ATHLE.ch VINTAGE | TIMELINE HIGHLIGHTS | Les principaux événements de l'athlétisme suisse lors de la saison 1921.

23-31.03.1921
En mars 1921, Alice Milliat, la très active militante pour l’athlétisme féminin, met la touche finale à l’organisation de sa toute première manifestation d’envergure appelée le Meeting International d’Éducation Physique Féminine à Monte-Carlo, où se rencontrent au stade des Moneghetti une bonne centaine de participantes venant de France, d’Italie, de Grande-Bretagne, de Norvège et de Suisse. Deux athlètes venant de l’Académie des Sports de Genève, décrochent leurs premiers podiums, ceci dans les lancers. Il faut préciser que le règlement dans ces disciplines est à l’époque tout à fait particulier, puisque les concours se déroulent selon le mode appelé en anglais « two-handed », à savoir que chacune des athlètes doit lancer son engin à l’aide de leur main droite, puis de leur main gauche. Leur résultat final est donc l’addition de leur meilleure marque à droite et à gauche. De plus pour le javelot, il faut aussi mentionner qu’il pèse 800 grammes et surtout qu’il se lance depuis la queue ! La plus en vue de nos Suissesses, c’est Francesca Pianzola qui décroche la deuxième place au lancer du javelot des deux mains avec le total de 40,17 m et au lancer du poids avec le total de 14,01 m. Gauchère, Francesca doit ces premières distinctions grâce au fait qu’elle soit quasi ambidextre. Au lancer du poids, on retrouve également sa collègue Barbera qui reste toute proche avec un total de 13,98 m, ce qui lui permet de s’adjuger la troisième place.

03.04.1921
Les dirigeants du Lausanne-Sports organisent une course pédestre appelée « Tour de Lausanne », dont le but avoué est d’aller vers le public et d’attirer de nouveaux athlètes. C’est la première fois qu’une course se dispute en plein jour dans les rues du chef-lieu vaudois et elle va devenir au fil des ans un must du genre; jusqu’à sa fin en 1986, elle bénéficiera d’une belle étiquette : « La course la plus ancienne de Suisse ». Sur les 10 km de ce nouveau parcours urbain, c’est bien sûr Alfred Gaschen qui s’impose avec trente secondes d’avance sur Marius Schiavo, son rival du CS Lausanne. La même expérience se déroule trois semaines plus tard à l’occasion de la journée nationale des courses de relais qui se dispute dans les rues de Zurich. Cette compétition va également rencontrer un très gros succès populaire.

29.05.1921
Une rencontre féminine internationale entre Lyon Olympique Universitaire et Fémina Sport Genève se dispute à Genève. Sur les huit disciplines, les Genevoises en remportent quatre, à savoir le 250 m et le 74 m haies par Frida Liechty en 40″6 et en 14″0, ainsi que le poids et le javelot des deux mains par Adrienne Kaenel avec 14,02 m et 39,78 m, dont un 22,38 m de la main droite. Derrière elle, Violette Wecker réussit 21,50 m. Ces deux athlètes deviennent ainsi les premières athlètes féminines de l’histoire de l’athlétisme suisse à inscrire leur nom dans le Top-10 mondial de la saison. En effet, elles figurent au deuxième et troisième rang derrière la Française Violette Morris.

19.06.1921
Parmi les grands athlètes européens engagés lors du meeting du Stade Français à Paris figure Josef Imbach. Déjà en grande forme, le sprinter Genevois s’impose face à des coureurs français, anglais, belges et suédois sur… 150 m en 16″4. Ce chrono, qui ne parle pas vraiment de manière concrète au grand public, promet pourtant de belles performances tout prochainement sur 100 m et 200 m.

24.06.1921
La sixième édition des championnats suisses universitaires est organisée par la GG Bern. Six athlètes sont spécialement applaudis au stade Eichholz : Paul Martin qui remporte le 400 m, le 800 m et le 5000 m, mais surtout le 1500 m en 4’19″2, soit un nouveau record suisse. Robert Steiner (GG Bern) améliore de 2,25 m le record suisse du lancer du javelot avec 47,10 m. Enfin le quatuor de l’Uni Zürich emmené par Heinz Hemmi bat le record suisse des clubs en 45″3.

