Berlin J6 | Résumé | Kambundji 4e et très déçue – Wanders 8e et content DÉBRIEFING | Ils avaient soif de revanche, Mujinga Kambundji sur 200 m après sa désillusion sur 100 m (4e), Julien Wanders sur 5000 m après sa déconvenue sur 10'000 m (7e). Tous deux ont de nouveau passé à côté de la médaille : la Bernoise finit encore une fois en chocolat, le Genevois se classe 8e. A la sortie du stade, la sprinteuse était défaite, le fondeur déjà prêt pour la suite. En tout début de soirée, le Sainte-Crix Loïc Gasch a dû se contenter de 2,19 m. Le tout dans un stade rempli de quelque 60'500 ( !) spectateurs enthousiastes.

.


Julien Wanders | 5000 m
Finale | 13’24″79 (PB/8e)
Note ATHLE.ch : 9

Entry List : 11/27
Pronostic de Julien :
8/10 (de médaille)

IL A FAIT TOUT JUSTE, MAIS FACE À PLUS FORT QUE LUI, AUJOURD’HUI
Suite à sa 7e place dans la chaleur sur 10’000 m, le Genevois a été encore meilleur aujourd’hui sur 5000 m par 15 degrés de moins. Son plan était de durcir le rythme après 3000 m : « J’étais bien. J’ai fait plusieurs tours en 61-62 secondes. Après, je suis resté dans le coup », a-t-il souri à l’arrivée. Ce n’est que dans le dernier tour – bouclé en 60 secondes – qu’il doit laisser partir. Pour se classer bon 8e, à 7 secondes du prodigieux Jakob Ingebrigsten (NOR/13’17″06/17 ans !) qui, en plus de réaliser un rare doublé 1500/5000 m, a établi au passage un nouveau record d’Europe U20. « Il ne me manque que des petits ajustements pour finir beaucoup plus vite », s’est réjoui Wanders, un sourire en coin, les yeux déjà portés vers la suite de sa carrière ; pas seulement sur la route, mais aussi sur piste. Joli !

Ses temps au kilomètre : 2’42, 2’41 (5’24 au 2000 m), 2’40 (8’04 au 3000 m), 2’44 (10’49 au 4000 m), 2’35 (13’24 au 5000 m).

L’autre Suisse de la course, le Zurichois Jonas Raess, a terminé en avant-dernière position (21e), en 14’01″14.


Mujinga Kambundji | 200 m
Finale | 22″45 (SB/4e)
Note d’ATHLE.ch : 9

Entry List : 4/36
Pronostic de Mujinga :
8/10 (de médaille)

GROOOSSE DÉCEPTION : KAMBUNDJI ENCORE EN CHOCOLAT
Déjà 4e du 100 m, notre reine du sprint a remis ça sur 200 m. Après un excellent départ, à l’aveugle, au couloir 8, elle est à hauteur de la Néerlandaise Jamile Samuel (5e du 100 m) en sortie de virage, qui parvient à générer plus de vitesse. Devant : la championne d’Europe du 100 m Dina Asher-Smith écrase la course en 21″89, meilleure performance mondiale de l’année ! Derrière, la championne olympique et du monde Dafne Schippers (NED/3e sur 100 m) décroche l’argent en 22″14, Samuel le bronze en 22″37. Kambundji doit se contenter de la 4e place en 22″45, meilleur chrono de l’année pour elle, à 3 centièmes de son record, à 7 centièmes du record suisse de Lea Sprunger, à… 8 de la médaille. Bonne course, très bonne course pour elle, mais pas de bol. Vraiment pas de bol. Rendez-vous demain avec le relais de 4×100 m…


Loïc Gasch | hauteur
Finale | 2,19 m (10e)
Note d’ATHLE.ch : 7.5

Entry List : 23/28
Pronostic de Loïc :
1/10 (de médaille)

LOÏC 10E DEVANT PLUS DE 60’000 SPECTATEURS
Quelle ambiance dans le Stade olympique de Berlin en ce samedi soir. 60’500 spectateurs se sont rués dans l’arène pour suivre les compétitions. Là au milieu, Loïc Gasch, notre héros national de Sainte-Croix, qui saute pour l’US Yverdon. Frissons lors de la présentation des athlètes, acclamés comme jamais. Première barre à 2,19 m. le multiple champion suisse nous fait peur : premier essai manqué ; deuxième itou ; troisième… ouf, ça passe, de justesse ! Un athlète est d’emblée éliminé. Prochaine hauteur : 2,24 m, soit la meilleure marque du Suisse cette année (PB 2,26 m). Hélas, ça ne passe pas. Il termine 10e ex aequo. Avec des étoiles dans les yeux.

Lien vers les listes de départ, l’horaire et les résultats
Lien vers notre dossier spécial Berlin 2018

Commentaires

commentaires

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top