ATHLE.ch VINTAGE | BIOGRAPHIE IRENE PUSTERLA / EPISODE 2 | Au début des années 2000, une jeune athlète Tessinoise de Mendrisio nommée Irene Pusterla (Società Atletica VIGOR Ligornetto) démontre des qualités de détente supérieures à la moyenne, au point de constater qu'elle se situe sur la même trajectoire que la grande Meta Antenen, une bonne trentaine d'années plus tôt. ATHLE.ch VINTAGE propose de revivre la carrière exceptionnelle d'Irene Pusterla, la reine du saut en longueur helvétique. Le deuxième des huit épisodes de cette biographie est consacré aux trois saisons qui permettent à Irene Pusterla d'atteindre le niveau européen chez les U20, puis chez les U23.

Objectif championnats d’Europe U20 à Hengelo
La saison 2007 en salle d’Irene Pusterla est une totale réussite. Ses succès hivernaux sont dus à un paramètre bien ciblé : la grande amélioration de sa vitesse. En trois compétitions, la Tessinoise prend de l’envergure dans ses trois disciplines de prédilection. Lors du meeting national de la GGB, elle améliore son record du saut en longueur avec 6,14 m. La semaine suivante lors des championnats suisses jeunesse à Macolin, elle signe un triplé avec 7″51 sur 60 m, 6,11 m en longueur et 12,27 m au triple. Enfin les 17 et 18 février à Saint-Gall, les championnats suisses élite en salle qui se disputent dans le tout nouveau Athletik Zentrum lui permettent de décrocher l’argent sur 60 m en 7″58 et le bronze au triple saut avec 12,37 m, mais aussi une amère quatrième place au saut en longueur avec 6,06 m. En été, l’objectif N° 1 de la Tessinoise est focalisé sur les championnats d’Europe U20 qui doivent se dérouler à Hengelo. Elle débute sa saison de manière satisfaisante avec 6,06 m à Rivera et avec 6,15 m à Mannheim, mais aussi avec un joli 12,80 m au triple saut à Gallarate.

Irene Pusterla débarque aux Pays-Bas pour prendre part le 19 juillet aux qualifications du concours de saut en longueur des championnats d’Europe U20. Troisième de son groupe avec 6,11 m, elle atteint facilement la finale. Le lendemain, elle donne le meilleur d’elle-même et elle est récompensée par un nouveau record personnel à 6,21 m, ce qui la classe à un très méritoire sixième rang. Certainement fatiguée par ses belles prestations d’Hengelo, Irene se rate lors des championnats suisses à Lausanne en terminant quatrième du triple saut avec 12,14 m et même septième du saut en longueur avec 5,75 m. Elle reprend des couleurs à la fin du mois d’août à Chiasso avec 6,20 m, ce qui la galvanise pour le week-end suivant à l’occasion des championnats suisses U20 à Bâle, où elle remporte un nouveau triplé 100 m / longueur / triple. On le voit, cette dernière saison chez les U20 a finalement été déterminante, avec des succès et des records qui vont très certainement décupler sa confiance et son envie de progresser en direction du plus haut niveau européen.

