Belgrade | Jour 3 | Titre européen et record suisse pour Büchel | Résumé et débriefing Selina Büchel a défendu avec brio son titre continental sur 800 m indoor dimanche à Belgrade.

.

Débriefing de la troisième journée des championnats, en direct de l’hôtel des Suisses lors de l’accueil de la toute fraîche CHAMPIONNE D’EUROPE Selina Büchel.
(Vidéo : Live Facebook)

 

Résultats suisses ci-dessous, avec interviews et commentaires. Débriefing LIVE sur Facebook ce soir avec Selina Büchel et toute l’équipe suisse. A retrouver ici dès la fin de la retransmission en direct.

Quelle course de Selina Büchel ! En finale des Championnats d’Europe, la tenante du titre a pris la tête dès les premiers mètres : « Le but était d’imprimer un tempo élevé pour faire souffrir les autres », racontait, radieuse, la St-Galloise. Coup de sang à 200 m de la ligne : Büchel doit faire le forcing pour empêcher l’Anglaise Oskan-Clarke de passer. Ça devient de plus en plus dur, mais la Suissesse tient le choc. Au bénéfice d’excellentes jambes et d’un bon plan tactique, elle résiste jusqu’au bout : « C’était une lutte terrible, jusqu’à la ligne… Mais j’ai gagné. C’est complétement fou ! », jubilait-elle après s’être jetée sur la ligne et avoir volé la vedette à la Britannique, furax. Comme à Prague il y a deux ans, l’analyse de la photo finish a été longue. Avant l’explosion de joie dans le camp suisse.

Record suisse en bonus
Poussée dans ses derniers retranchements après avoir assuré un rythme rapide en début de course, Büchel s’est au passage offert un record suisse : 2’00″38, contre 2’00″90 pour Regula Zürcher en 1991. « Je m’étais dit avant les Europe qu’il faudrait une fois que je m’attaque à ce chrono en meeting dans une course rapide, parce qu’en général les courses de championnats ne se courent pas vite. Gagner le titre et décrocher le record en même temps c’est juste incroyable », rigolait la désormais détentrice de la meilleure marque nationale indoor et outdoor.

Un nouveau titre international d’autant plus apprécié que Büchel n’avait pas eu de réussite ces dernières saisons, terminant au pied du podium des Europe à Amsterdam l’été dernier et manquant d’un rien la finale des Mondiaux 2015 à Pékin et des Jeux de Rio 2016.

Belle dernière journée pour l’équipe suisse
Suite à la grosse désillusion de Lea Sprunger hier, l’équipe nationale a connu une belle dernière journée de championnats à Belgrade. En plus du titre de Büchel, deux sprinteuses se sont illustrées. Mujinga Kambundji, 4e de la finale du 60 m, non sans regrets : « Suite à ma demi-finale, je pensais qu’une médaille était possible, mais mes adversaires étaient plus fortes aujourd’hui. Avec une course parfaite ça aurait suffi », commentait la Bernoise, auteur en 7″16, d’un meilleur chrono de la saison. Comme souvent en grands championnats. Sur la même distance, la jeune Sarah Atcho a manqué d’un rien la finale (9e), sans la moindre déception. Et pour cause : en terminant la course en 7″32, elle chipe la meilleure marque nationale U23 de… Kambundji (7″33).

Les Suisses | Résultats avec commentaires

18h10 : 60 m finale
Mujinga Kambundji malheureuse 4e en 7’’16
Départ moins tonitruant qu’en demi-finales. La Bernoise n’arrive pas tout à fait à développer sa foulée et échoue au poteau. Essayé pas pu : médaille en chocolat, après une 5e place en 2015 à Prague. Excellente course, à 5 centièmes seulement de son record suisse. Vivement l’été!
.
17h25 : 800 m (finale)
Selina Büchel CHAMPIONNE D’EUROPE en 2’00″38 : RECORD SUISSE !
Course aux antipodes de la veille en demi-finales. Büchel prend les choses en main, l’Anglaise Oskan-Clarke se place à ses côtés, tente de passer à plusieurs reprises. Gros coups de coudes à l’amorce du dernier tour. Ça devient dur, très dur. Büchel gagne pour… 1 centième. LA CHAMPIONNE D’EUROPE 2015 est la CHAMPIONNE D’EUROPE 2017. Joie immense !
.
16h00 : 60 m (demi-finales)
Ajlia Del Ponte 5e en 7’’39, 12e de ses premiers championnats élite
Troisième meilleur chrono de sa carrière suite à son record de la veille. Et pourtant la Tessinoise est déçue : elle en voulait plus. Ce n’est que partie remise
.
Sarah Atcho 4e en 7’’32, RECORD SUISSE U23 et 9e en tout
Jeux d’émotions. Atcho bouge dans les blocs. Faux-départ. La Lausannoise est sûre qu’elle est Out. Mais le starter passe tout droit. Deuxième chance. Course propre, fluide, très rapide sur la fin, plus rapide que jamais ; et que jamais une Suissesse de son âge. Même pas Mujinga Kambundji (7″33 en 2014)… Gros 1ers championnats élite en individuel. Athlète à suivre de près !
.
Mujinga Kambundji 1ère ex aequo en 7’’19, 2e chrono des semis
Course relâchée, foulée facile, fluide, terminée facile devant, à 1 centième de son meilleur chrono annuel. En en gardant sous le pied. La bête de championnats Mujinga Kambundji est en train de se réveiller… Elle se retrouve tout à coup parmi les grandes favorites pour la finale.
.

 

Commentaires

commentaires

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Top