ATHLE.ch VINTAGE | TIMELINE SAISON 1969 / EPISODE 5 | La saison 1969 de l'athlétisme helvétique avait été qualifiée, à l'époque, d'année héroïque. ATHLE.ch VINTAGE propose de revivre chronologiquement tous les événements qui se sont déroulés lors de cette magnifique saison. Le 5e des 20 épisodes de cette saga est consacré aux compétitions de mai 1969.

Rolf Ehrbar remporte les championnats suisses de pentathlon à Baden

En l’absence pour blessure de Werner Duttweiler (TV Liestal) et de Hansruedi Kunz (LC Turicum), c’est le Zurichois de 23 ans Rolf Ehrbar, ancien champion suisse junior de saut à la perche, qui remporte le dimanche 18 mai à Baden le titre de champion suisse du pentathlon olympique. Les mauvaises conditions atmosphériques du jour ont une fâcheuse influence sur les performances, mais surtout sur la santé des athlètes : Urs Trautmann (LC Turicum) est victime d’un claquage sur 200 m, alors qu’Arthur Hess (ST Bern) disparaît lui aussi dans cette course en raison de crampes. Suite à ces très mauvaises nouvelles, la décision ne peut intervenir qu’entre Rolf Ehrbar, Urs Grossmann (TV Liestal) et le lanceur Edy Hubacher (TV Länggasse). Excellent au saut en longueur avec 7,20 m, mais aussi faible dans les lancers, le junior Grossmann se rattrape à merveille sur 1500 m, qu’il remporte en 4’28″5. En tête jusqu’avant cette course, Hubacher a logiquement flanché en 5’11″4. Pris entre-deux, Ehrbar court son 1500 m en 4’46″0 et remporte ainsi le titre avec 3’368 points, soit une avance de 18 points sur Grossmann et de 77 points sur Hubacher. Un meeting se dispute dans le cadre de ces championnats et quelques belles performances tombent. Sur 800 m, le Bernois Hansueli Mumenthaler réussit un très solide 1’48″5. Il emmène dans son sillage Leo Wyss (LC Küsnacht) en 1’50″0, Roberto Curti (GG Bern) en 1’50″8 et Primus Greile (LC Zürich) en 1’51″5. À l’issue de son pentathlon, Edy Hubacher lance encore le poids à un bon 17,78 m. Sur le plan international, Hansruedi Knill et Reto Berthel se trouvent le 18 mai à Lodz en Pologne. Le Saint-Gallois court le 1500 m en 3’46″0, alors que le Lucernois termine son 5000 m en 14’27″6. Philippe Clerc et Meta Antenen terminent quant à eux leur mini-tournée italienne en se mettant en évidence lors de la deuxième journée du Mémorial Bruno Zauli à Rome. Le Lausannois remporte le 200 m en 21″2, alors que la Schaffhousoise court d’abord sur 100 m haies en 13″8, puis égale son record national du saut en longueur établi en octobre dernier à Mexico avec 6,30 m. À son retour en Suisse, elle prend part à un petit meeting du soir le 20 mai chez elle au stade du Munot, ceci dans l’espoir d’obtenir un chrono sur 100 m haies lui permettant d’être retenue dans l’équipe d’Europe qui affrontera les États-Unis à la fin du mois de juillet à Stuttgart. Malheureusement faute d’adversaires, elle doit se contenter d’une course sur 100 mètres plat. Du côté du sautoir en hauteur, Thomas Wieser vient de franchir 2,10 m à son premier essai. Il demande maintenant une barre à 2,11 m, histoire d’égaler le record suisse qu’il détient conjointement avec Michel Portmann depuis les championnats suisses de l’an dernier à Zurich. Il échoue de peu, mais ce n’est sûrement que partie remise. Enfin ce même jour, Ernst Henggeler (BTV Luzern) améliore la meilleure performance suisse de la saison sur 600 m en 1’20″0. Hansjörg Kaufmann (STV Luzern) le suit de près en 1’20″5.

