GLASGOW J2 | LIVE | QUELLE JOURNEE : LEA SPRUNGER EST CHAMPIONNE D’EUROPE ! EURO INDOOR 2019 | On a tout vécu lors de la deuxième soirée des Championnats d’Europe de Glasgow. Des très hauts (very high), avec UN NOUVEAU SACRE DE LEA SPRUNGER SUR 400 m. Des hauts (high), avec les qualifications pour les finales du 60 m et de la perche d’Ajla Del Ponte et d’Angelica Moser, pour la demi-finale du 60 m de Sylvain Chuard. Des bas (low), notamment avec une très malheureuse 5e place de Mujinga Kambundji sur 60 m. Et un très bas (very…) avec la terrible élimination en demi-finales de la double championne d’Europe en titre Selina Büchel. Sylvain Chuard, Silvan Wicki, Tobias Furer et Briahn Pena étaient en lice aussi. Revivez la journée en audios, vidéos et commentaires ci-dessous.

Photo : (c) Daniel Mitchell/ATHLE.ch

LEA SPRUNGER CHAMPIONNE D’EUROPE
Quelle tension et quelle course et sur 400 m, avec une LEA SPRUNGER partie comme à son habitude devant. Elle passe en 24″5 au 200 m. Plus ou moins comme en séries et en demi-finale, elle ne voit personne. Après 300 m, sa victoire semble assurée : elle a un mètre, un mètre et demi d’avance sur ses poursuivantes, qui s’écharpent derrière. Puis ça revient, mètre après mètre : d’abord Sprunger ne le remarque pas, puis, sur la toute fin, sur la ligne, tout à coup, elle sent la Belge Cynthia Bolingo Mbongo à côté d’elle. Le chrono ?  51″61, meilleure performance mondiale de l’année, mais c’est anecdotique : « ce qui compte, en championnats, c’est le rang, rien d’autre », a soufflé la Ginginoise quelques minutes plus tard… L’attente a été longue, ou a du moins paru longue. Puis le verdict de la photo finish – et un immense soulagement : Sprunger s’affiche en premier sur le panneau : la championne d’Europe de Berlin sur 400 m haies est la nouvelle CHAMPIONNE D’EUROPE du 400 m à Glasgow ! Pour un centième. BRAAAAAAVOOOOO !

Sourire et grimace pour Kambundji et Del Ponte en finale du 60 m
Finale continentale historique pour la Suisse avec les deux Helvètes les plus rapides de tous les temps au départ : la médaillée de bronze des Mondiaux de l’an passé Mujinga Kambundji et la Tessinoise Ajla Del Ponte.  Pour la première, il s’agissait d’une énième participation à ce niveau, alors que c’était un baptême du feu pour la seconde. A l’arrivée, toutes deux faisaient la moue. Elles se classent respectivement 5e et 8e, en 7″16 et 7″30. Drôle de journée pour la reine du sprint suisse, qui n’a pas de sensation en séries, retrouve ses jambes en demi-finales et en finale, mais échoue au poteau. Le niveau était exceptionnel : elle termine à 1 centièmes de la médaille de bronze, 2 de la médaille d’argent. Del Ponte ne fait pas mieux qu’en séries (7″27) et en demi-finales (7″25). Interview à suivre.

Selina Büchel OUT
Scénario catastrophe pour Selina Büchel dans la première demi-finale. La double championne d’Europe en titre et grande favorite (aussi autoproclamée) n’a jamais trouvé sa place dans la course. 4e-5e tout du long, elle subit les à-coups. A 100 m de la fin, elle se replace, pour prendre la troisième position synonyme de qualification. On est sûr que c’est tout bon, mais ça coince, chez tout le monde, sauf chez l’étonnante Espagnole Esther Guerrero. Fin de course compliquée, acide. Büchel se fait passer et… finit 4e, à 5 centièmes de la place qualificative, dans le (mauvais) temps de 2’02″98. Une catastrophe (desaster) pour celle qui se voyait déjà (trop tôt) une nouvelle fois championne d’Europe.

