ATHLE.ch VINTAGE | HIGHLIGHTS 20.08.1922 | Francesca Pianzola (Fémina Sport Genève) remporte le javelot des Jeux Mondiaux Féminins à Paris avec un record du monde.

Francesca Pianzola (Fémina Sport Genève) est la première athlète féminine de l’athlétisme suisse à s’être imposée au sommet de la hiérarchie mondiale d’une discipline. ATHLE.ch VINTAGE retourne au début des Années folles pour admirer le magnifique parcours d’une jeune femme, considérée comme étant LA pionnière de l’athlétisme féminin en Suisse.

À la fin du mois de mars 1921 à Monte-Carlo, Alice Milliat et son équipe organise la toute première manifestation féminine d’envergure appelée Meeting International d’Éducation Physique Féminine. Parmi la centaine de concurrentes, Francesca Pianzola (Fémina Sport Genève) se met en évidence en décrochant la deuxième place au lancer du poids des deux mains avec le total de 14,01 m, ainsi qu’au lancer du javelot des deux mains avec le total de 40,17 m. Des deux mains ? Oui, le règlement est ainsi fait : les concours se déroulent selon le mode appelé en anglais « two-handed », à savoir que chacune des athlètes doit lancer son engin à l’aide de leur main droite, puis de leur main gauche. Leur résultat final est donc l’addition de leur meilleure marque à droite et à gauche. De plus pour le javelot, il faut aussi mentionner qu’il pèse 800 grammes et surtout qu’il se lance depuis la queue ! Gauchère, Francesca doit cette première distinction grâce au fait qu’elle soit quasi ambidextre. La saison 1922 est également une année importante pour le sport féminin avec l’organisation des Jeux Mondiaux Féminins. La première édition de cette compétition se tient le 20 août 1922 à Paris, au stade Pershing devant les 20000 spectateurs ! Francesca Pianzola fait doublement honneur à sa réputation au lancer du javelot « two-handed » en remportant le titre et en l’agrémentant d’un nouveau record du monde avec un total de 43,24 m (21,38 m de la main droite et 21,86 m de la main gauche).
La saison 1923 voit l’avènement d’une autre Suissesse : Louise Groslimond. Au début du mois d’avril à Monte-Carlo, le duel entre les deux athlètes est de toute beauté car indécis jusqu’au tout dernier essai et, surtout, au-delà du record du monde ! Finalement c’est Louise Groslimond qui remporte le lancer du javelot des deux mains avec le total de 44,94 m, juste devant sa rivale Pianzola, qui a atteint le total de 44,88 m. En mai 1923, Francesca Pianzola se déplace du côté de Baden-Baden en Allemagne pour participer à un événement athlétique mixte. L’union des deux genres dans une même compétition est assez unique et malheureusement les résultats qui sont réalisés par les femmes ne seront tout simplement pas homologués. C’est avec un certain crève-cœur qu’on apprend les performances magnifiques de Francesca Pianzola au javelot des deux mains : avec le total de 52,68 m (25,35 m de la droite et 27,33 m de la gauche), elle aurait pulvérisé le record du monde de près de huit mètres ! Elle peut se consoler de savoir, au moment des bilans de fin d’année, que la Fédération Internationale a tout de même validé ses 27,33 m, ce qui représente un nouveau record suisse et la cinquième performance mondiale de l’année.

La Genevoise réalise le tout dernier exploit helvétique féminin de ces Années folles, le 18 octobre 1925 à Lausanne, en lançant son javelot plus loin que jamais et en scellant le record du monde au total de 54,43 m (27,05 m avec la droite et 27,38 m avec la gauche).
Francesca Pianzola doit être considérée comme étant LA pionnière de l’athlétisme féminin en Suisse. Plus tard, mariée à Bernard Guggenheim (le meilleur ami de Paul Martin au Stade Lausanne), elle deviendra la Présidente de l’athlétisme féminin en Suisse et c’est elle qui organisera, le 11 août 1929 au stade de Vidy à Lausanne, les premiers championnats suisses féminins, une compétition qui sera jugée plus tard comme étant inofficielle par l’A.S.F.A.

PAB

Version imprimable de l’article (PDF)

 

A découvrir prochainement

L’athlétisme suisse dans les années ’20 

12.08.1923 – La performance de top niveau européen de Hans Moser en hauteur

 

ATHLE.ch VINTAGE – Accueil

ATHLE.ch VINTAGE – Facebook

ATHLE.ch VINTAGE – Instagram

 

L'athlétisme suisse dans les années '20

TitreDateHighlightSitePDF
Accueil1920-1929L'athlétisme suisse dans les années '20
Episode 125.07.1920Joseph Imbach égale le record du monde du 100 m
Episode 201.04.1922Deux podiums pour Julien Schnellmann au cross des nations
Episode 3 03.09.1922Meilleure perf européenne de l'année sur 400 m pour Josef Imbach
Episode 4 08.07.1924Paul Martin à un souffle du titre olympique du 800 m
Episode 510.07.1924L'incroyable record du monde de Josef Imbach sur 400 m
Episode 610.07.1924Willy Schärer remporte l'argent du 1500 m olympique
Episode 712.07.1924Ernst Gerspach se classe sixième du décathlon olympique
Episode 813.07.1924Arthur Tell Schwab termine cinquième du 10000 m marche olympique
Episode 902.08.1928Un diplôme olympique pour Paul Martin lors du 1500 m
Episode 1009.09.1928Paul Martin plus rapide que jamais sur 400 m et 800 m
Bilan1920-1929Toutes les statistiques de la décennie
Reportage01.10.1971Rencontre entre Paul Martin et André Obey à Paris
Highlights1920-1929La belle histoire de 6 seconds-couteaux
Highlights13.08.1922Alfred Gaschen booste le record suisse du 5000 m
Highlights20.08.1922Francesca Pianzola gagne le javelot aux Jeux Mondiaux Féminins
Highlights12.08.1923Hans Moser signe la 4e perf européenne en hauteur
Highlights13.08.1923Louise Groslimond bat deux records du monde à Anvers
Highlights26.06.1927Karl Borner, l'homme le plus rapide de Suisse

Commentaires

commentaires

Auteur

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top