02.07.1921
Le Lausannois Henri Nozières se déplace à Londres pour disputer un 200 m qu’il boucle en 22″4, soit une performance qui le classe dans le Top-30 mondial.

03.07.1921
Josef Imbach remporte le 100 m du meeting d’Annecy en 10″8. Sur 400 m, le Genevois prend la mesure de Paul Martin, qui remporte quant à lui le 1500 m. Au classement interclubs, le Cercle des Sports de Lausanne gagne ce match réunissant quatre clubs.

17.07.1921
Sur sa belle lancée, Josef Imbach remporte le 200 m d’un meeting à Colombes en 22″2, ce qui représente la seizième performance mondiale de l’année.

24.07.1921
Grosse surprise à Lyon où l’équipe suisse au grand complet a battu, devant 4000 spectateurs, une équipe de France bien timorée avec un score sans appel : 68 à 48 points. Les Olympiens Josef Imbach, Paul Martin, Willi Moser et Ernst Gerspach sont en verve sur la piste du superbe stade municipal rhodanien. Le Genevois gagne en toute décontraction le 100 m en 11″2 et le 400 m en 51″4, alors que le Lausannois explose littéralement avec deux nouveaux records suisses sur 800 m en 1’56″8, soit deux secondes et deux dixièmes de mieux qu’à Anvers et sur 1500 m au terme d’une magnifique course conclue en 4’06″4, soit un gain de pas moins de treize secondes sur son chrono de Berne il y a un mois. Précisons que ces deux records, bien que réussis à l’étranger, seront bel et bien homologués puisque les dirigeants de l’A.S.F.A. sont présents à Lyon. Le Biennois Willi Moser se distingue en améliorant le record suisse du 110 m haies en 16″4 et en gagnant le javelot avec 46,25 m. Quant à Ernst Gerspach, il s’impose en longueur avec 6,56 m et à la perche avec 3,40 m. Les autres belles victoires helvétiques sont l’œuvre de Hans Moser (FC Biel) en hauteur avec 1,71 m, d’Otto Garnus au poids avec 11,51 m, ainsi que le 4 x 100 m composé de Schuler, Willi Moser, Steiner et Imbach, vainqueur en 44″4. Même si la France n’a présenté qu’une équipe bis, il y a de quoi être satisfait par cette sortie réussie par les athlètes suisses.

31.07.1921
L’athlétisme suisse est décidément sur tous les fronts en cette fin de mois de juillet. Aux championnats suisses multiples à La Chaux-de-Fonds, le Lausannois Constant Bucher remporte facilement le pentathlon avec 2’944 pts, mais aussi le décathlon avec 6’206 pts.
À Paris, les athlètes de Fémina Sports Genève prennent part à leur première réunion internationale. Mais le Sport Fémina de Paris est beaucoup trop fort pour les Genevoises, qui sont systématiquement battues par les Parisiennes. Le score final est de 44 à 19 points.
Enfin à Oyonnax, Josef Imbach est chronométré en 10″7 sur 100 m. Il s’agit de la deuxième performance mondiale de l’année derrière les 10″4 du record du monde que l’Américain Charlie Paddock a réalisé en début de saison à Redlands en Californie et ex-aequo avec les 10″7 de l’Allemand Hubert Houben, des Suédois Nils Sandström et John Lilja, ainsi que du Brésilien Malaguti de Souza. Bien entendu, l’A.S.F.A. n’entérine pas cette performance comme étant un nouveau record suisse. On en reste donc toujours aux 11″0 d’Imbach réalisés en 1919 lors des championnats suisses à Berne.

