Running de la semaine | La course passe à l’heure d’hiver RÉSULTATS DES 6 COURSES DE LA SEMAINE | Ce week-end, certains ont déjà remis les skis. Pour d’autres, c’est la saison des corridas qui a recommencé, avec les entraînements dans l’obscurité et le froid qui vont avec. Samedi soir, François Leboeuf visait le record du parcours sur les 10 kilomètres de la Night Run de Morges. S’il a réussi à battre l’ancienne marque, il est en même temps tombé sur plus fort que lui. Il nous a livré ses attentes et appréhensions à l’aube d’une fin de saison faite d’émulations et de sensations toutes particulières.

.
Photo : (c) ATHLE.ch

Tu as couru le marathon de la Jungfrau en septembre, le semi de Lausanne il y a une semaine, et un 10 kilomètres ce week-end. À l’entraînement, ça va de plus en plus vite ?

Oui, ça va forcément de plus en plus vite. Je peux surtout me permettre de travailler davantage ma vitesse à cette période de l’année. Le marathon m’a donné une bonne base pour la saison automnale, mais c’était difficile de travailler ma vitesse quand j’étais en montagne tout l’été. Là, en plaine, c’est plus facile. J’ai réussi à monter en puissance progressivement. Comme je prendrai ma pause annuelle en décembre, maintenant j’essaie juste d’étirer ma saison, de maintenir ma forme et de ne pas me blesser.

Tu as fini sur le podium (ou juste pas au Jungfrau Marathon) des courses mentionnées ci-dessus. Sur les grandes corridas de fin d’année, le nouveau Circuit de course avec Bulle, Genève et Sion, la concurrence risque d’être plus corsée. Qu’est-ce que ça change de se battre pour la gagne ou une place d’honneur ? Apprécies-tu le côté tactique ?

Oui, la concurrence sera élevée sur les grandes courses de fin d’année. Je suis proche de mes meilleurs chronos, mais je ne sais pas si j’ai beaucoup progressé en vitesse, et ça, ce sera décisif sur ces corridas. J’apprécie les courses rapides, courtes ; on peut les enchaîner. Bien sûr, c’est difficile, parce que ça part souvent à boulets. Je préfère les rythmes progressifs, quand je peux monter sur la vague. Là, on a souvent les jambes plombées dès le début et on doit juste s’accrocher. Mais j’aime bien varier. On apprend aussi beaucoup dans les bons pelotons. Je pense qu’il faut faire les deux, prendre du plaisir dans des courses tactiques et ne pas toujours être à la ramasse, sans pour autant se leurrer sur son niveau.

Comme son nom l’indique, la Night Run de Morges s’est déroulée dans l’obscurité. Confusion, impression de vitesse, intimité, comment cela influence tes sensations en course ? Et en footing, la nuit t’aide à y voir plus clair dans tes pensées ?

La confusion vient principalement au niveau du rythme. A Morges, avec les lumières éparses, je ne pouvais regarder ma montre que lorsque je passais sous un lampadaire. Comme il n’y avait pas de marque pour les kilomètres, je n’avais aucune référence. Du coup, impossible de savoir si mes sensations étaient en adéquation avec ma vitesse. On est dans le flou, et il faut faire avec. Finalement, les 32’10 n’étaient pas vraiment une surprise. J’aimerais bien pouvoir m’entraîner de jour, ce qui n’est généralement pas possible en hiver. Je cours souvent seul, et c’est toujours dur de se motiver à partir dans la nuit. Mais une fois dehors, ça a quelque chose de plaisant, un côté magique. On a clairement l’impression de courir plus vite ! A la longue, on s’y adapte, ce qui nous prépare aussi à l’expérience nocturne des courses en ville.

NovioduRun | Nyon | Samedi 3 novembre

Hommes (5,1 km)

  1. Tolossa Chengere (Epalinges) 15’38
    2. Paul Waroquier (FRA) 15’39
    3. Gabriel Matos (Genève) 15’43
    4. Ricardo Pinto (Stade Genève) 15’48
    5. Mohamed Boucetta (MAR) 16’07

Femmes (5,1 km)

  1. Carolina Hernandez (Genève) 17’54
    2. Hannah Newbould (Urdorf) 18’46
    3. Penuel Kiondo (Grand-Lancy) 18’59
    4. Michèle Langford (Le Muids) 21’49
    5. Murielle Galla (Nyon) 21’52

Juniors (5,1 km)

  1. Tendon Benoît (Nyon) 21’59

609 coureurs classés / 909 l’an dernier

Résultats complets

Morges Night Run | Morges | Samedi 3 novembre

Hommes (10 km)

  1. Kidny Abdou Kiday (MAR) 31’13
    2. François Leboeuf (Aigle) 32’103
    3. Colin Wyss (Bursins) 33’00
    4. Jean-Pierre Ané (Coppex) 33’21
    5. David Savioz (Vouvry) 34’31