Les sauteurs en hauteur et les sprinters brillent
Le saut en hauteur est vraiment devenu la discipline en vogue en Suisse. Chez les hommes, le duel entamé l’an dernier entre les deux adeptes du ventral Thomas Wieser (photo) et Michel Portmann est sur le point de connaître de nouveaux grands épisodes. Après une belle saison en salle qui avait tourné en faveur de Wieser avec 2,11 m contre 2,10 m à Portmann, les premières banderilles sérieuses de la saison en plein air ont été tirées par le Schaffhousois, à chaque fois sur son sautoir d’entraînement en cendrée de la place de sport du Munot. Après les 2,10 m de mardi passé, le talentueux junior concrétise le samedi 24 mai l’un de ses objectifs en devenant l’unique recordman suisse avec un superbe saut à 2,12 m et de belles tentatives manquées de peu à 2,15 m. Comment ne pas être totalement optimiste pour la suite de la saison en pensant que ces 2,12 m sur la cendrée pourraient valoir un peu plus sur un revêtement en tartan ?
Ce même jour à Lausanne, lors du Disque d’Or à Vidy, Michel Portmann et l’autre junior helvétique de grand talent Urs Bretscher (GG Bern), 19 ans, réussissent tous deux une barre à 2,08 m. Avec également Gérard Dyens (Stade Lausanne) qui avait franchi 2,03 m en salle cet hiver, la discipline peut espérer un avenir qui chante. Dans cette compétition de Lausanne, c’est surtout Philippe Clerc qui s’illustre par une performance impressionnante de puissance sur 100 m. Les trois chronométreurs chargés de sanctionner sa performance enregistrent chacun 10″3. Il réalise ainsi pour la quatrième fois de sa carrière ce chrono, mais cette fois-ci sur la cendrée et non sur le tartan rapide du Letzigrund. La portée n’en est que plus importante. Juste derrière cet enthousiasmant chrono, il faut associer également les excellents 10″4 de Hansruedi Wiedmer. Le recordman suisse semble en bonne forme lui aussi, bien qu’étant en proie à des problèmes personnels qui le tracassent depuis quelques jours déjà. En effet, Wiedmer doit effectuer son école d’aspirant et il vient de prendre la décision de l’effectuer cet été. S’il maintient ce choix, il partira pour Zurich dans une semaine déjà. Il est bien évident que tout espoir de participer valablement aux championnats d’Europe d’Athènes s’envolerait pour lui. Sa lutte constante qui l’oppose à Clerc tout au long de la saison pourrait pourtant l’amener à jouer les premiers rôles en Grèce. Et ce n’est pas le verdict du 200 m qui clôt le Disque d’Or qui viendra démentir ces propos, puisque Clerc remporte cette course en 21″2 et Wiedmer a pu suivre le rythme en 21″3. On verra bien quelle sera la décision du Bâlois. Quant à Philippe Clerc, il a pu quitter le stade de Vidy sans avoir à dissimuler sous une veste le petit tricot qu’il a rapporté d’Italie et sur lequel il est apposé : « Veni, vidi, vici »…

Trix Rechner de plus en plus haut
À l’instar des hommes, le saut en hauteur féminin prend une dimension totalement inattendue. Il faut dire que la nouvelle technique du Fosbury-flop fait le bonheur de chacune des athlètes ayant choisi de s’adapter à ce changement radical. La toute nouvelle recordwoman suisse, Trix Rechner, se déplace le 25 mai à Merano avec l’équipe suisse. Pour cette première sortie internationale de la saison, la jeune athlète de Berthoud progresse une nouvelle fois de manière fulgurante en franchissant 1,77 m, ce qui lui permet d’améliorer le record suisse de trois centimètres. Nous tenons là une future championne de classe internationale, puisqu’elle n’est âgée que de 18 ans. Pour compléter le podium de ce concours, on retrouve Beatrice Graber avec 1,70 m et Kathrin Zingg (LAC Rex Zürich) avec 1,65 m. Au cours de cette rencontre représentative féminine, un second record national est battu au lancer du poids par Edith Anderes (LS Brühl) avec un jet de 13,49 m. L’ancienne marque appartenait à Fry Frischknecht (LAC Rex Zürich) avec 13,35 m depuis l’an dernier. D’autres performances méritent également d’être relevées comme les 2’12″9 de Margrit Hess (LC Zürich) ou le 4 x 100 m composé de Ruth Schmutz (LC Basel), Nanette Furginé (LC Zürich), Kathrin Zingg et Trix Rechner, vainqueur en 48″8. Au final, la formation helvétique remporte pour la première fois le match des Six Nations en devançant notamment les sélections de Bavière, de Yougoslavie ou de Tchécoslovaquie.
Durant la semaine précédant les championnats cantonaux, une réunion franco-suisse organisée le 28 mai en nocturne à La Chaux-de-Fonds permet à Edy Hubacher de réussir la meilleure performance de la réunion en lançant le disque à 50,04 m. Il devance Paul Frauchiger (ATV Bümpliz) avec 46,54 m et Jean-Pierre Egger qui bat le record cantonal avec 44,37 m. En Belgique, à Marchienne au Pont, le Fribourgeois Jacky Ducarroz (SC Liestal) saute 7,31 m en longueur.

