Dossier Videos

Best-of vidéo | Retour en images sur une semaine de folie à Berlin ! BERLIN 2018 | Les Championnats d’Europe de Berlin 2018, c’est fini. Avec un grand sourire pour certains, des larmes pour d’autres. Nous vous proposons ci-dessous un condensé de deux minutes d’images tournée en coulisses. Tout ce que vous n’avez pas vu à la télévision. Dessert sucré-salé plein d’émotions !

Best-of vidéo | Retour en images sur une semaine de folie à Berlin ! BERLIN 2018 | Les Championnats d’Europe de Berlin 2018, c’est fini. Avec un grand sourire pour certains, des larmes pour d’autres. Nous vous proposons ci-dessous un condensé de deux minutes d’images tournée en coulisses. Tout ce que vous n’avez pas vu à la télévision. Dessert sucré-salé plein d’émotions !

Berlin J7 | Preview | Tade pour un deuxième titre ? VIDÉO JOUR 6 | 18 Suisses sont en lice lors de la 7e et dernière journée des 24e championnats d’Europe d’athlétisme à Berlin. Pour quatre très grandes chances de médailles. Le matin, place au marathon, avec la Soleuroise Martina Strähl et le Genevois d’adoption Tadesse Abraham ; le soir, attention aux relais de 4x100 m, notamment féminin, et à la spécialiste de 3000 m steeple Fabienne Schlumpf.

Berlin J6 | Résumé | Kambundji 4e et très déçue – Wanders 8e et content DÉBRIEFING | Ils avaient soif de revanche, Mujinga Kambundji sur 200 m après sa désillusion sur 100 m (4e), Julien Wanders sur 5000 m après sa déconvenue sur 10'000 m (7e). Tous deux ont de nouveau passé à côté de la médaille : la Bernoise finit encore une fois en chocolat, le Genevois se classe 8e. A la sortie du stade, la sprinteuse était défaite, le fondeur déjà prêt pour la suite. En tout début de soirée, le Sainte-Crix Loïc Gasch a dû se contenter de 2,19 m. Le tout dans un stade rempli de quelque 60'500 ( !) spectateurs enthousiastes.

Berlin J6 | Preview | Revanches compliquées pour Kambundji et Wanders VIDÉO JOUR 5 | Suite à la folle journée de vendredi, marquée notamment par la cérémonie protocolaire du 200 m avec un Alex Wilson très ému, puis le triomphe tant attendu de Lea Sprunger sur 400 m haies, place à l’avant-dernier jour de compétition avec 4 finalistes suisses : deux qui ont soif de revanche, Mujinga Kambundji (200 m) et Julien Wanders (5000 m) ; deux qui fêtent leur première à ce niveau, le Sainte-Crix Loïc Gasch (hauteur) et le Zurichois Jonas Raess (5000 m). Aperçu détaillé des chances de Kambundji, de Wanders et de Gasch sous la vidéo de hier vendredi.

Berlin J5 | Résumé | LEA CHAMPIONNE D’EUROPE DU 400 M HAIES ! DÉBRIEFING HISTORIQUE | La Ginginnoise Lea Sprunger décroche le sacre tant convoité : elle fait la course la plus propre de sa vie et gagne devant toute l’Europe en 54"33, meilleur chrono de la saison, à 4 centièmes de son record, 8 du record suisse. C’est le premier titre européen d'une Suissesse en athlétisme, le troisième d'un Romand après ceux de Philippe Clerc sur 200 m en 1969 à Athènes et de Tadesse Abraham et l’équipe suisse sur semi-marathon en 2016 à Amsterdam. IMMENSE EXPLOIT. Larmes pour Selina Büchel, 7e du 800 m, pour Sarah Atcho, juste pas en finale du 200 m. Déception aussi pour Jason Joseph sur 110 m haies, qui passe à côté de sa course. Le matin, alors que Fabienne Schlumpf a fait une démonstration sur 3000 m steeple, les autres Helvètes ont fait la moue pas su créer d’exploit. Pas plus Delia Sclabas que les relais de 4x400 m, tous éliminés dès les séries. Quelle journée ! Retrouvez ci-dessous les résultats et notes des 22 Suisses en lice ce jeudi, avec les meilleurs sous la loupe.

Berlin J5 | Preview | Soirée de rêve : Sprunger et Büchel s’attaquent aux médailles VIDÉO JOUR 5 | Matinée et soirée fastes pour l’athlétisme suisse, avec pas moins de 22 athlètes avec la croix suisse sur la poitrine. Parmi eux, deux prétendantes aux médailles, dans des courses qui s’annoncent des plus tendues. Dans l’ordre, on verra : d’abord Lea Sprunger sur 400 m haies, puis Selina Büchel sur 800 m. Et pourquoi pas, juste après encore, le champion d’Europe U20 du 110 m haies Jason Joseph en finale… Nous vous présentons ci-dessous tous les athlètes suisses en lice, avant de mettre nos chouchous Sarah Atcho, Delia Sclabas, Fabienne Schlumpf, le relais de 4x400 m féminin etc. sous la loupe.

Berlin J4 | Résumé | WILSON n’a pas que la gueule : MÉDAILLE DE BRONZE ! DÉBRIEFING | Le compteur suisse est débloqué. ALEX WILSON a décroché la première médaille helvétique des championnats. Sur le fil. Oh là là, on a souffert. Le favori Ramil Guliyev (TUR) a fait une démonstration de puissance. Devant dès le premier mètre, il gagne en 19"76, record des championnats. Derrière, un rideau de trois hommes, dont Alex Wilson. Juste avant la ligne, il semble 4e, mais donne un coup de rein pour être annoncé troisième. Juste avant, Loïc Gasch (US Yverdon) s’est qualifié pour la finale de la hauteur avec un parcours sans faute jusqu’à 2,21 m.

Berlin J4 | Preview | Course au métal pour Wilson – quête de finale pour Gasch VIDÉO JOUR 4 | Ils seront 5 à défendre les couleurs de la Suisse ce jeudi. Les heptathloniennes Géraldine Ruckstuhl et Annick Kälin, pour leur premier jour de compétition (100 m haies, hauteur, poids, 200 m), le hurdler Brahian Peña (110 m haies) et… la fusée hors norme Alex Wilson, avec de grosses ambitions en finale du 200 m. Côté romand, tous les regards seront rivés sur le sauteur en hauteur Loïc Gasch (US Yverdon). Le meilleur sauteur suisse de ses dernières années sent-il encore sa cheville touchée lors des récents Championnats suisses ? Réponse : non !

Berlin J3 | Résumé | Sprunger, Wilson et Büchel faciles en finale, Hoffmann excellente 11e DÉBRIEFING | Après la grimace de hier, très belle soirée pour les Suisses, avec deux victoires faciles en demi-finales pour Lea Sprunger sur 400 m haies et Alex Wilson sur 200 m. 3e de sa demi-finale du 800 m, Selina Büchel s’est elle aussi montrée très facile. Les deux collègues de disciplines Robine Schürmann et Yasmin Giger ont été éliminées du 400 m haies, alors que Lore Hoffmann abaisse une nouvelle fois son record du 800 m en décrochant une fantastique 11e place. A son premier grand championnat. C’est peut-être con, mais toute l’équipe d’ATHLE.ch est fière.

Top