ATHLE.ch VINTAGE | TIMELINE SAISON 1924 / EPISODE 14 | Au cœur des Années folles, l'athlétisme suisse réalise en 1924 la plus belle saison de sa jeune histoire. La perspective des Jeux Olympiques de Paris n'est évidemment pas étrangère à cette embellie. ATHLE.ch VINTAGE propose de revivre chronologiquement les principaux événements qui se sont déroulés lors de cette magnifique saison. Le quatorzième des dix-huit épisodes de cette saga est consacré à la belle marche d'Arthur Tell Schwab.

Le dimanche 13 juillet, le camp suisse possède encore une belle carte avec la présence d’Arthur Tell Schwab en finale du 10000 m marche. Les règles de la marche sportive sont assez complexes et leur application est souvent délicate, tant pour les marcheurs que les juges. Mercredi passé, la première série avait occasionné moultes disqualifications (notamment celle de l’Autrichien Rudolf Kühnel) et réclamations en tous genres, au point de voir les juges se désolidariser de certains de leurs collègues, puis de devoir reporter la seconde série au vendredi avec un nouveau jury et enfin de décaler cette finale à venir à dimanche. Ce rififi, largement commenté dans la presse, a provoqué un mécontentement général, aussi bien chez les marcheurs qu’au niveau du public, qui ne paraît pas apprécier ce triste spectacle. La finale, disputée à 10 concurrents, a permis de redresser le tir puisqu’aucune disqualification n’a dû être signifiée. Tant mieux pour l’image de cette discipline ! Les 25 tours de marche de cette finale vont voir un cavalier seul de l’Italien Ugo Frigerio. Le champion olympique en titre a pris le commandement après deux tours déjà et il ne sera plus du tout inquiété en gagnant avec 200 m et 300 m d’avance sur ses dauphins, le Britannique Gordon Goodwin et le Sud-Africain Cecil McMaster (les mal nommés en l’occurrence). Longtemps à la lutte pour la quatrième place, Arthur Tell Schwab (à gauche sur la photo) a dû lâcher prise face à l’autre Italien Donato Pavesi. Le marcheur suisse de Berlin termine au cinquième rang en 49’50″0, à 430 m du champion du jour. Il a su contenir les accélérations finales du Britannique Ernest Clark qui reste à 25 m, des Italiens Armando Valente et Luigi Bosatra qui terminent respectivement à 40 m et 60 m, ainsi que de l’Américain Harry Hinkel et du Français Henri Clermont qui sont encore dans le dernier virage lorsque Schwab passe la ligne d’arrivée.

Le classement final du 10000 m marche des Jeux Olympiques de 1924 à Paris est le suivant :
Ugo Frigerio (ITA) 47’49″0
Gordon Goodwin (USA) 48’37″9 | à 200 m
Cecil McMaster (USAf) 49’08″0 | à 300 m
Donato Pavesi (ITA) 49’17″0 | à 330 m
Arthur Tell Schwab (SUI) 49’50″0 | à 430 m
Ernest Clark (GBR) 49’59″2 | à 455 m
Armando Valente (ITA) 50’07″0 | à 470 m
Luigi Bosatra (ITA) 50’09″0 | à 490 m
Harry Hinkel (USA) 50’16″8 | à 540 m
Henri Clermont (FRA) 51’41″6 | à 590 m

Un bilan olympique exceptionnel
À l’heure des bilans d’après Jeux Olympiques, la presse européenne a reconnu les mérites des athlètes suisses. Le célèbre journaliste et écrivain autrichien, le Dr Willy Meisl, est le plus dithyrambique lorsqu’il écrit le 15 juillet dans le journal « Der Kicker » : « La Suisse, le pays de l’avenir… ». Bon, il ne faut pas exagérer non plus ! Mais il est vrai que les deux médailles d’argent de Paul Martin au 800 m et de Willy Schärer au 1500 m, plus les quatre places de finalistes de Josef Imbach au 400 m, d’Arthur Tell Schwab au 10000 m marche, de Ernst Gerspach au décathlon et des sprinters du relais 4 x 100 m rendent les dirigeants fiers de leur équipe au stade de Colombes.


La glorieuse équipe nationale d’athlétisme aux Jeux Olympiques de 1924 à Paris

Le 7e rang au tableau des médailles – pour une seconde participation olympique – est absolument exceptionnel et toujours inexplicable aujourd’hui. En effet, quand on sait que le budget alloué pour le département d’athlétisme de l’A.S.F.A. en 1923 était de Fr. 5’400.- seulement, il y a de quoi crier au miracle. Ce montant contraste de manière éloquente face aux Fr. 165’000.- reçus par la S.F.G. de la part du département militaire…

PAB

Version imprimable de l’article (PDF)

 

A découvrir prochainement

Saison 1924 de l’athlétisme suisse

Episode 15 / 18 : La tournée européenne de Paul Martin

 

ATHLE.ch VINTAGE – Accueil

ATHLE.ch VINTAGE – Facebook

ATHLE.ch VINTAGE – Instagram

 

Saison 1924

TitreThèmeSitePDF
AccueilLa saison 1924 de l'athlétisme suisse
Episode 1L'appel aux Jeux Olympiques de Paris
Episode 2La saison de cross-country
Episode 3 Les premières compétitions en plein air
Episode 4 Le meeting préolympique à Berne
Episode 5La préparation finale avant Paris
Episode 6L'ouverture des Jeux Olympiques de Paris
Episode 7Les Jeux peuvent commencer
Episode 8Le 800 m de Paul Martin
Episode 9Un mercredi de feu à Paris
Episode 10Le 1500 m de Willy Schärer
Episode 11Le 400 m de Josef Imbach
Episode 12Le décathlon d'Ernst Gerspach
Episode 13Un relais 4 x 100 m explosif
Episode 14La marche d'Arthur Tell Schwab
Episode 15La tournée européenne de Paul Martin
Episode 16Le combat des athlètes féminines
Episode 17Les championnats suisses à Bâle
Episode 18Les compétitions de la fin de saison
Bilan 1924Les statistiques et le palmarès de la saison

 

 

 

 

Commentaires

commentaires

Auteur

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top