06-07.08.1921
Les championnats suisses simples se disputent à Berne en présence de 1800 spectateurs, attirés par une fort belle affiche dessinée pour l’occasion par l’artiste Moos et qui représente un discobole dont l’attitude a été parfaitement rendue. Sur le terrain du FC Young Boys, le niveau atteint par les athlètes est remarquable puisqu’on décompte pas moins de sept nouveaux records nationaux. Malgré des chronos nettement meilleurs – mais réalisés à l’étranger ou non-homologués comme lors des championnats suisses 1920 à Genève – Josef Imbach (photo) place officiellement les records suisses du 100 m et du 200 m à 10″9 et à 22″5. Hans Kindler égale quant à lui le record suisse du 400 m détenu par Georg Möschlin (Old Boys Basel) en 52″1. Le saut en hauteur est âprement disputé, ce qui débouche sur un double exploit de la part de Hans Guhl (CA Plainpalais) et de René Bleuer (TV Biel) qui, ex-aequo à 1,78 m, battent tous les deux la meilleure marque nationale détenue depuis 1919 par Hans Moser avec 1,76 m. Sur des installations de saut à la perche pourtant archaïques, le très polyvalent Ernst Gerspach franchit une barre placée à 3,50 m lui permettant de figurer dans le Top-25 européen. Au javelot, Willi Moser améliore d’un mètre pile le récent record helvétique de Robert Steiner avec 48,10 m. Les Lausannois Paul Martin et Alfred Gaschen se contentent d’assurer leur rythme pour décrocher un titre, respectivement sur 800 m et sur 5000 m. Enfin dans les relais, les locaux de la GG Bern avec Zdravko Jeftanovic, Robert Steiner, Ernst Bigler et Hans Kindler battent le record suisse du 4 x 100 m en 44″8, tandis que leurs camarades de l’olympique matent le CS Lausanne de Paul Martin. Au cours du 800 m de cette course, le Bernois Willy Schärer fait forte impression en tenant au champion Lausannois.

14.08.1921
Une semaine après de magnifiques championnats suisses, Josef Imbach et Paul Martin se rendent à Marseille pour un meeting international, où ils savent pertinemment que leurs performances ne seront pas reconnues. Mais peu importe, les deux Romands aiment l’athlétisme, les voyages et surtout les rencontres qu’ils peuvent faire à travers cela. À Marseille, ils font la connaissance d’un Suisse né au Locle, mais établi en Provence depuis des années : Henri Scheibenstock. Footballeur à l’Olympique de Marseille, Henri prouve qu’il est également un excellent hurdler en signant dans ce meeting une victoire sur 110 m haies en 16″4 et une autre sur 400 m haies en 57″0, soit deux chronos valant le record suisse. Comme d’habitude, Josef Imbach remporte un nouveau succès sur 100 m, mais également sur 400 m où son temps de 50″6 surpasse allègrement les 52″1 de Hans Kindler. Quant à Paul Martin, il s’impose d’abord sur 1000 m en 2’36″0, puis sur 800 m en 1’58″0 face aux deux meilleurs Italiens. Les trois Suisses, associés à un quatrième moins connu au nom de Maïna, remportent une impressionnante victoire au relais olympique. Le chrono : 3’26″0, soit 5″4 de mieux que le record national !