Femmes (10 km)

  1. Laura Hrebec (Muraz) 35’28
    2. Karen Schultheiss (Grand-Lancy) 37’50
    3. Sandra Annen-Lamard (Bussigny) 38’11
    4. Christina Sperrer (Pully) 39’14
    5. Anita Vergnaud (FRA) 39’41

Juniors (10 km)

  1. Grobety Seraphin (Morges) 39’45
    1. Anita Vergnaud (FRA) 39’41

1416 coureurs classés / 1088 l’an dernier

Résultats complets

Cross des Wasimolo | Molondin | Dimanche 4 novembre

Hommes (11,1 km)

  1. Jimmy Romanens (US Yverdon) 44’10
    2. Vincent Thomet (US Yverdon) 44’45
    3. Emile Durussel (US Yverdon) 45’18
    4. Patrick Vonlanthen (Molondin) 45’28
    5. Christian Cachemaille (US Yverdon) 46’33

Femmes (11,1 km)

  1. Fiona Héritier (CA Broyard) 51’19
    2. Odile Rufener (US Yverdon) 52’42
    3. Sara Escobar (Ravoire) 52’51
    4. Edwige Capt-Berney (Le Sentier) 54’31
    5. Sandrine Schornoz (Avenches) 56’45

Juniors (11,1 km)

  1. Nathanae Kaehr (Fétigny) 59’19.
    1. Alison Schornoz (Avenches) 59’04

783 coureurs classés / 641 l’an dernier

Résultats complets

Trophée de la Vallée du Flon | Porsel | Dimanche 4 novembre

Hommes (12,5 km)

  1. Jari Piller (TSV Düdingen) 44’00
    2. Pierre-Yves Cardinaux (Bouloz) 44’40
    3. Damien Girard (Lieffrens) 45’24
    4. Mathieu Clément (Fribourg) 47’45
    5. Philippe Débaz (Rossenges) 48’20

Femmes (12,5 km)

  1. Vanessa Pittet (Fétigny) 48’55
    2. Mylène Schuwey (SA Bulle) 54’04
    3. Inga Wagemester (St. Antoni) 54’24
    4. Maëlle Minnig (Marsens) 55’29
    5. Céline Pittet (Le Crêt-Près-Semsales) 56’59

Juniors (5,5 km)

  1. Thibault Curty (SA Bulle) 20’34
    1. Camille Tollenaar (Bulle) 25’45

455 coureurs classés / 403 l’an dernier

Résultats complets

Coupe du Vignoble 1/4 | Cortaillod | Dimanche 4 novembre

Hommes (8,2 km)

  1. Michaël Verniers (Savagnier) 27’18
    2. Pedro Mario Morgado (Courtaman) 27’30
    3. Ivan Buonocore (Les Hauts-Geneveys) 27’34
    4. Grégoire Schneider (Neuchâtel) 27’47
    5. Christophe Verniers (Savagnier) 28’17

Femmes (8,2 km)

  1. Emmanuelle Membrez (Bevaix) 32’40
    2. Madalena Morgado (Courtepin) 33’21
    3. Margaux Deagostini (Colombier) 33’27
    4. Krislane Cosentino (Yverdon-Les-Bains) 34’49
    5. Jennifer Perrin (Couvet) 35’08

Juniors (8,2 km)

  1. Jérémy Demoingeot (Neuchâtel) 35’48
    2. Simea Liechti (Tramelan) 40’12

190 coureurs classés / 219 l’an dernier

Résultats complets

La Dérupe | Chalais | Dimanche 4 novembre

Hommes (6 km/ 800 m D+)

  1. Saul Antonio Padua (COL) 32’56
    2. Maximilien Drion (Vercorin) 34’17
    3. Pierre Chauvet (FRA) 1979 35’01
    4. Cédric Mariéthoz (Vionnaz) 35’24
    5. Patrick Feuz (Lenk) 35’38

Femmes (6 Km/ 800 M D+)

  1. Viktoria Kreuzer (Zermatt) 39’31
    2. Maya Chollet (Genève) 41’27
    3. Séverine Pont-Combe (Montana) 43’29
    4. Camille Besse Barras (Sierre) 44’24
    5. Lynn Pollinger (St. Niklaus) 46’58

Juniors (6 km/ 800 M D+)

  1. Alexis Cohen (Savagnier) 41’50
    1. Lynn Pollinger (St. Niklaus) 46’58

344 coureurs classés / 256 l’an dernier

Résultats complets

***

Nous avons fait une erreur ? Ecrivez-nous !

 

Attention : ATHLE.ch existe grâce à ses partenaires (courses en noir). Votre épreuve est en gris ? Contactez-nous ! Vous souhaitez que le nom de votre club figure dans nos articles ? Dites à vos dirigeants de devenir partenaires ! Les cotisations sont modiques.

 

 

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top