Retour sur le reste du LIVE de l’evening session

19h50 | Demi-finales 60 m féminin
Mujinga Kambundji (27 ans) | Entry List : 1/44 | PB : 7″03 | SB : 7″08
Bon travail pour la médaillée de bronze des Mondiaux dans sa demi-finale cauchemardesque tant il y avait du monde au portillon. Elle termine solide deuxième en 7″22 d’une course dominée de la tête et des épaules (tatouées) par l’impressionnante Polonaise Ewa Swoboda en 7″11. Pour le titre, ça va être très compliqué. Pour la médaille, c’est très ouvert. Comme on a pas eu le droit de parler aux athlètes, aucune idée de ce qui se passe dans la tête et les jambes de la reine du sprint suisse. Nous on y croit.

Sarah Atcho (Lausanne-sport/24 ans) | Entry List : 18/44 | PB/SB : 7″31
Course en demi-teinte pour la Lausannoise, en 7″41 à un dixième de son record. Et pourtant un sourire à l’interview. Quelque part, elle pensait déjà au relais de 4×400 m de demain…

Ajla Del Ponte (23 ans) | Entry List : 4/44 | PB/SB : 7″17
Grosse course pour Ajla Del Ponte, qui réussit un véritable exploit : qualification à la place pour la finale de l’Euro Indoor 2019 ! En 7″25, elle court deux centièmes plus vite que ce matin, tout près de son record avant les Suisses de St-Gall (7″24). Rendez-vous avec la Tessinoise à un niveau inédit tout à l’heure, face aux ténors du sprint européen ! BRAAAAAVO + BRAAAAAVA ! La aussi, hélas pas d’interview possible.

20h20 | Demi-finales 60 m masculin
Sylvain Chuard (Lausanne-Sports/23 ans) | Entry List : 23/45 | PB/SB : 6″73
Course bonus pour le serial champion suisse jeunesse (et killer) de La Sarraz. Après s’être hissé en demi-finale, ce n’était ce soir « que du bonheur ! » Il termine 8e de la première série en 6″82, à 9 centièmes de son record. En tout, il se classe 22e de ses premiers championnats internationaux élite en individuel. Avec une grosse envie d’en vivre plus.

Silvan Wicki (23 ans) | Entry List : 12/45 | PB/SB : 6″65
Visiblement blessé, le champion suisse est moins bien que ce matin et termine 7e de sa série en 6″76, 18e en tout.

Morning session

11h25 | Séries 60 m masculin
Sylvain Chuard (Lausanne-Sports/23 ans) | Entry List : 23/45 | PB/SB : 6″73
Bon départ, mais pas excellent du Sarrazin, qui s’arrache, mais n’arrive pas à finir dans les trois. Il est 4e en 6″78, à 5 centièmes de son record, un centième de la place synonyme de qualification directe… « Ça doit suffire ! », souffle-t-il à l’interview. Et… après une longue attente, c’est confirmé : ça… passe ! Chuard est en demi-finales de ses premiers championnats internationaux élite en individuel. Coup de chapeau (hats off) !

Silvan Wicki (23 ans) | Entry List : 12/45 | PB/SB : 6″65
Bonne course pour le champion suisse en titre, qui termine troisième de la première série et s’assure une qualification directe, à la place (3 + 6 meilleurs temps), pour les demi-finales. Le Bâlois semble faire le forcing sur la fin et… boiter dans les escaliers en direction de la zone mixte. Affaire à suivre ce soir.

12h13 | Séries 60 m féminin
Mujinga Kambundji (27 ans) | Entry List : 1/44 | PB : 7″03 | SB : 7″08
La reine du sprint suisse était toute patraque à l’interview : elle n’a rien compris de sa course, terminée deuxième en 7″31. Nous, on avait l’impression qu’elle avait fait exprès le minimum. Mal partie, elle a peiné à revenir ? Nous, on y croit pas vraiment. « Je vais voir sur les images ce qui s’est passé ». Une chose est sûre la Française Carolle Zahi (1ère en 7″27) l’a choquée au départ. Rendez-vous ce soir pour en savoir plus (demi-finales) et connaître le dénouement (finale).

Sarah Atcho (Lausanne-sport/24 ans) | Entry List : 18/44 | PB/SB : 7″31
La Lausannoise dormait encore lors du coup de feu. C’est ce qu’on s’est dit en la voyant démarrer à côté de la fusée Britannique Rachel Miller. Ouf : de ses longues jambes, la médaillée de bronze des Suisses est revenue fort sur la fin, pour terminer 3e en 7″38 : qualification directe pour les demi-finales. Au commentaire, ATHLE.ch n’avait pas un oeil d’aigle non plus.

