Berlin J5 | Résumé | LEA CHAMPIONNE D’EUROPE DU 400 M HAIES ! DÉBRIEFING HISTORIQUE | La Ginginnoise Lea Sprunger décroche le sacre tant convoité : elle fait la course la plus propre de sa vie et gagne devant toute l’Europe en 54"33, meilleur chrono de la saison, à 4 centièmes de son record, 8 du record suisse. C’est le premier titre européen d'une Suissesse en athlétisme, le troisième d'un Romand après ceux de Philippe Clerc sur 200 m en 1969 à Athènes et de Tadesse Abraham et l’équipe suisse sur semi-marathon en 2016 à Amsterdam. IMMENSE EXPLOIT. Larmes pour Selina Büchel, 7e du 800 m, pour Sarah Atcho, juste pas en finale du 200 m. Déception aussi pour Jason Joseph sur 110 m haies, qui passe à côté de sa course. Le matin, alors que Fabienne Schlumpf a fait une démonstration sur 3000 m steeple, les autres Helvètes ont fait la moue pas su créer d’exploit. Pas plus Delia Sclabas que les relais de 4x400 m, tous éliminés dès les séries. Quelle journée ! Retrouvez ci-dessous les résultats et notes des 22 Suisses en lice ce jeudi, avec les meilleurs sous la loupe.

.

Les finalistes (note ATHLE.ch entre parenthèse) : Lea Sprunger (400 m haies/54″33/10.5), Selina Büchel (800 m/2’02″05/5)

Les Suisses « IN » (en gras note ATHLE.ch, compte tenu des moyens actuels) :Fabienne Schlumpf (3000 m steeple/9’32″32/1ère/9), Mujinga Kambundji (200 m/22″84/2e/9)

Les Suisses « OUT » : Dominik Alberto (perche/5,16 m/30e/5), Cornelia Halbheer (200 m/23″98/23e/5.5), Nicole Zihlmann (marteau/61,67 m/26e/5), Delia Sclabas (1500 m/4’13″47/21e/6.5), 4×400 m hommes (3’12/DQ/4), Chiara Scherrer (3000 m st./9’47″46/21e/8) 4×400 m femmes (3’32″86/10e/7,5), Sarah Atcho (200 m/22″88/9e/9), Jason Joseph (110 m haies/13″53/12e/7)

Résultats des heptathloniennes
Géraldine Ruckstuhl : 13″90 (100 m haies), 1,79 m (hauteur), 12,96 m (poids), 25″04 (200 m), 5,90 m (longueur), 56,31 (javelot/record suisse U23), 2’15″13 (800 m) | Classement final : 9e avec 6260 points (à 97 points du record suisse). Note : 8.5
Annik Kälin : 14″22 (100 m haies), 1,70 m (hauteur), 11,34 m (poids), 25″14 (200 m), 5,95 m (longueur), 40,31 (javelot), 2’23″95 (800 m) | Classement final : 21e avec 5572 points. Note : 6.5


Lea Sprunger | 400 m haies
Finale | 54″33 (1ère : CHAMPIONNE D’EUROPE)
Note d’ATHLE.ch : 10+

Entry List : 1/33
Pronostic de Lea :
7/10 (chances de médaille)