Une saison de transition
La saison 2008 en salle est moins brillante que la précédente pour Irene Pusterla. Aux championnats suisses à Saint-Gall, elle obtient néanmoins deux médailles : l’or au triple saut avec 12,71 m et le bronze au saut en longueur avec 5,95 m. La saison estivale se doit d’être plus resplendissante pour la Tessinoise, mais l’absence d’un grand championnat international ne va pas l’aider à se transcender. Il s’agira donc d’une saison de transition entre les années jeunesse et la vraie vie athlétique. On espère surtout qu’elle se dirigera en direction du haut niveau européen car tout le monde s’accorde pour dire qu’elle en a les moyens. Si un premier record personnel est réussi le 4 juillet sur 100 m en 11″96 lors du meeting Città di Lugano, il faut pourtant constater que ça ne décolle pas vraiment au saut en longueur cet été là : avec neuf concours dont le meilleur résultat est un 6,14 m réussi au Grand Prix Mendrisiotto à Rivera, on voit que le compte n’y est pas. Cela ne l’empêche pas de grossir son palmarès avec le titre national en élite à Fribourg avec 6,09 m et ceux décrochés chez les U23 à Lucerne avec 6,10 m en longueur et 12,54 m au triple. Alors qu’on se montre un peu déçu de la saison de la Tessinoise, elle nous rassure un peu lors d’un ultime déplacement à Lana, près de Bolzano, où elle bat son record personnel avec un saut à 6,32 m. Cette performance, mine de rien est salvatrice car c’est elle qui va permettre à l’athlète de Mendrisio de rebondir là où elle le projette depuis quelques temps : en direction des meilleures Européennes de saut en longueur.

Avancer dans les bilans européens en 2009
Comme d’habitude, la nouvelle saison passe par les compétitions en salle. Les courses de 60 m ne sont certes pas au top avec un meilleur chrono à 7″65, mais le saut en longueur, lui, débloque toutes les promesses. Tout débute le 23 janvier à Saronno où elle améliore son record personnel de trois centimètres avec 6,35 m. Un mois plus tard, elle remporte le titre national à Macolin avec un magnifique saut à 6,46 m, un nouveau record suisse U23 en salle qui représente la 23ème performance européenne de la saison et aussi la deuxième performance suisse de tous les temps en salle derrière les 6,69 m du record suisse de Meta Antenen réussis en 1974 lors de son titre de championne d’Europe à Göteborg et à égalité avec les 6,46 m de Barbara Leuthard (LC Zürich) réalisés en 2005 à Macolin. Voilà donc Irene Pusterla aux portes de son objectif, en tous cas au niveau de la performance. En ce qui concerne, le classement et l’aura, le championnats d’Europe en salle à Turin ne lui permettent pas de passer le cap. Sa douzième place avec 6,31 m est de bonne facture, mais elle n’est pas encore de bon niveau pour espérer jouer les premiers rôles. Il n’empêche, cet hiver 2009 a été de grande qualité et il devrait à coup sûr représenter le tremplin attendu pour rebondir dans des sphères inédites durant le prochain été. Justement, les meetings d’ouverture de la saison estivale sont bons avec notamment un 6,25 m un peu venté à Busto Arsizio, puis un joli 6,42 m le 12 juin à Lugano lors du meeting Città di Lugano. Tout se présente bien avec encore un saut à 6,32 m à Chiasso, un sautoir qui semble fort bien lui convenir. Irene Pusterla est maintenant fin prête pour les championnats d’Europe U23 qui se déroulent à Kaunas.

Plus mûre et plus expérimentée qu’il y a deux ans lors des Européens U20 à Hengelo, la Tessinoise saute 6,27 m en qualifications, ce qui est largement suffisant pour passer en finale. Le lendemain, 19 juillet, le vent souffle parfois très fort sur la capitale Lituanienne, ce qui permet à Pusterla de voler plus loin que jamais pour retomber à 6,57 m (+4,9 m/s). Finalement avec un saut valable à 6,32 m, elle termine au septième rang de ces championnats d’Europe U23. À son retour en Suisse, elle se pare d’un nouveau titre suisse à Zurich avec 6,29 m, puis elle améliore son record personnel à Chiasso avec un superbe 6,49 m. Tout continue comme du papier à musique lors des championnats suisses U23 à Bellinzone où elle s’adjuge le 100 m, la longueur avec 6,44 m et le triple avec 12,62 m. Sa fin de saison la voit encore sauter 6,40 m à Götzis et 6,23 m à Locarno lors des championnats tessinois.