Ajla Del Ponte (23 ans) | Entry List : 4/44 | PB/SB : 7″17
Course propre, déroulée sur la fin pour la vice-championne suisse et deuxième meilleure performeuse suisses de tous les temps. Elle finit sur la même ligne que l’Ukrainienne Krystsina Tsimanouskaya en 7″27. Le but est clair : entrer en finale tout à l’heure.

13h02 | Séries 60 m haies masculin
Tobias Furer (32 ans) | Entry List : 19/30 | PB : 7″74 | SB : 7″81
Le Zougois termine 5e de la troisième série en 7″90. Pour passer en demi-finales au temps, il lui aurait fallu 7″87. Il se classe 18e de la dernière compétition de sa carrière. Merci pour le long et beau parcours et bon vent !

Brahian Peña (25 ans) | Entry List : 24/30 | PB : 7″70 | SB 7″87
Le Thurgovien part très bien, touche une haie et coince sur la fin. Il termine 5e en 7″93, à 6 centièmes du chrono qualificatif. Il se classe 22e en tout.

11h03 | Qualifications perche féminine
Angelica Moser (22 ans) | Entry List : 9/19 | PB/SB : 4,62 m (record suisse U23)
Super concours pour la détentrice du record suisse U23, qui se qualifie pour la finale (nouvellement à 8 et non à 12) avec une barre de 4,60 m, à deux centimètres seulement de son record. Le but de demain pour celle qui a tout gagné au niveau international chez les jeunes : battre son record.

Notre présentation matinale

Ces dernières années, la Suisse est devenue gourmande. Il y a peu, on visait des qualifs pour des grands championnats, aujourd’hui, on veut des médailles et des titres. Exemple ce soir avec les étoiles (stars) Lea Sprunger et Mujinga Kambundji.

Deuxième titre européen pour Sprunger ?
L’an passé, boum-badaboum, la Ginginoise Lea Sprunger décroche l’or du 400 m haies des Europe de Berlin. Rebelotte aujourd’hui sur 400 m en indoor ? S’il y en a qui doutaient avant les championnats, ils ne doutent plus. Avec ses deux victoires de vendredi (52″46 en séries, 51″90 en demi-finales – MEILLEURE PERF MONDIALE 2019), c’est elle la grande favorite. La donne est simple : ne voir une troisième fois personne du début à la fin. Ses adversaires sont, dans l’ordre de coriacité : Lisanne de Witte (NED), Justyna Swiety-Ersetic (POL), Agne Šerkšniene (LTU), Raphaela Boaheng Lududo (ITA), Cynthia Bolingo Mbongo (BEL).

Le rêve de Kambundji va-t-il devenir réalité ?
L’an passé, à Birmingham, immense surprise : la princesse du sprint suisse Mujinga Kambundji s’octroie la médaille de bronze des Mondiaux indoor. L’été, immense débol : la désormais reine finit par trois fois en chocolat à Berlin (100 m, 200 m, 4×100 m). Cet hiver, les choses n’ont pas commencé aussi vite que prévu, puis la Bernoise est tombée malade, avant de revenir, très forte, aux Suisses à St-Gall. Comme elle sait le faire, elle était montée en puissance au fil des tours et égale la meilleure performance mondiale de l’année (7″08) de… la Polonaise Ewa Swoboda, sa grande adversaire aujourd’hui. A l’interview, elle a fait la moue quand on lui a parlé de médaille. Son rêve, c’est l’or ! Grosse tension assurée.

LIVE | Comment suivre les championnats en direct ?

Les Championnats ne seront pas diffusés en direct sur les chaînes suisses. Pour ne rien manquer de l’action, nous vous conseillons :

  • De suivre les différents canaux d’ATHLE.ch (Facebook, Twitter, Instagram), qui produit également les interviews de la SSR.
  • De regarder Eurosport, ou BBC 2 (vendredi, samedi et dimanche matin), puis BBC 4 (dimanche soir/détails ici). Vous pouvez le faire soit via votre bouquet de chaînes sur votre téléviseur, soit via Zattoo.

Lien vers l’horaire complet et les résultats de l’Euro indoor 2019
Lien vers le résumé du jour 1

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

One Comment;

  1. olivier said:

    Donc en résumé le chronométreur du 60m femmes à St-Gall était le même que celui de Crans-Montana. Impossible que les trois suissesses soient pareillement en-deça de leurs performances à St-Gall

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top