CHAMPIONNATS D’EUROPE EN SALLE Pour l'athlétisme suisse, les championnats d'Europe en salle représentent la plus belle opportunité de briller à l'échelon continental. ATHLE.ch VINTAGE retrace l'épopée des athlètes suisses au cours de cette compétition créée au milieu des années '60. La trente-et-unième édition des championnats d'Europe en salle s'est disputée du 4 au 6 mars 2011 au Palais Omnisports de Paris-Bercy.

On constate une nette amélioration pour la trente-et-unième édition de ces championnats d’Europe en salle qui ont lieu en 2011 à Paris. En effet sur les sept athlètes suisses qui débarquent au Palais Omnisports de Paris-Bercy, quatre ambitionnent d’atteindre la finale. Parmi eux, les deux sprinters Romands Pascal Mancini (Stade Genève) et Cédric Nabe (Stade Genève) veulent même faire parler la poudre. Et effectivement le Fribourgeois réussit un temps canon en séries du 60 m avec 6″61, un chrono que seul le Français Christophe Lemaitre parvient à contrer en 6″59. Alors que la tension est montée d’un cran pour les demi-finales, Pascal voit ses chances s’envoler avec sa quatrième place dans la première course en 6″67; dommage ! Cédric Nabe est un peu plus régulier avec pour commencer un joli 6″64 en séries, soit son record personnel. Dans la deuxième demi-finale, il termine lui aussi quatrième, mais son chrono de 6″62 est suffisamment rapide pour décrocher l’une des deux places qualificatives pour la finale. Heureux d’avoir montré à Mayenda, sa fille de 8 ans présente dans les tribunes, que son papa est un vrai champion, voilà le sprinter de 27 ans prêt à en découdre lors d’une course qui fait la part belle au Portugais Francis Obikwelu en 6″53, au Britannique Dwain Chambers en 6″54 et au Français Christophe Lemaitre en 6″58. Cédric Nabe s’est quant à lui bien battu pour terminer à une fort belle septième place en 6″67. Le Genevois Cédric Grand est finalement très soulagé de voir que son record suisse du 60 m en salle, établi en 1999 à Macolin en 6″60, a tenu bon après les gros coups de boutoir de Cédric Nabe et de Pascal Mancini, deux sprinters qui ont vraiment été excellents lors de ce week-end parisien.

L’exploit d’Irene Pusterla au saut en longueur
Lors des championnats suisses de l’an dernier à Lugano, Irene Pusterla (VIGOR Ligornetto) avait réussi l’exploit de battre de trois centimètres le record suisse du saut en longueur de Meta Antenen (LC Schaffhausen) avec un magnifique bond à 6,76 m. Ce superbe saut était un véritable événement car il faut bien dire que les 6,73 m, réussis par Meta lors des championnats d’Europe 1971 à Helsinki, représentaient l’un des monuments de l’athlétisme suisse. La saison indoor 2011 de la Tessinoise commence en fanfare avec deux fois la même performance de 6,57 m, d’abord à Macolin, puis aux championnats suisses indoor à Saint-Gall. Le record suisse en salle de Meta Antenen (6,69 m) commencerait-il lui aussi à trembler de son piédestal ?
C’est avec beaucoup d’ambitions qu’Irene Pusterla débarque au Palais Omnisports de Paris-Bercy. Vingt athlètes sont en lice pour le concours du saut en longueur féminin, dont les règles sont assez simples : il faut sauter 6,60 m ou faire partie des huit meilleures pour accéder à la finale de dimanche. Pour son premier essai, elle se concentre longuement, puis c’est parti pour une course d’élan énergique et rapide. L’appel claque fort sur la planche et l’ellipse décrite dans les airs du P.O.P.B. est magistrale. À la TV, on a bien vu avec la ligne en surimpression qu’elle a dépassé les 6,60 m avec ce super saut. Les apparences ne sont pas trompeuses puisque le panneau lumineux indique 6,71 m. Le poing droit serré et le regard rageur, Irene Pusterla vient d’améliorer de deux centimètres le record suisse en salle que Meta Antenen avait établi lors les championnats d’Europe indoor de 1974 à Göteborg. Ce nouveau crime de lèse-majesté est d’un niveau absolument phénoménal. Réussi dès le premier essai, en prenant la pression comme une alliée et non comme un élément perturbateur, ce record est absolument magnifique. Au terme des trois sauts de qualification, c’est la Russe Yuliya Pidluzhnaya qui vire en tête avec 6,74 m. Pusterla est deuxième avec ses 6,71 m et elle devance la Biélorusse Veronika Shutkova avec 6,67 m, la Russe Darya Klishina avec 6,65 m et la Française Éloyse Lesueur avec 6,61 m. Bien qu’il n’y ait eu qu’un seul saut pour la nouvelle recordwoman suisse, la nuit ne sera pas de trop afin qu’elle puisse se reconcentrer. Hélas la finale du lendemain ne va pas engendrer pas la même facilité. Elle entame son concours par un saut à 6,35 m, puis elle enchaîne avec un 6,43 m et un 6,42 m. Ce sera ses deux meilleures tentatives puisqu’elle mord au quatrième et elle termine son concours avec 6,35 m et 6,11 m. Fort déçue de son huitième rang et de la tournure dont les événements se sont produits, Irene peut se consoler d’avoir nettement progressé par rapport à Turin 2009 et surtout d’avoir pu connaître quelque chose de nouveau qui va renforcer son expérience à ce niveau de compétition.

