Semi de Barcelone | Wanders va partir sur des bases de 60’00 ! PREVIEW | Julien Wanders (Stade Genève) sera au départ demain matin du semi-marathon de Barcelone au sein d’un peloton de très haut niveau. La course sera emmenée par son partenaire d’entraînement et vainqueur des 20KM de Lausanne 2017 Alex Kibarus (KEN). Ce dernier a comme instruction d’imprimer le plus longtemps possible un tempo pour un chrono final proche de l’heure. Objectif rêvé par les organisateurs : 60’04, le record du parcours de la superstar mondiale du marathon Eliud Kipchoge (KEN). Les 60’42 de Tadesse Abraham (record suisse) ont de quoi trembler.

.
En mars dernier, Julien Wanders avait réussi des débuts éclatants sur semi-marathon à Milan. Malgré une fin de course difficile, il avait pulvérisé à 1h01’43 le record suisse espoir de Viktor Röthlin (notre reportage vidéo ici). Après une saison sur piste 2017 difficile, il est réapparu plus fort que jamais en fin d’année pour dominer avec brio les courses en ville suisses et porter le record national du 10 km à 28’02 le 31 décembre à Houilles (FRA).

Arrivé à Barcelone directement depuis son camp de base au Kenya, il est prêt à affoler le chrono sur semi-marathon : « L’objectif principal reste la piste, mais je prépare vraiment les Mondiaux de semi (25 mars à Valence). Barcelone sera un premier test », expliquait-il dans le reportage (à revoir ici) diffusé mercredi dernier sur ATHLE.ch. Samedi en fin de journée, Wanders indiquait : « Je suis un peu fatigué du voyage, mais ça ira pour demain ».

Course de très haut niveau
Le semi-marathon de Barcelone a reçu pour la première fois cette année le Label Gold de l’IAAF, faisant de l’épreuve un rendez-vous phare du calendrier mondial. Avec un plateau en conséquence. Les principaux candidats à la victoire sont : Leonard Langat (KEN), vainqueur en titre chronométré en 59’19 à Rome (ITA) en 2016, Mule Wasihun (ETH), 2h05’39 sur marathon en octobre dernier à Amsterdam (NED), Moses Kurong (UGD), 59’50 en septembre dernier. Au total, 8 coureurs au départ ont déjà couru en moins de 61’, dont l’Espagnol Carles Castillejo Salvador (60’18). On retrouvera aussi les Helvètes Patrik Wägeli, Armin Flückiger et Christian Kreienbühl qui ne seront cependant pas à la lutte pour la victoire. Alors que Wägli et Flückiger ont tous deux effectué un stage au Kenya ces dernières semaines, Kreienbühl s’est pour sa part préparé en Engadine.

Objectif record du parcours, record suisse en danger
Question chrono, les organisateurs ont annoncé en conférence de presse qu’ils espéraient que le record du parcours de 60’04 par le champion olympique Eliud Kipchoge soit battu. C’est Alex Kibarus (KEN), l’un des plus fidèles partenaires d’entraînement de Wanders et vainqueur en titre des 20KM de Lausanne, qui sera chargé de mener l’allure : « Il va passer en 28’20-28’30 aux 10 km et essayer de continuer le plus longtemps possible à cette allure », indique Wanders.

Pour rappel, le record suisse de Tadesse Abraham date de 3 ans lors de sa victoire à… Barcelone en 60’42. La meilleure performance européenne de l’année et quant à elle détenue par l’Espagnol Javier Guerra en 61’38.

Départ de la course dimanche matin à 8h45. Updates, images et réactions depuis Barcelone à suivre sur ATHLE.ch, Facebook et Instagram (@athle.ch).

 

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Top