LE SACRE, ENFIN ! SUUUUPERBE !
Elle a annoncé en fanfare vouloir l’or à Berlin sur 400 m haies. Elle l’a décroché avec panache ce soir, à l’issue d’une course très propre, très rythmée, en patronne. Nous, on a eu peur tout du long ; non pas parce qu’elle n’était pas en forme, au contraire ; mais parce qu’elle en a déjà vécu des vertes et des pas mûres en grands championnats. Mais tout ça, c’est surmonté, terminé : Lea Sprunger l’a fait. Ses temps sur les haies ? 6″7,  4″1,  4″3,  4″4,  4″4, 4″6, 4″8, 5″0, 5″0, 5″2, 5″9 sur notre chrono. Course quasi parfaite. Demain, elle monte sur la boîte, sur la plus haute marche, avec l’hymne national et tout le bazar. Du jour au lendemain, elle devient une des plus grandes figures de l’histoire de l’athlétisme suisse : elle décroche la 30e médaille helvétique à des joutes continentales, le 6e titre européen d’un Suisse, le 3e de la part d’un Romand, après Philippe Clerc (200 m en 1969) et Tade Abraham (semi-marathon en 2016). Un IMMENSE EXPLOIT. UN IMMENSE BRAVO ET MERCI, aussi à son coach Laurent Meuwly – et à tous les gens qui l’entourent.


Mujinga Kambundji | 200 m
Demi-finale | 22″84 (2e de sa demi-finale))
Note d’ATHLE.ch : 9

Entry List : 4/36
Pronostic de Mujinga :
8/10 (chances de finale)

SUITE À SA 4E PLACE SUR 100 M MERCREDI, LA REINE DU SPRINT SUISSE A SOIF DE REVANCHE, mais ses adversaires sont coriaces. Peut-être plus coriaces que jamais. Elle finit facile deuxième de sa demi-finale, en 22″84, en déroulant sur la fin. En arrivant dans la zone mixte, elle commence par tirer la langue : « Ce n’était pas une très bonne course, il faut que je coure mieux demain pour gagner une médaille. Les autres sont fortes », dit-elle d’un sourire mitigé. « Maintenant, il faut que je me repose et canalise les énergies ». La finale a lieu samedi à 20h45.


Fabienne Schlumpf | 3000 m steeple
Série | 9’32″32 (1ère de sa série)
Note ATHLE.ch : 9

Entry List : 15/33
Pronostic de Fabienne :
10/10 (chances de finale)

ELLE TIENT LA FORME DE SA VIE !
Sa blessure de ce printemps est surmontée. La 7e des Europe de cross est en grande forme. A notre avis plus forte que jamais ! En série, elle a commencé à aller avec, avant de… prendre les devants, de tourner, mine de rien, ses tours en 75-76 secondes, seule en tête, pour terminer en 9’32″… A l’interview, elle s’est dit elle-même « étonnée du chrono : c’était facile ». Dimanche, elle courra pour une médaille. Pour rappel, son record suisse est de 9’21″…


Sarah Atcho | 200 m
Demi-finale | 22″88 (9e)
Note d’ATHLE.ch : 9

Entry List : 10/36
Pronostic de Sarah :
6/10 (chances de finale)

CRUEL : IL LUI MANQUE UN CENTIÈME POUR ENTRER EN FINALE
Elle a fait tout juste, ou presque, dans le sillage de la championne olympique et médaillée de bronze du 100 m de mercredi Dafne Schippers (NED). Elle coince un tout petit peu sur la fin. Pour terminer la course en troisième position, 4 centièmes derrière la 2e place qualificative. 1 centième derrière la qualification au temps. La déception est aussi immense que les larmes sont grosses. Le relais ? « Je ne sais pas encore si j’arriverais à me remotiver. Là, c’est trop dur. Tout ce travail pour rien. » Mais pas d’inquiétude : elle va se refaire la cerise jusqu’à dimanche – et attaquer de plus belle.


4×400 m féminin
Série | 3’32″86 (10e)
Note ATHLE.ch : 7.5

Entry List :  9/16
Pronostic de l’équipe :
5,6/10 (chances de finale)

BIEN, MAIS PAS ASSEZ
Fanette Humair (53″7, selon notre chrono), Robine Schürmann (53″0), Rachel Pellaud (53″6) et Yasmin Giger (52″3) ont tout donné, mais échouent à 75 centièmes de la finale. La tâche s’annonçait compliquée, sans Lea Sprunger, Sarah Atcho et Cornelia Halbheer, titulaires en lices en individuel. Le quatuor du jour n’avait qu’un but : faire le job – et qualifier l’équipe. Pour le faire, toutes auraient dû créer l’exploit. Or seule la dernière d’entre elles, Giger, a réussi une course d’exception. Les trois premières ont certes bien couru, mais sans réussir à se surpasser. Dommage : si elles s’étaient qualifiées pour la finale, avec les renforts susmentionnés, elles auraient pu frapper un grand coup. Mais tout le monde le sait : avec des « si », on met Paris en bouteille… Idem pour Berlin.


