CHAMPIONNATS D’EUROPE EN SALLE Pour l'athlétisme suisse, les championnats d'Europe en salle représentent la plus belle opportunité de briller à l'échelon continental. ATHLE.ch VINTAGE retrace l'épopée des athlètes suisses au cours de cette compétition créée au milieu des années '60. La vingtième édition des championnats d'Europe en salle s'est disputée les 18 et 19 février 1989 à la salle Houtrust de La Haye.

L’équipe suisse présente six athlètes pour cette vingtième édition des championnats d’Europe en salle à La Haye, où on attend en premier lieu la prestation de Peter Wirz (ST Bern) sur 3000 m. L’ex-champion d’Europe indoor du 1500 m, considéré comme étant l’un des favoris de cette course, éprouve cependant quelques peines en séries, pour finalement ne se qualifier qu’au temps en 8’03″73. Dimanche en finale, le Bernois du LC Zürich fait illusion un instant en jouant placé lors du premier kilomètre, puis en se portant même en tête aux 2000 m, ceci pendant deux tours. Cette manœuvre n’a hélas pas eu l’effet escompté car Peter Wirz doit subir un contre-coup peu agréable, ressemblant à une véritable descente aux enfers qui l’oblige un tour plus loin à abandonner.
Le sprinter René Mangold (LC Brühl) tient une bonne forme cet hiver. Après avoir réalisé de jolis résultats dans les sprints à Macolin, le Saint-Gallois s’en tire également bien sur 200 m à La Haye en courant en 21″30 lors des séries, un chrono qui se situe à cinq centièmes seulement du record suisse de Franco Fähndrich. C’est justement 21″25 qu’il aurait fallu courir en demi-finales pour obtenir le droit de courir en finale, mais René est crédité de 21″41 et il termine huitième de ces championnats. Le même schéma revient à Markus Trinkler (Hochwacht Zug) sur 800 m. Brillant vainqueur des séries en 1’50″87, le Zougois est hélas sorti en terminant cinquième de sa demi-finale en 1’51″70, soit à six dixièmes de la qualification; il se classe au dixième rang.

Les sprinteuses tirent leur épingle du jeu
Les chances de podium helvétiques reposent donc sur les trois Suissesses en lice dans les différents sprints. Il n’y a que très peu de concurrentes sur 60 m, par conséquent seules deux séries sont organisées. Martha Grossenbacher (TV Unterstrass), bien que malade durant toute la semaine, ne laisse pas passer sa chance d’atteindre la finale en obtenant le dernier chrono qualificatif en 7″42. Un peu plus tard, elle termine huitième de ce 60 m en 7″40.
Sur 200 m, à l’instar de René Mangold, Regula Aebi (LV Langenthal) est elle aussi en grande forme cet hiver car elle a pulvérisé à deux reprises à Macolin le record suisse indoor en 23″71, puis en 23″42. Elle arrive en Hollande avec une confiance hors du commun, que seule une petite douleur au genou pourrait contrecarrer. Regula remporte très facilement sa série en 23″71, ce qui représente le troisième chrono; un podium est assurément en vue pour la Bernoise. En pensant à la médaille de bronze, elle parvient à se sublimer lors de la finale, qu’elle court dans la foulée de la prometteuse Française Marie-José Pérec. Très solide dans la dernière ligne droite, Regula Aebi conclu son 200 m à la deuxième place en 23″38, soit un nouveau record suisse battu de quatre centièmes. Cette magnifique médaille d’argent récompense les efforts d’une athlète qui avait réussi à se révéler l’an dernier à l’occasion des Jeux Olympiques de Séoul. Hélas la petite blessure à son tendon derrière le genou s’est quelque peu aggravée lors de cette belle finale et elle va devoir renoncer aux prochains championnats du monde en salle qui doivent se disputer dans deux semaines à Budapest.
Une autre athlète qui s’était révélée à Séoul nourrit les mêmes ambitions que Regula Aebi : il s’agit d’Anita Protti (Lausanne-Sports). Ses progrès réalisés sur 400 m lors des compétitions à Macolin ont été fulgurants puisqu’elle avait fait passé il y a un mois son record suisse de 55″20 en 1987 à 52″77. À La Haye, elle retrouve en séries Sally Gunnell, celle qui l’avait évincée pour quelques centièmes de la finale olympique du 400 m haies. L’idée de battre à tout prix la Britannique, lié au fait que la toujours très dangereuse Soviétique Marina Shmonina se trouve également dans cette course, la crispe quelque peu en début de parcours. Le tempo imprimé par ses deux adversaires est très rapide, mais Anita se reprend extrêmement bien dans les derniers mètres, au point de revenir au contact au moment de passer la ligne d’arrivée. Elle reste finalement à six centièmes de Gunnell, mais elle coiffe au poteau Shmonina avec 52″96 contre 52″98. Le lendemain pour la finale, l’enjeu est de taille pour la Lausannoise, qui doit se méfier également de la Britannique Angela Piggford. Ainsi avec quatre athlètes pour trois places sur le podium, la bagarre promet énormément. Le salut pour la Lausannoise passe par un départ rapide, ce qu’elle réalise en passant en 24″9 aux 200 m. C’est hélas loin des 24″1 du duo Gunnell / Shmonina. Pourtant elle réussit à nouveau un retour tonitruant qui lui permet de décrocher la troisième place en 52″57, nouveau record suisse battu de vingt centièmes. Ravie de cette belle médaille de bronze, Anita va cependant renoncer elle aussi aux Mondiaux indoor de Budapest.
Le bilan de cette vingtième édition des championnats d’Europe en salle à La Haye est donc excellent avec deux médailles qui récompensent les nouvelles stars féminines de l’athlétisme helvétique. Espérons que cette belle vague puisse aussi donner les bonnes motivations aux autres Suissesses.

