CHAMPIONNATS D’EUROPE EN SALLE Pour l'athlétisme suisse, les championnats d'Europe en salle représentent la plus belle opportunité de briller à l'échelon continental. ATHLE.ch VINTAGE retrace l'épopée des athlètes suisses au cours de cette compétition créée au milieu des années '60. La vingt-et-unième édition des championnats d'Europe en salle s'est disputée les 3 et 4 mars 1990 à la Kelvin Hall Sports Arena de Glasgow.

Les cinq athlètes suisses qui se rendent à la Kelvin Hall Sports Arena de Glasgow connaissent des fortunes diverses. Tout commence par un forfait, celui d’Anita Protti (Lausanne-Sports). La médaillée de bronze du 400 m de La Haye l’an dernier ressent depuis un peu moins d’un mois une douleur lancinante et irrégulière à la cuisse droite. Malgré un dernier entraînement satisfaisant réalisé juste avant de partir en Écosse, le dernier test du vendredi sur 200 m à Glasgow n’a duré que 50 m seulement, puis elle a dû s’arrêter car la douleur devenait de plus en plus vive. La mort dans l’âme, la Lausannoise a dû se résoudre à renoncer à ces championnats d’Europe indoor. De leurs côtés, les sprinters courts n’ont pas fait long feu sur 60 m. Lors des séries, Stefan Burkart (Diners TC) termine seizième en 6″79, à seulement deux centièmes de la qualification pour les demi-finales, alors que Sara Wüest (STV Willisau) se classe dix-septième en 7″49, le deuxième chrono de sa carrière.

Regula Anliker-Aebi victime du règlement
Les espoirs de médailles reposent donc comme l’an dernier sur les épaules féminines de l’athlétisme suisse. Sur 200 m, Regula Anliker-Aebi (LV Langenthal) ne connaît pas la même réussite que l’an dernier lorsqu’elle avait remporté la médaille d’argent en 23″38 à La Haye. Victorieuse dans la cinquième série, son chrono de 23″40 est excellent car il la place en embuscade en sixième position, tout proche des Allemandes de l’Ouest Silke Knoll et Ulrike Sarvari, des deux Soviétiques Natalya Kovtun et Galina Malchugina, ainsi que l’Espagnole Sandra Myers. Le combat en demi-finales promet beaucoup car seules cinq concurrentes seront admises en finale. Cette décision des organisateurs de ne pas utiliser le couloir 1 est quelque part logique, mais elle va frustrer la sixième classée dans cette bagarre entre sprinteuses. Cette place, malheureusement, échoit à Regula Anliker-Aebi qui n’évolue pas à son meilleur niveau lors de la première demi-finale remportée par Natalya Kovtun en 23″05 devant Silke Knoll en 23″42. En courant en 23″57, la Bernoise manque ainsi la finale du 200 m pour quinze centièmes. Très déçue, elle ne comprend pas vraiment pourquoi elle n’a pas pu courir plus vite.

