Championnats d’Europe en salle à Glasgow RESULTATS | La dernière ligne droite du 400 m des championnats d'Europe en salle à Glasgow a été épique et serrée comme jamais. Lea Sprunger (COVA Nyon) a tremblé jusqu'au bout, mais c'est elle qui est devenue championne d'Europe en 51"61 ! Sur 60 m, Sylvain Chuard (Lausanne-Sports) et Sarah Atcho (Lausanne-Sports) ont rempli leur contrat en se qualifiant pour les demi-finales. En fin de compétition, Lea Sprunger a également terminé au sixième rang du 4 x 400 m.

 

L’équipe suisse n’avait jamais été aussi fournie lors des championnats d’Europe en salle. Parmi les dix-sept athlètes sélectionnés, on retrouve trois Vaudois : Sylvain Chuard (Lausanne-Sports), Sarah Atcho (Lausanne-Sports) et Lea Sprunger (COVA Nyon). Dans la très belle salle de l’Emirates Arena, Lea Sprunger, qui fait figure de favorite du 400 m, a soigné son entrée avec une course autoritaire et une victoire en 52″46 lors des séries du vendredi matin. Elle a remis ça le soir même pour une demi-finale encore plus impressionnante de facilité. En signant une nouvelle victoire avec de surcroît la meilleure performance mondiale de la saison en 51″90, Lea Sprunger a ainsi affiché clairement ses ambitions.
Le deuxième jour a fait place aux séries du 60 m qui sont programmées en fin de session matinale. Sylvain Chuard se retrouve au couloir sept de la troisième série avec pour mission de terminer parmi les trois premiers ou de réaliser l’un des six meilleurs chronos des viennent-ensuite. Avec ses 167 millièmes, son temps de réaction du Sarrazin est bon, mais les premières foulées semblent flotter par rapport à ses concurrents voisins. En retrait après trente mètres, Sylvain a pu enclencher le turbo pour remonter de façon spectaculaire et ainsi terminer proche de la troisième place en 6″78. Il n’aura manqué qu’un centième face au Tchèque Zdenek Stromsik pour que le ticket de la demi-finale ne soit entré directement dans sa poche. L’attente, interminable, commence et les chronos enregistrés indiquent que tout devrait se jouer là aussi au centième. Le verdict a fini par tomber : Ouf, Sylvain est le sixième et dernier qualifié pour les demi-finales et le Norvégien Amund Høie Sjursen en peste encore avec ses 6″79. Quarante-cinq minutes plus tard, c’est au tour de Sarah Atcho de se mettre dans ses starting-blocks. Pour elle le coup est plus jouable, mais il faut réussir un bon départ. Hélas elle a été décontenancée par la Britannique Rachel Miller qui a émis un bruit au moment de la position ″set″. La réaction de 185 millièmes n’est pas catastrophique, mais à l’œil nu elle a tranché avec ses adversaires. Il faut maintenant que Sarah déploie sa foulée et c’est ce qu’elle parvient à faire en reprenant centimètre après centimètre sur la troisième place. Une fin rageuse lui permet de passer l’Espagnole Estela Garcia juste avant la ligne et le cassé final a entériné la qualification avec le troisième rang en 7″38. Voici donc deux Lausannois en demi-finales du 60 mètres des championnats d’Europe en salle ! En début de soirée, c’est Sarah Atcho qui a ouvert les feux de ces demi-finales. Placée tout à l’extérieur, elle va pouvoir faire sa course sans se soucier du reste. Son départ a été meilleur qu’en séries, mais à nouveau elle a été distancée dans les premiers mètres. Son retour a été une fois de plus très bon, mais à ce niveau de compétition les filles étaient si fortes devant (victoire de la Hollandaise Dafne Schippers en 7″22) qu’elle n’a pas pu vraiment tirer son épingle du jeu. Septième de cette deuxième demi-finale en 7″41, Sarah Atcho termine finalement au dix-neuvième rang de ce 60 m. Vivement l’été et le 200 m où le départ n’est pas si prépondérant ! Plein d’espoir pour leur protégé, le clan Chuard s’apprête à vivre un moment intense. Malgré le troisième temps de réaction (159 millièmes), les choses sont allés beaucoup trop vite pour Sylvain. C’est le Grec Konstadinos Zikos qui s’est imposé en 6″64 devant le champion d’Europe en titre, le Britannique Richard Kilty en 6″64 également. Huitième de cette première demi-finale en 6″82, Sylvain Chuard termine finalement au vingt-deuxième rang de ce 60 m.
On en arrive à la finale tant attendue, celle du 400 m avec une Lea Sprunger concentrée comme jamais. Bien partie, elle a réussi comme prévu à se rabattre en tête aux 200 m en 24″5. Toujours seule devant aux 300 m, elle possède près de deux mètres d’avance sur ses adversaires qui se jettent désormais à fond dans la bagarre et qui fondent littéralement sur Lea. Sans vraiment sentir l’emballage qui se trame dans son dos, Lea continue sur son élan mais à sa surprise elle doit faire face au retour de la Belge Cynthia Bolingo Mbongo. Les derniers mètres sont épiques car les deux coureuses sont désormais côte à côte. Dans un dernier élan, les deux athlètes plongent sur la ligne d’arrivée en même temps et bien malin qui peut dire qui a gagné, quand bien même on a vu Lea se casser sur le fil avec un meilleur timing. L’attente est longue, très longue, mais le verdict tombe comme une délivrance, avec un cri qui témoigne d’un immense soulage-ment : oui, Lea Sprunger est sacrée championne d’Europe du 400 m en salle en 51″61, avec un tout petit centième d’avance sur Bolingo Mbongo ! Sept mois après avoir été titrée sur 400 m haies à Berlin, Lea vient d’ajouter de manière admirable un second titre européen à son palmarès, ce qui va très certainement décupler ses forces lors de sa préparation à venir en vue des championnats du monde 2019 à Doha ; mais ça, c’est une autre histoire… La toute dernière épreuve de cette compétition a permis à Lea Sprunger de s’éclater pour une quatrième course, cette fois-ci sur le 4 x 400 m. Six équipes sont en lice avec la Belgique, la Grande-Bretagne, l’Italie, la France, la Pologne et la Suisse qui s’aligne dans la composition suivante : Cornelia Halbheer, Lea Sprunger, Fanette Humair et Yasmin Giger. L’ultime challenge de Laurent Meuwly était une bonne idée, mais à Glasgow la concurrence était beaucoup trop forte pour les Suissesses. Elles n’ont jamais eu le droit au chapitre, malgré l’apport inestimable de la toute fraîche championne d’Europe. Elles terminent sixième en 3’33″72.

PAB

Les résultats

Championnats d’Europe en salle | Glasgow | 01-03.03.2019

1. Lea Sprunger (COVA Nyon) 51″61 sur 400 m (52″46 en séries et 51″90 en demi-finales)
6. Lea Sprunger (COVA Nyon) 3’33″72 sur 4 x 400 m
19. Sarah Atcho (Lausanne-Sports) 7″41 sur 60 m en demi-finales (7″38 en séries)
22. Sylvain Chuard (Lausanne-Sports) 6″82 sur 60 m en demi-finales (6″78 en séries)

Lien vers les résultats complets

Version imprimable de l’article

Meilleures performances vaudoises 2019

Photo : BBC 2

Commentaires

commentaires

Auteur

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top