Lisa Urech manque de peu la finale du 60 m haies
À l’instar d’Irene Pusterla, Lisa Urech (SK Langnau) avait elle aussi connu un été 2010 de feu avec une finale au 100 m haies des championnats d’Europe à Barcelone, puis avec un magnifique record personnel en 12″81 lors du meeting Weltklasse à Zurich. Très régulière durant la saison indoor 2011, elle avait pu égaler son record personnel du 60 m haies il y a deux semaines à Karlsruhe en 8″00. On avait ainsi facilement imaginé que cette barrière des huit secondes allait être franchie à Paris. Pourtant il n’en a rien été. Excellente lors des séries en réalisant le cinquième chrono en 8″07, l’Emmentaloise manque hélas son départ en demi-finales et malgré un joli retour sur la fin, le mal était fait : sixième de sa course en 8″06, Lisa se retrouve comme Rita Heggli (LC Zürich) dans les années ’80 : éliminée de la finale pour pas grand-chose. C’est également ce qui s’est produit pour Clélia Reuse (CABV Martigny) en séries puisqu’elle a été éliminée pour deux centièmes en 8″24; elle termine au dix-septième rang. Chez les hommes, Tobias Furer (LK Zug) reste loin de ses 7″80 de Macolin avec 7″93. Enfin Beatrice Lundmark (GAB Bellinzona) réussit à franchir 1,85 m lors des qualifications du saut en hauteur, mais ce n’est pas suffisant pour se faufiler en finale.

PAB

Résultats

Hommes

60 m : 7. Cédric Nabe (Stade Genève) 6″67 / 6″64 en séries et 6″62 en demi-finales
9. Pascal Mancini (Stade Genève) 6″61 en séries et 6″67 en demi-finales
60 m haies : 18. Tobias Furer (LK Zug) 7″93 en séries


Femmes

60 m haies : 11. Lisa Urech (SK Langnau) 8″07 en séries et 8″06 en demi-finales
17. Clélia Reuse (CABV Martigny) 8″24 en séries
Hauteur : 21. Beatrice Lundmark (GAB Bellinzona) 1,85 m
Longueur : 8. Irene Pusterla (VIGOR Ligornetto) 6,43 m / 6,71 m (record suisse indoor)
en qualifications

 

Version imprimable de l’article (PDF)

 

A découvrir prochainement

L’épopée des athlètes suisses aux championnats d’Europe en salle

32ème championnats d’Europe en salle 2013 à Göteborg

 

 

ATHLE.ch VINTAGE – Accueil

ATHLE.ch VINTAGE – Facebook

ATHLE.ch VINTAGE – Instagram

 

Championnats d'Europe en salle

CompétitionPériodeThème / LieuSitePDF
Championnats d'Europe en salle1966-2021Preview
Championnats d'Europe en salle1966-2021Accueil
1er Jeux Européens en salle1966Dortmund
2ème Jeux Européens en salle1967Prague
3ème Jeux Européens en salle1968Madrid
4ème Jeux Européens en salle1969Belgrade
1er Championnats d'Europe en salle1970Vienne
2ème Championnats d'Europe en salle1971Sofia
3ème Championnats d'Europe en salle1972Grenoble
4ème Championnats d'Europe en salle1973Rotterdam
5ème Championnats d'Europe en salle1974Göteborg
6ème Championnats d'Europe en salle1975Katowice
7ème Championnats d'Europe en salle1976Munich
8ème Championnats d'Europe en salle1977San Sebastian
9ème Championnats d'Europe en salle1978Milan
10ème Championnats d'Europe en salle1979Vienne
11ème Championnats d'Europe en salle1980Sindelfingen
12ème Championnats d'Europe en salle1981Grenoble
13ème Championnats d'Europe en salle1982Milan
14ème Championnats d'Europe en salle1983Budapest
15ème Championnats d'Europe en salle1984Göteborg
16ème Championnats d'Europe en salle1985Le Pirée
17ème Championnats d'Europe en salle1986Madrid
18ème Championnats d'Europe en salle1987Liévin
19ème Championnats d'Europe en salle1988Budapest
20ème Championnats d'Europe en salle1989La Haye
21ème Championnats d'Europe en salle1990Glasgow
22ème Championnats d'Europe en salle1992Gênes
23ème Championnats d'Europe en salle1994Paris
24ème Championnats d'Europe en salle1996Stockholm
25ème Championnats d'Europe en salle1998Valence
26ème Championnats d'Europe en salle2000Gand
27ème Championnats d'Europe en salle2002Vienne
28ème Championnats d'Europe en salle2005Madrid
29ème Championnats d'Europe en salle2007Birmingham
30ème Championnats d'Europe en salle2009Turin
31ème Championnats d'Europe en salle2011Paris
32ème Championnats d'Europe en salle2013Göteborg
33ème Championnats d'Europe en salle2015Prague
34ème Championnats d'Europe en salle2017Belgrade
35ème Championnats d'Europe en salle2019Glasgow
36ème Championnats d'Europe en salle2021Torun
Championnats d'Europe en salle1966-2021Statistiques
Championnats d'Europe en salle1966-1981Highlights
Championnats d'Europe en salle1982-1998Highlights
Championnats d'Europe en salle2000-2019Highlights
Championnats d'Europe en salle1966-2021Livre

Commentaires

commentaires

Auteur

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top