ATHLE.ch VINTAGE | TIMELINE LES PIONNIERES DE L'ATHLETISME SUISSE / EPISODE 7 | La mise en place de l'athlétisme féminin en Suisse ressemble à une longue et sinueuse route. Longtemps ignoré voire même moqué, le mouvement a mis du temps à se développer. ATHLE.ch VINTAGE propose de revenir sur une période d'une quarantaine d'années - de 1921 à 1964 pour être précis - afin de dépoussiérer l'histoire plus ou moins oubliée de celles qui ont vécu les débuts de l'athlétisme en Suisse. Le septième des treize épisodes de cette saga est consacré à l'athlétisme féminin pendant la guerre.

Classée au quatorzième rang du bilan mondial du lancer du javelot grâce à ses 40,50 m de Vienne, Lux Stiefel parvient à faire beaucoup mieux encore la saison suivante. Le 6 août 1939, elle se rend à Strasbourg en tant qu’invitée d’un match triangulaire opposant la France à la Belgique et au Luxembourg. Elle remporte facilement le concours, mais ce qu’on attend c’est la mesure de son meilleur essai car il semble qu’il est allé se planter très loin dans le gazon alsacien. Le résultat finit par tomber : 43,74 m pour Lux Stiefel, qui décroche ainsi la septième performance mondiale de la saison ! La semaine suivante, elle se rend à Lugano pour aller chercher deux nouveaux titres au javelot avec 38,06 m et au pentathlon (100 m – Longueur – Hauteur – Poids – Javelot) avec un nouveau record national chipé à la Bâloise Doris Christen.

La Seconde Guerre Mondiale éclate
Dix-neuf jours plus tard, le 1er septembre 1939, l’Allemagne agresse militairement la Pologne. Cet événement provoque dès le 3 septembre l’entrée en guerre du Royaume-Uni et de la France, ainsi que de leurs empires coloniaux respectifs. C’est le début de la IIe Guerre Mondiale, qui va durer jusqu’au 8 mai 1945 en Europe et jusqu’au 2 septembre 1945 sur le front Asie-Pacifique. L’athlétisme est donc bien peu de chose dans cet horrible contexte. Pourtant il va perdurer en Suisse et les compétitions, notamment les championnats suisses, vont se dérouler chaque année. Au début de cette période de troubles, les performances de premier plan ne sont pas légion. La plus en vue, c’est sans conteste celle d’Ilsebill Pfenning le 9 mai 1940 à Turin. Elle égale dans un premier temps son record de Varese en 1938 avec 1,60 m, puis elle passe également la barre suivante, placée à 1,63 m. Il s’agit là d’un record suisse d’un superbe niveau, qui représente la deuxième performance mondiale de la saison. Elle confirme sa belle forme avec un cinquième titre suisse national le 25 août 1940 à Bâle où elle franchit 1,60 m. On assiste également à un joli duel au lancer du poids entre Lux Stiefel et la nouvelle protégée de Charles Leuthardt, Gretel Bolliger (Old Boys Basel). Cette dernière a été repérée à 17 ans lors des championnats suisses 1938 à La Chaux-de-Fonds où, pour sa première participation, elle avait remporté le lancer du poids. À nouveau championne suisse l’année suivante, la voilà en 1940 aux prises avec Stiefel pour un duel de prestige. L’insouciance de la jeunesse prend d’entrée le dessus avec un nouveau record suisse pour Gretel Bolliger à 10,88 m. Mais l’expérience va parler et Lux Stiefel va propulser son poids à 11,01 m et ainsi s’approprier le titre et le record suisse. Elle ne s’arrête d’ailleurs pas en si bon chemin puisqu’elle ajoute à son palmarès un quatrième titre au javelot avec 39,00 m et elle améliore également son record national du pentathlon.