PAB

Résultats

Hommes

200 m : 8. René Mangold (LC Brühl) 21″30 en séries et 21″41 en demi-finales
800 m : 10. Markus Trinkler (Hochwacht Zug) 1’50″87 en séries et 1’51″70 en demi-finales
3000 m : Peter Wirz (LC Zürich) DNF / 8’03″73 en séries


Femmes

60 m : 8. Martha Grossenbacher (TV Unterstrass) 7″42 / 7″40 en séries
200 m : 2. Regula Aebi (LV Langenthal) 23″38 (record suisse indoor) / 23″71 en séries
400 m : 3. Anita Protti (Lausanne-Sports) 52″57 (record suisse indoor) / 52″96 en séries

 

Version imprimable de l’article (PDF)

 

A découvrir prochainement

L’épopée des athlètes suisses aux championnats d’Europe en salle

21ème championnats d’Europe en salle 1990 à Glasgow

 

 

ATHLE.ch VINTAGE – Accueil

ATHLE.ch VINTAGE – Facebook

ATHLE.ch VINTAGE – Instagram

 

Championnats d'Europe en salle

CompétitionPériodeThème / LieuSitePDF
Championnats d'Europe en salle1966-2021Preview
Championnats d'Europe en salle1966-2021Accueil
1er Jeux Européens en salle1966Dortmund
2ème Jeux Européens en salle1967Prague
3ème Jeux Européens en salle1968Madrid
4ème Jeux Européens en salle1969Belgrade
1er Championnats d'Europe en salle1970Vienne
2ème Championnats d'Europe en salle1971Sofia
3ème Championnats d'Europe en salle1972Grenoble
4ème Championnats d'Europe en salle1973Rotterdam
5ème Championnats d'Europe en salle1974Göteborg
6ème Championnats d'Europe en salle1975Katowice
7ème Championnats d'Europe en salle1976Munich
8ème Championnats d'Europe en salle1977San Sebastian
9ème Championnats d'Europe en salle1978Milan
10ème Championnats d'Europe en salle1979Vienne
11ème Championnats d'Europe en salle1980Sindelfingen
12ème Championnats d'Europe en salle1981Grenoble
13ème Championnats d'Europe en salle1982Milan
14ème Championnats d'Europe en salle1983Budapest
15ème Championnats d'Europe en salle1984Göteborg
16ème Championnats d'Europe en salle1985Le Pirée
17ème Championnats d'Europe en salle1986Madrid
18ème Championnats d'Europe en salle1987Liévin
19ème Championnats d'Europe en salle1988Budapest
20ème Championnats d'Europe en salle1989La Haye
21ème Championnats d'Europe en salle1990Glasgow
22ème Championnats d'Europe en salle1992Gênes
23ème Championnats d'Europe en salle1994Paris
24ème Championnats d'Europe en salle1996Stockholm
25ème Championnats d'Europe en salle1998Valence
26ème Championnats d'Europe en salle2000Gand
27ème Championnats d'Europe en salle2002Vienne
28ème Championnats d'Europe en salle2005Madrid
29ème Championnats d'Europe en salle2007Birmingham
30ème Championnats d'Europe en salle2009Turin
31ème Championnats d'Europe en salle2011Paris
32ème Championnats d'Europe en salle2013Göteborg
33ème Championnats d'Europe en salle2015Prague
34ème Championnats d'Europe en salle2017Belgrade
35ème Championnats d'Europe en salle2019Glasgow
36ème Championnats d'Europe en salle2021Torun
Championnats d'Europe en salle1966-2021Statistiques
Championnats d'Europe en salle1966-1981Highlights
Championnats d'Europe en salle1982-1998Highlights
Championnats d'Europe en salle2000-2019Highlights
Championnats d'Europe en salle1966-2021Livre

Commentaires

commentaires

Auteur

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top