Berlin J7 | Dernier retour en images et impressions GALERIE & COMMENTAIRES | Très belles photos de Daniel Mitchell – qu’on remercie grandement pour son excellent travail –, accompagnées de commentaires, toujours aussi amoureux et critiques. Aujourd’hui : un croche-patte qui dévoile la vérité, la différence entre un événement et un Event et… SUPER FABI. Le tout dans un Stade olympique à nouveau joliment rempli, ce soir de 42'350 spectateurs, comme nous comblés par le plus vieux et le plus beau des sports de lutte vers l’excellence : l’athlétisme.

.
Galerie photos du J8 par Daniel Mitchell:

« 1 de 3 »

Croche-patte | Les Allemands du 4×100 m out dès les séries
Drôle de moment dans la deuxième série du 4×100 m masculin. Lors de la présentation, rien de plus normal : le stade en ébullition pour le couloir 1, celui de l’Allemagne. Puis, le coup de feu. Des équipes qui se passent tant bien que mal le témoin, souvent du bout des doigts. Tous les regards sont rivés vers la sortie du dernier virage. Tout à coup, un souffle d’une violence inouïe traverse le stade. Au couloir 1, vient de chuter, non viennent de chuter… deux athlètes, allemands. L’un est à plat ventre, l’autre sur le dos. Les adversaires sont cruellement indifférents et filent vers la ligne d’arrivée. « Team Fraaaaaaaaance gewinnt », disent les speakers, avant de passer très vite à autre chose. Comme si rien ne s’était passé. Alors que tout le stade regarde les Allemands sur la piste. Que s’est-il passé ? Aucune idée. Des samaritains arrivent en courant et… cachent les athlètes derrière un voile ! Sur les écrans géants, enfin, les ralentis. La vérité se dévoile : oups, le 3e relayeur a fait un malheureux croche-patte à son collègue. Sans faire exprès, évidemment. Ouf, les voiles finissent par se lever en même temps que les victimes se retrouvent debout, strappées, et bandées comme des momies. La vérité n’est pas toujours belle à voir.

Un événement d’athlétisme – pas un Event | Danke Berlin !
En arrivant, hier, pour la dernière fois aux environs du Stade olympique, on était entouré d’une foule de gens fabuleux, juste excités de vivre une nouvelle soirée d’athlétisme. Nous, on s’est tout à coup fait une réflexion : pour faire de l’athlétisme une fête, ce qu’il faut, c’est créer un événement – pas un Event. L’événement est ce qui « é-vient », qui apparaît de manière naturelle, comme une plante émerge des profondeurs, pousse, grandit, fait des bourgeons, des fleurs, pour de nouveau disparaître dans la terre avant sa prochaine éclosion. Un Event, c’est un produit, une fabrication, plus ou moins artificielle, conçue pour attirer du monde, gagner en renommée, en argent. Les 24e Championnats d’Europe ont été un très bel événement. Merci aux organisateurs et à European Athletics. Danke Berlin !

Notre invitée du jour : SUPER FABI
La Suisse avait pour but de faire aussi bien qu’en 2016 à Amsterdam : rentrer au pays avec 5 médailles. Dimanche matin, le compteur en indiquait… deux. Pour info : la Pologne en était déjà à neuf, dont 6 d’or. Bonne nouvelle : dimanche soir, on avait deux breloques de plus. Pas forcément celles que la majorité attendait. Tade a fait le job presque aussi bien que prévu, pour une belle médaille d’argent. Les filles du relais ont fait le job, à vrai dire aussi bien que prévu, mais les autres l’ont fait mieux encore. Elles finissent malheureuses 4e à 7 centièmes du podium annoncé. Et il y a eu… Fabienne Schlumpf. Numéro 15 sur l’Entry List ; alors même qu’elle parlait de médaille, ce qui a fait sourire bon nombre de journalistes lors de la conférence de presse d’avant course. Mais pas nous ! Schlumpf tenait la forme de sa vie, a fait tout juste et récolté une superbe médaille d’argent. SUPER FABI ! Nous, comme son fan club, comme Selina, comme Chiara, comme tant d’autres, on est juste heureux pour elle – et pour Michi. Non sans se réjouit déjà de la revoir en Suisse romande pour les diverses courses de fin et de début d’année !

Lien vers les listes de départ, l’horaire et les résultats
Lien vers notre dossier spécial Berlin 2018

 

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top