Tadesse Abraham s’attaque au mythe du New York Marathon ÉVÉNEMENT | Comme des centaines de Suisses chaque année, le recordman national (2h06’40) Tadesse Abraham prendra part dimanche au plus prestigieux 42,195 km de la planète : le New York City Marathon. De retour suite à la blessure qui l’a forcé à lever le pied ce printemps, « Tade » est annoncé en excellente forme.

.
Suite à une fantastique année 2016 (7e des Jeux de Rio, titre de champion d’Europe et victoires sans fin sur les routes suisses), Tadesse Abraham avait annoncé vouloir s’attaquer au record d’Europe du marathon (2h06’10) en avril à Londres. Rêve brisé en même temps que son sacrum, victime d’une fracture de fatigue à un mois du grand objectif.

Footing matinal en bonne compagnie.

Retour bien géré
Depuis, Tade a fait preuve de patience durant une longue rééducation, recommencé en nageant et pédalant, même si « le vélo donne des grosses cuisses », comme il l’a confié à Pascal Bornand de la Tribune de Genève. En juillet, il a pu recommencer à courir, à Genève, puis à St-Moritz, avant d’enfin retrouver son camp de base d’Addis Abeba (ETH). Il a alors très vite retrouvé de bonnes sensations et réussi début septembre dans le cadre du semi-marathon du Greifenseelauf un test convaincant (victoire facile en 1h03’19), avant de retourner directement en Ethiopie. « Aujourd’hui, tout cela est du passé », a indiqué le Genevois d’adoption à Bornand. « Je vais bien, je suis en superforme ».

Dans la banlieue de la métropole Addis Abeba, Tade vit à 2600 m d’altitude et s’entraîne entre 2400 m et 3000 m, à raison de quelque 190 km par semaine ; un chiffre qui s’est progressivement réduit ces derniers temps à l’approche du grand objectif. Dernière indication positive : un test sur 20 km bouclé en 60’45 : son meilleur chrono sur le parcours en question. « S’il prend le départ à New York, c’est qu’il est en forme », commente le chef de sport de performance de Swiss Athletics Peter Haas cité par l’ATS, « sinon ça n’aurait aucun sens ». Abraham se montre plus prudent et évoque avant tout sa femme et son fils retrouvés à New York et avec qui il se réjouit de rentrer en Suisse après la course.

Première à New York
Dimanche, sur la côte Est des Etats-Unis, il sera au départ de son premier « Major », la série des plus grands marathons de la planète, sur le tracé le plus connu au monde. Le parcours de New York, pas aussi rapide que celui de Berlin, ne se prête pas à la chasse aux chronos, mais sacre les stars de la discipline. Côté helvétique, Franziska Rochat-Moser y a réussi LA grande victoire de sa carrière en 1997 ; Viktor Röthlin son premier coup d’éclat sur la scène mondiale en terminant 7e en 2005.

Présentation des stars du New York City Marathon 2017.

Pour espérer marquer les esprits dimanche, Tade – sur place depuis mercredi – devra tirer son épingle du jeu face à de redoutables adversaires, parmi lesquels : le tenant du titre et plus jeune vainqueur à New York Ghirmay Ghebreslassie (21 ans), Erythréen comme Abraham et hôte d’honneur du Grand Prix de Berne 2016 ; l’ancien recordman du monde (2h03’13) Wilson Kipsang (KEN) ; le redoutable partenaire d’entraînement éthiopien de Tade Lemi Berhanu (2h04’33 l’an dernier à Dubai), le membre du projet Breaking2 Lelisa Desisa (ETH) ou encore le double-double champion du monde de cross et de semi-marathon Geoffrey Kamworor (KEN). Enjeux : un statut de superstar mondiale du marathon et les gratifications financières qui vont avec.

Tade avec la star suisse handisport Marcel Hug.

Dernières nouvelles
Dans un enregistrement envoyé aux médias suisses vendredi soir, Tadesse Abraham indiquait que tous les voyants étaient au vert avant la course de dimanche. Il se sent très bien, est installé dans une suite avec sa femme et son fils, a reçu la visite des contrôleurs anti-dopage jeudi matin, avant 13 km de footing avec les stars Kipsang, Kamworor et Mary Keitany. Il indique aussi, avec un sourire, avoir été invité dans un restaurant italien – dont le cuisinier s’est finalement avéré être cubain – par son manager (italien) Gianni Di Madonna. La journée de vendredi était consacrée au repos, avec un petit déjeuner à 8h, avant la présentation des têtes d’affiche devant la presse à midi. Au programme pour samedi : 30 minutes de footing et les dernières instructions techniques. La météo pour dimanche s’annonce fraîche : « Parfait pour le marathon, même que je suis prêt à courir dans n’importe quelles conditions », a conclu Tade.

.
Pour plus de détails, nous vous proposons l’intégralité des 14 minutes du message de Tade aux médias suisses ci-dessous.

.
ATTENTION HORAIRES MODIFIÉS | Départs
 : 15h20 (femmes) et 15h50 (hommes) dimanche après-midi (heure suisse)
Pour regarder : Eurosport France (dès 16h), Eurosport Allemagne (dès 15h15), Rai Sport (dès 14h30)
Sur ATHLE.ch : pointages durant la course sur Twitter, Facebook et Instagram, images et réactions après la course.

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Top