Franco  Vaccher : une vie dédiée à l’athlétisme et à l’inspiration des jeunes DISPARITION | C'est avec une profonde tristesse que nous annonçons le décès soudain de Franco Vaccher, survenu lors d'un arrêt cardiaque alors qu'il profitait de moments précieux avec sa famille en France.

Photo : (c) Gym’Oron

Entraîneur suisse émérite, Franco laisse derrière lui un héritage indélébile dans le monde de l’athlétisme, secteur où il a brillé par sa passion et son expertise technique pendant plus de 45 ans.

Franco a commencé sa carrière en entraînant quatre jeunes athlètes féminines, les menant à devenir championnes suisses juniors en relais. Parmi elles, Corinne Simasotchi, qui a participé aux Jeux olympiques d’Atlanta en 1996. Il a également formé toute une série de grands talents, dont par exemple Vincent Trolliet, membre du relais 4 x 100 m lors des Mondiaux U20 2000 au Chili. Bon nombre des meilleurs athlètes vaudois des années 2000 ont passé chez lui au début de leur carrière.

En 1995, Franco a endossé le rôle de chef technique lors des championnats d’Europe d’athlétisme des sourds à Lausanne, une fonction qui témoigne de son engagement envers l’inclusivité dans le sport. Sa dévotion pour le perfectionnement professionnel l’a également mené à compléter une formation de juge-arbitre, lui permettant de participer à des compétitions internationales.

Franco a été un pilier pour la Fédération Sportive des Sourds de Suisse, en tant que sélectionneur de l’équipe nationale d’athlétisme pendant sept ans, participant à divers championnats en Europe et dans le monde. En 1999, il a été célébré comme Meilleur entraineur suisse pour les jeunes talents, un témoignage de son impact profond et durable sur la communauté athlétique.

Son engagement continu a inclus l’entrainement de la délégation des écoles de Vevey pour les championnats du monde des écoles à Hamilton, Canada, et son rôle de chef technique au sein de la Fédération vaudoise d’athlétisme, où il a initié les premiers championnats romands en salle.

Nous perdons non seulement un entraineur exceptionnel, mais aussi une source d’inspiration et un mentor dévoué pour de nombreux athlètes. Franco a enrichi l’athlétisme suisse et la vie de tous ceux qu’il a rencontrés. Son esprit passionné et sa bienveillance resteront gravés dans nos cœurs.

Un avis de décès paraitra dans les journaux « La Liberté » et « 24 heures », ainsi que sur diverses plateformes en ligne. Nous invitons tous ceux qui l’ont connu et apprécié à se joindre à nous pour célébrer sa vie et son héritage.

Repose en paix, Franco. ta flamme d’enthousiasme pour l’athlétisme continue de briller parmi nous.

Jeremy Vaccher

La cérémonie d’adieu a lieu en l’église de St-Martin/FR, le jeudi 23 mai 2024, à 14 heures.

Commentaires

commentaires

Auteur

2 Comments

  1. Romain said:

    Très triste d’apprendre le décès de Franco. Il laisse le souvenir impérissable d’un entraîneur profondément enthousiaste, jovial et très déterminé à donner à ses (jeunes) athlètes les clés de la performance.

  2. Alistair klingler said:

    Très triste d’appendre cette mauvaise nouvel, Franco était une personne extraordinaire je l’avais connu lorsqu’il m’entraînait en athlétisme à Oron. Il nous motivais tout le temp pour que l’ont soit les meilleurs il nous poussait vers l’avant pour que l’ont arrivent nos objectifs.

    Repose en paix là haut 🕊️

    Toute mes condoléances à la famille 🙏🏻

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top