Toujours sur la trajectoire de Meta Antenen
Cette année 2009 a été magnifique de régularité à un bon niveau et c’est cela que le duo Irene Pusterla / Andrea Salvadè recherchait depuis un bon moment. Les grandes lignes de la progression de la Tessinoise sont désormais tracées; il ne reste plus qu’à travailler plus fort que jamais afin de réussir à passer de l’autre côté du miroir, là où tout est beaucoup plus beau. Cette frontière à franchir, c’est celle des 6,70 m, une performance que Meta Antenen n’a pu dépasser qu’à deux reprises dans toute sa carrière : le 25 juillet 1971 à Bâle lors d’un concours de folie qui lui avait permis d’approcher de trois centimètres le record du monde de l’Allemande Heide Rosendahl en sautant à 6,81 m avec un peu trop de vent favorable (+2,85 m/s). Puis le 14 août 1971 lors du sommet de sa carrière aux championnats d’Europe à Helsinki, où son premier essai mesuré à 6,73 m lui avait valu l’or de 18h00 à 19h40, soit 100 minutes de rêve absolu, avant de se faire battre pour trois centimètres au tout dernier essai par l’Allemande Ingrid Mickler. Un coup d’œil aux statistiques montrent que depuis 2006, Irene Pusterla progresse de la même façon que Meta Antenen à l’époque, mais avec juste une année de retard. En 1971 à Helsinki, la Schaffhousoise s’était retrouvée au sommet de son art, à 22 ans. Ceci devrait pouvoir inspirer Irene pour la saison prochaine, elle qui aura justement 22 ans en 2010. Les responsables de Swiss Athletics ont eux aussi compris que le projet d’Irene Pusterla est plus que sérieux. C’est la raison pour laquelle l’athlète de la Società Atletica VIGOR Ligornetto a été inclue dans le programme national appelé World Class Potential, dans lequel les athlètes de haut niveau sont sélectionnés dans la perspective d’une finale ou médaille aux prochains championnats d’Europe et du monde. Il s’agit en fait d’un petit groupe composé des dix meilleurs talents de Suisse, dans lequel Irene se joint à juste titre après une longue série de succès. Première athlète tessinoise à faire partie de ce groupe, il s’agit là d’une précieuse reconnaissance qui récompense les efforts d’Irene, mais aussi ceux de son entraîneur Andrea Salvadè. Ce dernier délivre ses impressions : «Je suis très heureux car nous attendions ce moment depuis longtemps. La programmation de l’évolution des performances d’Irene s’est avérée fructueuse, grâce son engagement. L’entrée d’Irene dans ce groupe World Class Potential est un point de départ qui servira de tremplin vers les ambitions futures. Je suis convaincu qu’Irene a encore plein d’atouts à montrer au cours des prochaines saisons».

PAB

Version imprimable de l’article (PDF)

 

A découvrir prochainement

Irene Pusterla – La reine du saut en longueur helvétique

Episode 3 / 8 : La chasse au record suisse est ouverte

 

ATHLE.ch VINTAGE – Accueil

ATHLE.ch VINTAGE – Facebook

ATHLE.ch VINTAGE – Instagram

 

Irene Pusterla

TitreSaisonThèmeSitePDF
Preview2002-2020Irene Pusterla, la reine du saut en longueur helvétique
Accueil2002-2020Irene Pusterla, la reine du saut en longueur helvétique
Episode 12002-2006La mainmise chez les jeunes
Episode 22007-2009Connexion avec le niveau européen
Episode 3 2010La chasse au record suisse est ouverte
Episode 4 2011Au sommet de son art
Episode 52012Objectif Jeux Olympiques de Londres
Episode 62013-2014Les Européens de Zurich dans la tête
Episode 72015-2020Le bal des blessures à répétition
Episode 82020Les Jeux sont faits !
Bilans2002-2020Le palmarès et les statistiques
Face-à-faceMeta Antenen vs Irene Pusterla

Commentaires

commentaires

Auteur

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top