Preview | Suisses Team | Fête nationale de fin de saison samedi à Berne AMUSE-BOUCHE | Alors que les Mondiaux de Doha ont lieu fin septembre et les finales des projets jeunesse Swiss Athletics Sprint et MILLE Gruyère le week-end prochain, la saison nationale élite d’athlétisme 2019 se termine officiellement ce samedi sur le Stade du Wankdorf à Berne avec les Championnats suisses Team. L’occasion de célébrer tous ensemble, dans la joie et bonne humeur, le dernier grand rendez-vous suisse élite. Tour d’horizon des meilleurs équipes et athlètes en lice, ainsi que des chances de médailles romandes.

.
Cure de jouvence pour les Suisses Team, avec un nouveau format de compétition, des résultats live, un secteur lounge, DJ Mastroianni et une animation du tonnerre :
lire notre article ici.

100 m femmes | Les Fribourgeoises favorites
En l’absence des têtes d’affiche bernoise (Mujinga Kambundji) et lausannoise (Sarah Atcho) en préparation pour Doha, c’est l’équipe fribourgeoise qui semble présenter l’équipe la plus dense, avec la championne suisse U23 du 200 m Coralie Ambrosini, la médaillée d’argent U20 Anika Krone et la 5e du 400 m U23 Alizée Rusca. Avec Samantha Dagry, Aurélie Gutschmidt et Léonie Pointet, la COA Lausanne-Riviera est en embuscade.

200 m hommes | Zurich favori, Lausanne-Riviera outsider
La COA Lausanne-Riviera présente une équipe attractive, avec son double médaillé des Suisses élite Sylvain Chuard et la jeune révélation 2019 Tomas O’Sullivan, médaillé de bronze des Suisses U18 la semaine dernière à Düdingen. Valentin Luc est le troisième homme. Assez pour faire trembler les favoris du LC Zürich ? Pas sûr : le talentueux international William Reais et le mercenaire lausannois Jérôme Bellon se sont montrés très en forme ces dernières semaines.

800 m hommes | Troisième manche entre Berne et Genève
Il y a deux semaines aux Championnats suisses de relais, la LG Bern et le Stade Genève s’étaient partagé la mise, les Bernois écrasant le 3×1000 m et les Genevois s’adjugeant l’Américaine. Troisième manche décisive samedi avec les locaux Pascal Furtwängler, Henrik Engel et Reto Ramseier dans le rôle de favoris. Mais attention : le trio genevois Joaquim Jäger, Diego Klopfenstein et Guillaume Cachelin bénéficie de renforts de qualités avec les deux talents jeunesse Julien Stalhandske (champion suisse U20 du 1500 m et médaillé d’argent sur 800 m) et Louis Low-Beer (en bronze sur 600 m U16). Bonus pour les curieux sur le double tour de piste : la présence du meilleur performeur suisse de la saison sur 400 m Charles Devantay pour Fribourg-Romand.

400 m femmes | Bassecourt, Zurich et Regensdorf à la lutte
La FSG Bassecourt règne sur le tour de piste helvétique avec deux doublés consécutifs aux Championnats suisses. Mais à Berne, l’équipe de Fanette Humair est privée de son deuxième atout, Rachel Pellaud, en préparation pour Doha où elle se rendra – comme Humair – avec le 4×400 m. La course s’annonce donc ouverte avec, parmi les candidats aux titres, le LCZ, qui n’a pas encore annoncé s’il alignerait ou non sa star lituanienne Agne Serksniene ; mais aussi le LC Regensdorf, avec le trio qui a établi il y a deux semaines le premier record suisse de l’Américaine (Selina Fehler, Karin Disch et Michelle Gröbli). Attention également au LG Züri + de la championne suisse élite du 800 m Lea Ammann, ainsi qu’à la LV Wettingen-Baden forte d’une autre membre de l’équipe suisse de 4×400 m pour les Mondiaux, Giulia Senn.

1500 m femmes | Berne et une grosse lutte pour les médailles
Les détentrices du record suisse du 3×1000 m Delia Sclabas, Sina Sprecher et Laura Giudice réunies, la LG Bern est quasi imbattable. Derrière, la lutte promet de faire rage avec, parmi les candidats aux médailles : le LC Fortuna Oberbaselbiet de la vainqueur allemande du FOJE Antje Pfüller et de la 5e de l’Euro U20 sur le steeple Sibylle Häring ; le BTV Aarau de la médaillée d’argent du 800 m au FOJE Valentina Rosamilia et de la championne suisse U23 du 5000 m Selina Ummel ; le LC Regensdorf de la finaliste du 800 m de l’Euro U23 Selina Fehler ; la LG Basel des expérimentées Priska Auf Der Maur et Sibylle Dürenmatt. Les Romandes de la SG St-Maurice (Natacha Savioz, Alana Vannay et Romy Moulin) et de la COA Petit-Léman (avec Sabella Tesfaye et Juliette Morath) pourraient elles aussi aussi avoir leur mot à dire.

100 m haies | Moser et Flattich pour le LC Zürich

Les Zurichoises sont les grandes favorites, avec un duo de choc : les médaillées d’or et d’argent des Suisses U23 Kim Flattich et Angelica Moser. En pleine préparation pour les Mondiaux de Doha, Moser ne s’alignera pas à la perche mais cherchera à gagner de la vitesse et… l’or pour ses couleurs sur la ligne droite avec obstacle. Principale outsider : la ST Bern de la médaillée de bronze du FOJE Ditaji Kambundji.

Longueur hommes | Schaffouse et Bâle favoris, Genève et Biya en embuscade
Le titre devrait se jouer entre le LC Schaffhausen des frères Roman et Simon Sieber et du double champion suisse U23 (longueur et hauteur) Enrico Güntert et la LG Basel du vice-champion suisse Christopher Ulmann, du dominateur helvétique du triple Carlos Kouassi et de l’ancien numéro un suisse de la perche Marquis Richards. Emmené par son vice-champion d’Europe U20 Jarod Biya, le CA Genève pourrait aussi avoir son mot à dire.

Triple femmes | Les médaillées U16 genevoise contre les « grandes »
Dimanche dernier à Düdingen, les Genevoise Juliana Soares et Shelby Odier ont dominé le concours de triple chez les U16. Samedi à Berne, elles auront l’occasion de se mesurer aux « grandes » et notamment au LC Zürich de la multiple championne suisse Barbara Leuthard et au LC Brühl St-Gallen de la jeune internationale Alina Tobler.

Perche, marteau et disque femmes | Stöcklin, Zihlmann et Tanner en cheffes de file
En l’absence des deux stars Nicole Büchler et Angelica Moser, sélectionnées pour Doha, ce sont les Bâloises qui promettent de dominer le concours de la perche, avec la vainqueur des Jeux de la Francophonie 2017 Pascale Stöcklin et Lea Bachmann. Dans les disciplines de lancer, les leaders nationales Nicole Zihlmann (LC Luzern) et Chantal Tanner (LCZ) devraient porter leur équipe vers le titre.

Poids et javelot hommes | Les Wieland en patrons
Sur leurs terres, les Wieland et la ST Bern promettent de dominer les deux disciplines de lancers masculins au programme. Même en l’absence de la star familiale Simon (champion d’Europe U20), les Wieland sont très bien représentés : avec Lukas pour emmener l’équipe au javelot et Stefan et Alexander pour celle du poids, aux côtés de Lars Meyer.

Lien vers les CS Team (LA Bern)
Listes des équipes (et athlètes) inscrits

 

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top