Photos et résumé | Wanders plus que jamais roi de l’Escalade – Jeruto phénoménale RÉSUMÉ | Vous pensiez avoir déjà tout vu du show Julien Wanders sur sa Course de l’Escalade ces dernières années ? Il a frappé encore plus fort en 2019, avec une incroyable démonstration du premier au dernier mètre pour dégouter le meilleur performeur mondial de l’année sur 5000 m Haile Telahun Bekele (ETH). Course d’exception chez les femmes également, avec trois athlètes largement sous l’ancien record du parcours. Parmi elles, la princesse éthiopienne du Stade Genève Helen Bekele Tola (2e) et Norah Jeruto (KEN), vainqueur au terme d’une performance phénoménale. Galerie photos de Daniel Mitchell et résultats en bas d’article.

Lien vers le REPLAY DE NOTRE LIVE

Wanders repousse encore les limites
On avait quitté Julien Wanders fatigué et dépité il y a deux mois à la sortie de Mondiaux de Doha décevants. On l’a retrouvé dimanche plus en forme, pétillant, fluide et fou que jamais sur sa Course de l’Escalade. Après quatre triomphes consécutifs pour les coureurs Genevois Wanders et Tade Abraham, les organisateurs de la plus grande course de Suisse (plus de 40’000 classés) s’étaient pourtant pliés en quatre pour trouver une concurrence digne de ses héros locaux. Wanders n’a pourtant pas été le moins du monde intimidé par le meilleur performeur mondial de l’année sur 5000 m (12’52) Telahun Bekele (ETH).

Dès le coup de canon, le Genevois a pris les devants pour imposer un tempo d’enfer dans les rues de la Vieille-Ville, multipliant les relances pour tester son plus dangereux rival. D’abord bien décidé à s’accrocher, ce dernier à dû se résoudre à laisser partir dès la montée de l’entame du deuxième des trois tours. Dès lors, devant un public genevois aux anges, Wanders a fait ce qu’il sait le mieux faire : repousser l’effort et la souffrance à leur maximum dans un style royal, pour triompher une troisième fois consécutive dans les Bastions, en 20’39, record du parcours amélioré de 7 secondes. Démonstration et prise de confiance idéale à une semaine de l’Euro de cross au Portugal.

Abraham monte en puissance
Derrière Wanders et Bekele, l’ancien patron des lieux et actuel détenteur du record suisse du marathon (2h06’40) Tadesse Abraham a réussi une course intelligente à très haut niveau pour venir chercher la troisième place, à 32 secondes de Wanders. Souriant et détendu avant comme après la course, il assurait avoir actuellement d’excellentes sensations à l’entraînement. Il est d’ores et déjà le grand favori de la dernière étape du Circuit de courses dans deux semaines à la Course Titzé de Noël à Sion.

Le Français Mehdi Belhadj et le Sud-Soudanais vainqueur de Morat-Fribourg Dominic Lokinyomo Lobalu terminent à égalité à la 4e place, alors que le sparring-partner de Wanders et deuxième de la Corrida de Bulle Boniface Kibiwott termine 6e. Excellent résultats pour un troisième Helvète : le Zurichois Eric Rüttimann, 9e à 44 secondes seulement de la tête, devant le vainqueur en titre du Circuit de courses Rinas Akhmadeev (RUS).

Lien vers les résultats complets

Jeruto à un niveau stratosphérique, Bekele Tola et Chelangat très fortes
Spectacle d’exception aussi dans la course féminine, avec des athlètes du meilleur niveau mondial. La lutte a débuté dès le premier tour. Très vite, les 5 favorites se sont détachées devant. Sur la seconde moitié de la boucle longue de 2,4 kilomètres, la jeune (17 ans) vainqueur ougandaise de Bulle Sarah Chelangat (UGA) a placé une violente attaque sur les pavés mouillés des ruelles sinueuses de la Vielle-Ville et fait exploser le groupe de tête. Seule une athlète est parvenue à rester dans sa foulée : la recrue de dernière minute Norah Jeruto (KEN), 5e performeuse mondiale de tous les temps sur 3000 m steeple (8’59). Environ 5 secondes derrières les deux femmes, la quadruple vainqueur en titre Helen Bekele Tola (ETH/Stade Genève) travaillait dur pour revenir sur le duo de tête. Mais au début du dernier des rois tours, alors que la star locale semblait revenir, Jeruto a contré de manière impressionnante Chelangat pour s’envoler seule vers la victoire. Derrière, Bekele Tola est parvenue à reprendre et battre dans le final Chelangat, prenant ainsi sa revanche suite à la Corrida Bulloise et promettant un duel du tonnerre pour la victoire du Circuit de courses dans deux semaines à Sion.

Chrono à l’arrivée pour Jeruto : 22’56, pas loin des 3’ au kilomètre et… 54 secondes de moins que l’ancien record du parcours. Bekele Tola, deuxième en 23’12, et Chelangat, troisième en 23’18, complètent un podium du meilleur niveau de tous les temps à Genève.

Derrière, Gladys Jemaiyo (KEN) et Esther Chebet (UGA), qui avaient essayé de s’accrocher en début de course, ont payé leurs efforts et terminent respectivement 4e et 5e à 1’22 et 1’33. En l’absence des meilleures Suissesses, ce sont les anciennes championnes suisses sur piste Stéfanie Barmet (16e à 3’10) et Valérie Lehmann (18e à 3’13) qui terminent meilleures Helvètes. Sabine Hauswirth (19e à 3’16) complète le podium helvétique.

Lien vers les résultats complets
Lien vers le site du Circuit de courses
Lien vers la Course de l’Escalade

Galerie photos par Daniel Mitchell

« 1 de 3 »

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top