Deux records suisses lors des championnats cantonaux
Parmi tous les championnats cantonaux organisés en Suisse durant le week-end du 31 mai et du 1er juin, ce sont les résultats du canton de Zurich qui sont attendus avec le plus d’impatience. Cette année n’a pas manqué à la tradition car de très belles performances ont été réalisées. Chez les hommes, le 10000 m marque les esprits avec la victoire de Werner Doessegger (BTV Aarau) en 29’52″6, meilleure performance suisse de la saison. Josef Suter (ST Bern) s’accroche en 29’57″8, tout comme Helmut Kunisch (ST Bern) en 30’02″4. Sur 3000 m steeple, Hans Menet (TV Unterstrass) établit lui aussi la meilleure performance suisse en 8’53″4. Fritz Schneider en 9’06″8 et Hanspeter Wehrli en 9’09″4 complètent un podium estampillé 100% TV Unterstrass Zurich. Chez les femmes, Elisabeth Waldburger améliore d’un dixième le record national du 100 m en 11″8, malgré un vent contraire. Co-recordwoman avec Alice Fischer et Meta Antenen, la Zurichoise de 25 ans devient du coup la femme la plus rapide de Suisse. Les championnats schaffhousois ont lieu comme d’habitude à la place de sport du Munot. Comme on pouvait s’y attendre, c’est Thomas Wieser qui tient la vedette en améliorant une nouvelle fois d’un centimètre le record suisse du saut en hauteur. Avec 2,13 m réussis au troisième essai, le junior se rapproche toujours plus de la classe internationale. Cette année, Wieser a participé à six concours au cours desquels il a réussi une hauteur moyenne de 2,09 m. Sur le même stade, Meta Antenen améliore quant à elle deux de ses meilleures performances personnelles en sautant en Fosbury-flop à 1,65 m en hauteur, puis en lançant le poids à 11,39 m. Ces résultats sont réjouissants en vue de son premier pentathlon prévu pour le premier week-end de juillet à Liestal. En Suisse romande, les championnats genevois se disputent au stade de Richemont et ils permettent d’enregistrer les records cantonaux de Ernst Alder avec 15,68 m au poids et 48,82 m au disque. Michel Portmann pour sa part saute 2,07 m en hauteur. Enfin du côté vaudois, le vent froid d’Yverdon perturbe quelque peu la compétition. Sur 100 m, en l’absence de Philippe Clerc (victime d’une légère élongation à la cuisse dimanche passé à Sion), c’est Hansruedi Wiedmer qui remporte le titre en 10″6. À l’étranger, Hansueli Mumenthaler est allé à Sofia pour courir la meilleure performance suisse de la saison sur 800 m en 1’48″4. Le lundi 2 juin, Kathrin Zingg (LAC Rex Zürich) bat son record en hauteur lors d’un meeting universitaire à Turin.
A l’issue de ce mois de mai 1969, les athlètes suisses sont désormais tous bien lancés et ils semblent être sur une très bonne voie. La suite de la saison passera par les championnats suisses interclubs, les matchs inter-nations et les championnats régionaux; voilà plein d’occasions de prolonger la tendance d’un début de saison fort brillant.

PAB

A découvrir prochainement l’épisode 6 : compétitions du début juin 1969

Version imprimable de l’article (PDF)

ATHLE.ch VINTAGE sur Facebook

ATHLE.ch VINTAGE sur Instagram

 

Timeline / Saison 1969

TitreThèmeSitePDF
Episode 1Saison de cross-country 1969
Episode 2Saison en salle 1969
Episode 3 Avant la saison en plein air 1969
Episode 4 Les meetings d'ouverture 1969
Episode 5Compétitions de mai 1969
Episode 6Compétitions du début juin 1969
Episode 7Compétitions de fin juin 1969
Episode 8Meeting de Zurich 1969
Episode 9Record du monde pour Meta Antenen
Episode 10Matchs internationaux de juillet 1969
Episode 11Compétitions de fin juillet 1969
Episode 12Compétitions du début août 1969
Episode 13Compétitions de fin août 1969
Episode 14Compétitions du début septembre 1969
Episode 15Championnats d'Europe 1969 / Partie 1
Episode 16Championnats d'Europe 1969 / Partie 2
Episode 17Championnats d'Europe 1969 / Partie 3
Episode 18Compétition de la fin de saison 1969
Episode 19Philippe Clerc, élu sportif suisse 1969
Episode 20Statistiques 1969

Commentaires

commentaires

Auteur

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top