04.09.1921
Après une facile victoire contre la France il y a cinq semaines à Lyon, l’équipe suisse doit faire face à un adversaire d’un tout autre calibre, puisqu’elle accueille à Bâle l’équipe d’Allemagne. Sur le terrain en herbe du FC Old Boys à la Margarethenweise, le comité d’organisation, présidé par le Dr Hauser (Conseiller national et ancien président de l’A.S.F.A.), met tout en œuvre pour que ce match soit à la hauteur de cet événement aussi prestigieux qu’historique. Hélas, ils n’ont pas pu empêcher la pluie de tomber sans cesse ce jour-là, rendant le terrain boueux et nuisant aux résultats des athlètes. Les 2000 spectateurs présents peuvent tout de même admirer à la tête de notre équipe nationale Paul Martin et Josef Imbach, qui restent invaincus en compétition internationale cette année. Le Lausannois s’impose facilement sur 800 m, mais il préfère renoncer au 1500 m pour mieux se concentrer sur son 800 m du relais olympique. Bien lui en prend, puisque la Suisse est impériale dans cette course. Le Genevois remporte un duel de prestige sur 100 m avec une poitrine d’avance sur le champion d’Allemagne Hubert Houben, mais il a dû subir une défaite inattendue sur 200 m. En tête en sortie de virage, Imbach a ensuite glissé dans la boue. Avec deux mètres de retard sur Houben, il se lance à sa poursuite mais il échoue finalement d’un rien. La quatrième et ultime victoire helvétique l’a été sur le tapis vert; en effet alors que l’Allemand Dunker passe le premier la ligne d’arrivée du 400 m, il se voit être déclassé pour avoir empiété dans le couloir de Schindler, lequel a été déclaré vainqueur. Une cinquième victoire aurait pu garnir le palmarès suisse au 4 x 100 m, mais une mauvaise transmission de témoin entre Moser et Imbach a fait perdre l’avantage. Au classement final, forte de ses dix victoires, l’Allemagne a battu la Suisse 77 à 50 points. Tenaces malgré les conditions, les athlètes d’outre-Rhin ont mérité leur succès. Quant aux athlètes Suisses, pour cette première historique, leur prestation restera comme étant fort honorable.

PAB

Version imprimable de l’article (PDF)

 

A découvrir prochainement

L’athlétisme suisse dans les années ’20

Les principaux événements de l’athlétisme suisse lors de la saison 1922

 

ATHLE.ch VINTAGE – Accueil

ATHLE.ch VINTAGE – Facebook

ATHLE.ch VINTAGE – Instagram

 

L'athlétisme suisse dans les années '20

TitreDateHighlightSitePDF
Accueil1920-1929L'athlétisme suisse dans les années '20
Episode 125.07.1920Joseph Imbach égale le record du monde du 100 m
Episode 201.04.1922Deux podiums pour Julien Schnellmann au cross des nations
Episode 3 03.09.1922Meilleure perf européenne de l'année sur 400 m pour Josef Imbach
Episode 4 08.07.1924Paul Martin à un souffle du titre olympique du 800 m
Episode 510.07.1924L'incroyable record du monde de Josef Imbach sur 400 m
Episode 610.07.1924Willy Schärer remporte l'argent du 1500 m olympique
Episode 712.07.1924Ernst Gerspach se classe sixième du décathlon olympique
Episode 813.07.1924Arthur Tell Schwab termine cinquième du 10000 m marche olympique
Episode 902.08.1928Un diplôme olympique pour Paul Martin lors du 1500 m
Episode 1009.09.1928Paul Martin plus rapide que jamais sur 400 m et 800 m
Bilan1920-1929Toutes les statistiques de la décennie
Reportage01.10.1971Rencontre entre Paul Martin et André Obey à Paris
Highlights1920-1929La belle histoire de 6 seconds-couteaux
Highlights13.08.1922Alfred Gaschen booste le record suisse du 5000 m
Highlights20.08.1922Francesca Pianzola gagne le javelot aux Jeux Mondiaux Féminins
Highlights12.08.1923Hans Moser signe la 4e perf européenne en hauteur
Highlights13.08.1923Louise Groslimond bat deux records du monde à Anvers
Highlights26.06.1927Karl Borner, l'homme le plus rapide de Suisse
Highlights26.08.1928Adolf Meier bat le record suisse du décathlon à Zurich
Timeline1920Les principaux événements de la saison 1920
Timeline1921Les principaux événements de la saison 1921
Timeline1922Les principaux événements de la saison 1922
Timeline1923Les principaux événements de la saison 1923
Timeline1924Les principaux événements de la saison 1924
Timeline1925Les principaux événements de la saison 1925
Timeline1926Les principaux événements de la saison 1926

Commentaires

commentaires

Auteur

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top