1941, l’année des records
L’année 1941 va être plus fournie en bons résultats. Avant de parler de l’exploit monstrueux de cette saison (dans l’épisode 8 de cette saga), on peut mettre en exergue tout un florilège de belles performances, ayant la plupart comme dénominateur commun de représenter un nouveau record suisse. Le 10 août à Bâle, Gretel Bolliger bat le record national du poids détenu par Lux Stiefel avec 11,25 m, une performance qu’elle confirme deux semaines plus tard, le 24 août aux championnats suisses à Bâle avec 11,22 m. Lux Stiefel garnit sa collection en remportant le javelot avec 40,51 m, mais également le pentathlon avec un record suisse porté à 261 points. Sur 60 m, Leyla De Pol égale le meilleur chrono helvétique du 60 m en 7″8. La Tessinoise met ensuite à profit cette nouvelle vitesse pour améliorer de quinze centimètre le record suisse du saut en longueur avec 5,50 m. Sous son impulsion, elle aura fait passer le record national de 4,90 m à 5,50 m en sept saisons. Plus forte que jamais, Ilsebill Pfenning s’adjuge bien entendu le saut en hauteur avec 1,60 m, mais elle remporte aussi le 100 m en 12″7, soit deux dixièmes de mieux que le chrono d’Emmi Sauer en 1936.

Bethli Baumgartner, la plus rapide en Suisse lors des années ’40
En fin de saison, les 27 et 28 septembre, une ultime compétition se tient à Bâle et pas moins de cinq records nationaux sont améliorés. Trois reviennent à la nouvelle gazelle de l’athlétisme suisse, Bethli Baumgartner (Old Boys Basel) qui court le 60 m en 7″8 et surtout le 100 m en 12″6. Avec ses camarades de l’OB Basel Elsy Schamberger, Doris Walker et Gretel Bolliger, elle décroche un troisième record au 4 x 100 m en 52″2.


La Bâloise Bethli Baumgartner décroche en 1941 à Bâle trois records suisses lors de la même compétition

Outre son record suisse au lancer du poids avec 11,47 m, on peut affirmer sans se tromper que, ce jour-là, Gretel Bolliger a passé un cap : elle est désormais la femme la plus complète de Suisse car elle a ravi le record suisse du pentathlon détenu par Lux Stiefel, ceci pour 18 points. Elle va rester longtemps l’athlète la plus polyvalente de l’athlétisme suisse; il faudra en effet attendre 1958 pour trouver une athlète un peu plus forte qu’elle au pentathlon.

PAB

Version imprimable de l’article (PDF)

 

A découvrir prochainement

1921-1964 – Les pionnières de l’athlétisme suisse

Episode 8 / 13 : Le chef-d’oeuvre d’Ilsebill Pfenning à Lugano

 

ATHLE.ch VINTAGE – Accueil

ATHLE.ch VINTAGE – Facebook

ATHLE.ch VINTAGE – Instagram

 

Les pionnières de l'athlétisme suisse

TitreThèmeSitePDF
PreviewLes pionnières de l'athlétisme suisse
AccueilLes pionnières de l'athlétisme suisse
Episode 1Le contexte au début du XXe siècle
Episode 2Les premières compétitions en 1921
Episode 3 Des records du monde au javelot "two-handed"
Episode 4 Les derniers exploits d'un autre temps
Episode 5Tout doit être reconstruit
Episode 6Objectif championnats d'Europe 1938
Episode 7L'athlétisme continue pendant la guerre
Episode 8Le chef d'oeuvre d'Ilsebill Pfenning
Episode 9Perte d'élan durant les années '40
Episode 10Le règne des Bâloises durant les années '50
Episode 11Les Zurichoises reprennent la main
Episode 12Susanne Meier, la reine du pentathlon
Episode 13Que le show Meta Antenen commence...
Bilan 1921-1964Toutes les statistiques
VidéoLes pionnières de l'athlétisme suisse
LivreLes pionnières de l'athlétisme suisse
Highlight27.07.1941 - Ilsebill Pfenning

 

ATHLE.ch VINTAGE / Tous les dossiers

DossierParutionSitePDFVoir
La saison 1969 de l'athlétisme suisseFévrier-mars 2020
1921-1964 - Les pionnières de l'athlétisme suisseAvril 2020
Meta Antenen, la première icône féminine de l'athlétisme suisseAvril-mai 2020
Highlights de l'athlétisme suisseFévrier-mai 2020
Archives vidéo de l'athlétisme suisseFévrier-mai 2020

Commentaires

commentaires

Auteur

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top