Le magnifique retour en compétition de Sandra Gasser
Championne d’Europe indoor sur 1500 m il y a trois ans à Liévin, médaillée de bronze sur cette même distance aux championnats du monde de Rome en 1987, puis confondue de dopage après un contrôle qui, aujourd’hui encore, prête à contestation, mais qui ne lui a pas moins valu deux ans de suspension, Sandra Gasser (ST Bern) est de retour en compétition. Deux ans de terribles souffrances morales, deux ans d’entraînements forcenés aussi, dans la solitude, l’oubli et le doute. Et, au beau milieu, un procès retentissant à Londres, fait par Sandra en personne à la toute-puissante Fédération Internationale. Pour l’anecdote, la Bernoise nous rappelle que l’I.A.A.F. ne lui a jamais réclamé en retour sa médaille de bronze obtenue sur 1500 m à Rome… Une fois sa peine purgée, le retour de la Suissesse en championnat officiel est attendu avec autant d’impatience que de fébrilité car la question est surtout de savoir s’il est possible de revenir au premier plan après une si longue absence ? Sandra a choisi sa distance de prédilection, le 1500 m, pour mieux effacer la parenthèse douloureuse. Les séries sont faites pour la rassurer sur son niveau de forme et, de ce côté-là, il n’y a plus de quoi douter : Sandra Gasser est bel et bien de retour aux affaires ! En terminant deuxième de la première série en 4’10″93, dans la foulée de la Roumaine Doina Melinte, la Bernoise annonce qu’elle aura ses chances en finale, grâce à sa pointe de vitesse plus affûtée que jamais. Le lendemain, on retrouve sur la ligne de départ une Sandra relativement nerveuse, mais concentrée sur sa mission qui consiste à laver son honneur. Les deux premiers tours sont une forme de remplissage, chacune des concurrentes refusant de prendre vraiment le commandement de la course. Placée en troisième position, sans hésitation dans la foulée de Doina Melinte, Sandra Gasser réagit du tac au tac lorsque la Roumaine entame son long sprint final. Elle parvient à suivre le rythme effréné de la championne du monde et recordwoman indoor, sans pour autant revenir sur elle. Sandra Gasser termine brillante deuxième en 4’10″13, à quatre dixièmes seulement du titre européen et 31 centièmes devant l’autre Roumaine Violeta Beclea. La lucidité avec laquelle la Suissesse a pu calquer sa course sur celle de Melinte témoigne à elle seule du retour en compétition totalement réussi de la coureuse du ST Bern. Ainsi, pour la septième année consécutive, la délégation suisse quitte les championnats d’Europe en salle avec au moins une médaille. Et pour Sandra, cette médaille d’argent vient compléter sa collection après le bronze décroché en 1984 à Göteborg et l’or conquis en 1987 à Liévin, soit exactement le même bilan que le sauteur en hauteur Roland Dalhäuser, désormais à la retraite.

PAB

Résultats

Hommes

60 m : 16. Stefan Burkart (Diners TC) 6″79 en séries


Femmes

60 m : 17. Sara Wüest (STV Willisau) 7″49 en séries
200 m : 6. Regula Anliker-Aebi (LV Langenthal) 23″40 en séries et 23″57 en demi-finales
1500 m : 2. Sandra Gasser (ST Bern) 4’10″13 / 4’10″93 en séries

 

Version imprimable de l’article (PDF)

 

A découvrir prochainement

L’épopée des athlètes suisses aux championnats d’Europe en salle

22ème championnats d’Europe en salle 1992 à Gênes

 

 

ATHLE.ch VINTAGE – Accueil

ATHLE.ch VINTAGE – Facebook

ATHLE.ch VINTAGE – Instagram

 

Championnats d'Europe en salle

CompétitionPériodeThème / LieuSitePDF
Championnats d'Europe en salle1966-2019Preview
1er Jeux Européens en salle1966Dortmund
2ème Jeux Européens en salle1967Prague
3ème Jeux Européens en salle1968Madrid
4ème Jeux Européens en salle1969Belgrade
1er Championnats d'Europe en salle1970Vienne
2ème Championnats d'Europe en salle1971Sofia
3ème Championnats d'Europe en salle1972Grenoble
4ème Championnats d'Europe en salle1973Rotterdam
5ème Championnats d'Europe en salle1974Göteborg
6ème Championnats d'Europe en salle1975Katowice
7ème Championnats d'Europe en salle1976Munich
8ème Championnats d'Europe en salle1977San Sebastian
9ème Championnats d'Europe en salle1978Milan
10ème Championnats d'Europe en salle1979Vienne
11ème Championnats d'Europe en salle1980Sindelfingen
12ème Championnats d'Europe en salle1981Grenoble
13ème Championnats d'Europe en salle1982Milan
14ème Championnats d'Europe en salle1983Budapest
15ème Championnats d'Europe en salle1984Göteborg
16ème Championnats d'Europe en salle1985Le Pirée
17ème Championnats d'Europe en salle1986Madrid
18ème Championnats d'Europe en salle1987Liévin
19ème Championnats d'Europe en salle1988Budapest
20ème Championnats d'Europe en salle1989La Haye
21ème Championnats d'Europe en salle1990Glasgow
22ème Championnats d'Europe en salle1992Gênes
23ème Championnats d'Europe en salle1994Paris
24ème Championnats d'Europe en salle1996Stockholm
25ème Championnats d'Europe en salle1998Valence
26ème Championnats d'Europe en salle2000Gand
27ème Championnats d'Europe en salle2002Vienne
28ème Championnats d'Europe en salle2005Madrid
Championnats d'Europe en salle1966-1981Highlights
Championnats d'Europe en salle1982-1998Highlights
Championnats d'Europe en salle2000-2019Highlights

Commentaires

commentaires

Auteur

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top