Jason Joseph | 110 m haies
Demi-finale | 13″53 (12e)
Note ATHLE.ch : 7

Entry List : 11/28
Pronostic de Jason :
6.5/10 (chances de finale)

PAS UNE BONNE COURSE
Le champion d’Europe juniors de l’an passé n’a jamais été dans le coup. Départ pas terrible, qui le place d’emblée derrière ses adversaires. Tout à coup, ça vient, il revient, avant de buter sur la 6 ou 7e. Elan coupé. Il ne peut rien faire. « Ce n’était pas une bonne course. Ce n’est pas du tout comme ça que je voulais faire mon affaire aujourd’hui. » Son titre U20 de l’an passé et le record suisse de Zofingue, une consolation ? « Pas le moins du monde : c’est aujourd’hui que je devais aller vite », souffle l’humble Bâlois en zone mixte. On reparlera de lui : c’est un talent d’exception. En plus, il montre qu’il aime ça.


Delia Sclabas | 1500 m
Série | 4’13″47 (21e)
Note ATHLE.ch : 6.5


Entry List : 17/24
Pronostic de Delia :
6/10 (chances de finale)

PAS LES MÊME JAMBES QU’AUX MONDIAUX U20
Course difficile pour la double médaillée de bronze des Mondiaux juniors d’il y a deux semaines. Engagée dans la deuxième série, légèrement plus rapide que la première, elle s’est intelligemment placée en milieu de peloton, en position d’attente. Malheureusement, à l’amorce du dernier tour, quand ça a commencé à accélérer, elle n’a pas pu réagir. « Je ne sais pas pourquoi, normalement, ça va alors plus vite, mais pas là… », a-t-elle soufflé, très déçue, à l’arrivée. « Je voulais faire mieux, aussi pour tous les gens qui m’entourent et croient en moi… ». Elle se classe 22e en 4’13″, loin de son niveau d’il y a deux semaines.


Selina Büchel | 800 m
Finale | 2’02″05 (7e)
Note d’ATHLE.ch : 5

Entry List : 10/33
Pronostic de Selina : 5/10 (chances de médaille)

TROP DE FORCE GASPILLÉE
Course courageuse, trop courageuse. Elle a tout à coup eu des fourmis dans les jambes. Dès le coup de feu. Départ en trombe, en 27″3 au 200 m, devant. Après 300 m, Shelayna Oskan-Clarke (GBR), sa vieille ennemie des championnats en salle, se met à côté d’elle. Ça ralentit sec. Passage en 59″3. Elle ne veut pas quitter la tête de course. 1’29 haut à 600 m, toujours devant. Mais ça presse derrière, de plus en plus fort. A 100 m de la ligne, Büchel coince, l’Ukrainienne Nataliya Pryshchepa passe, puis la Française Rénelle Lamotte, puis l’autre Ukrainienne Olha Lyakhova, puis l’Anglaise Adelle Tracy, puis la Polonaise Anna Sabat, puis encore l’Anglaise Lynsey Sharp. Beaucoup trop de monde pour réaliser son rêve – et le nôtre : une médaille. Le réveil est abrupt : elle finit 7e, très déçue. Elle n’a pas été maligne – et moins forte que prévu.

 

Lien vers les listes de départ, l’horaire et les résultats
Lien vers notre dossier spécial Berlin 2018

 

Commentaires

commentaires

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top