Dossier EN STADE

Doha J6 | JOURNÉE HISTORIQUE : KAMBUNDJI EN BRONZE, Sprunger en FINALE INTERVIEW | Quelle course, quel exploit : la reine du sprint suisse Mujinga Kambundji (STB) décroche la MÉDAILLE DE BRONZE DU 200 M DES CHAMPIONNATS DU MONDE DE DOHA 2019. Après un excellent départ, un super virage, elle donne tout pour finir brillante 3e en 22"53. HISTORIQUE ! Plus tôt dans la soirée, le champion d’Europe U23 du 110 m haies Jason Joseph (LC Therwil) coince et doit se contenter de la 13e place de ses premiers mondiaux en 13"53 ; alors que la championne d’Europe du 400 m haies Lea Sprunger (COVA Nyon) impressionne une en se qualifiant à la place (54"52, 8e chrono des engagées) pour la grande FINALE MONDIALE de vendredi.

Doha J6 | JOURNÉE HISTORIQUE : KAMBUNDJI EN BRONZE, Sprunger en FINALE INTERVIEW | Quelle course, quel exploit : la reine du sprint suisse Mujinga Kambundji (STB) décroche la MÉDAILLE DE BRONZE DU 200 M DES CHAMPIONNATS DU MONDE DE DOHA 2019. Après un excellent départ, un super virage, elle donne tout pour finir brillante 3e en 22"53. HISTORIQUE ! Plus tôt dans la soirée, le champion d’Europe U23 du 110 m haies Jason Joseph (LC Therwil) coince et doit se contenter de la 13e place de ses premiers mondiaux en 13"53 ; alors que la championne d’Europe du 400 m haies Lea Sprunger (COVA Nyon) impressionne une en se qualifiant à la place (54"52, 8e chrono des engagées) pour la grande FINALE MONDIALE de vendredi.

Nouvelles athlétiques mondiales depuis la capitale du Qatar En amont des Mondiaux a eu lieu à Doha un Conseil et Congrès de la Fédération mondiale d’athlétisme (IAAF, nouvellement appelé « World Athletics »). Outre la triomphale réélection pour 4 ans du Lord Président Sebastian Coe, les médias ont surtout rapporté la nouvelle de la suspension du vice-président Ahmed al-Kamali (UAE) et du prolongement de celle de la Russie suite à la découverte de nouvelles magouilles. Deux informations économiques et électives pro-mondialisation ont été moins médiatisées.

Doha J5 | Nos stars au RDV : Sprunger en demi-finales, Kambundji en FINALE INTERVIEW | Lea Sprunger (COVA Nyon) n’a pas tremblé en séries du 400 m haies. En 54"98, la Vaudoise finit deuxième de sa course avec un nouveau meilleur chrono 2019. Elle se qualifie facilement pour la demi-finale de demain. Mujinga Kambundji (ST Bern) fait plus fort encore sur 200 m et relègue sa désillusion du 100 m aux oubliettes : qualification à la place et avec la manière pour sa première FINALE MONDIALE en plein air. En 22"49, elle réussit le… 4e ( !) chrono des engagées. Et déclare la guerre à ses adversaires, avec le sourire.

Doha J4 | Kambundji de retour, Joseph excellent, Atcho et Wilson out INTERVIEW | Bon retour aux affaires pour Mujinga Kambundji (ST Bern) sur 200 m après sa désillusion sur 100 m hier. En 22"81, elle se qualifie facilement pour les demi-finales de mardi. Mauvaise fin de course de Sarah Atcho (Lausanne-Sports), éliminée en 23"29. Jason Joseph (LC Therwil) est l’auteur de l’exploit suisse du jour – le deuxième seulement d’une équipe nationale à la peine. En 13"39, il égale son record suisse et passe sans problème en demi-finale.

Doha J3 | Cruel : Kambundji à 5 millièmes de la finale INTERVIEW | Nouveau débol en grand championnat pour la reine du sprint suisse Mujinga Kambundji (ST Bern). La triple médaillée en chocolat de l’Euro 2018 termine troisième de sa série en 11"10 et manque sa première finale mondiale pour… 1 millième, puis finalement 5 suite à un protêt de Swiss Athletics. Cruel, rageant ! Alex Wilson (Old Boys Basel) arrache une place en demi-finale du 200 m. La perchiste Angelica Moser (LC Zürich) termine très bonne 13e de sa première finale planétaire.

Doha | Interviews : Sprunger, Atcho et Joseph prêts à en découdre CONFÉRENCE DE PRESSE | La championne d’Europe du 400 m haies Lea Sprunger (COVA Nyon), la spécialiste lausannoise du 200 m Sarah Atcho (Lausanne-Sports) et le champion d’Europe U23 du 110 m haies Jason Joseph (LC Therwil) sont arrivés à Doha et nous parlent de leurs ambitions – et de leurs impressions depuis leur hôtel à Doha.

Doha J2 | Belle entrée en matière pour Kambundji INTERVIEW | La reine du sprint suisse Mujinga Kambundji a fait forte impression en 5e série du 100 m. Suite à un départ moyen, la Bernoise prend de la vitesse et va gagner facile en 11"17. Rendez-vous demain à 20h28 dans la deuxième demi-finale avec la médaillée de bronze des Mondiaux indoor 2018. La finale a lieu à 22h20. Ajla Del Ponte (US Ascona) se réjouit de ses 11"36, à 5 centièmes de la demi-finale, Salomé Kora (Brühl St. Gallen) termine en 11"48.

Doha Jour 1 | A part Moser, les Suisses dans le désert RÉSUMÉ | Dure première journée pour la délégation suisse aux Mondiaux de Doha, avec pas moins de 4 des 15 engagés en individuels sortis dès les séries. Idem pour Julien Wanders et Alex Wilson qu'on reverra sur 10'000 m et 200 m. Perf helvétique de la soirée : la qualification d’Angelica Moser pour la finale de la perche. Résumé et interviews.

Interviews et preview | Quelles chances pour les Suisses aux Mondiaux de Doha ? PREVIEW | Les Championnats du monde 2019 (27.09-06.10) débutent ce vendredi à Doha, au Qatar. Les Suisses y seront plus nombreux que jamais, forts d’une délégation de 22 athlètes. 15 en individuel, plus deux équipes féminines de relais (4x100 m et 4x400 m). L’équipe sera emmenée par les stars Sprunger, Kambundji, Abraham, Wanders et Wilson. Belle présence romande avec 5 des nôtres sur les listes de départ, plus trois relayeuses. Demi-finales ? Finales ? Médailles ? Découvrez quelles sont les chances des Helvètes face à l’élite de l’athlétisme mondial dans un contexte particulier.

Historique | L’épopée des athlètes suisses aux championnats du monde VINTAGE | Pour tous les athlètes suisses, atteindre la limite pour les championnats du monde représente une sorte de Saint Graal, car cette compétition est l'un des deux summums de l'athlétisme mondial. Grâce à Pierre-André Bettex, « ATHLE.ch Vintage » permet de retrouver ou de découvrir les plus beaux exploits réalisés par les athlètes suisses depuis la première édition des Mondiaux en 1983 à Helsinki. Une formidable épopée qui a permis de fêter sept podiums, dont les trois titres mondiaux de Werner Günthör au poids et celui d'André Bucher sur 800 m. Retour historique la veille de Doha 2019.

Top