Preview | Sprunger, Wanders et Büchel en lice jeudi soir à Oslo INTERNATIONAL | Deux Romands sont en lice jeudi soir dans le cadre des Bislett Games, l’étape de Diamond League d’Oslo (NOR). Julien Wanders (Stade Genève) en préprogramme sur 10'000 m (19h10) et Lea Sprunger pour sa deuxième Diamond League de la saison sur 400 m haies (20h03). Côté helvétique, on retrouvera également la double championne d’Europe indoor Selina Büchel au départ du 800 m (20h45). Aperçu de leurs adversaires – et pronostics d’ATHLE.ch.

.
Photo : (c) Daniel Mitchell/ATHLE.ch

En direct dès 20h sur la RTS
Le meeting sera diffusé dès 20 h en direct sur RTS, SRF et RSI, ainsi que sur les sites des trois télévisions nationales. Pour suivre le 10’000 m de Wanders, il faudra en revanche trouver un moyen de capter la chaîne norvégienne NRK2, qui prendra l’antenne dès 19h (ne répétez pas que vous l’avez appris ici, mais celle-ci est notamment disponible gratuitement sur ce site).

Wanders face au héros local Moen : record suisse en danger (10’000 m, dès 19h10)
Le 10’000 m d’Oslo a été mis sur pied avec pour objectif de permettre au phénomène norvégien Sondre Moen, auteur d’un stupéfiant record d’Europe du marathon (2h05’48) l’automne dernier, de battre le record national des 25 tours de piste (27’32) pour allumer le Bislett et lancer la soirée de la meilleure des manières. Le hic est que Moen n’est plus dans la forme éblouissante d’il y a 6 mois et a dû revoir ses objectifs à la baisse. Le lièvre Daniele Meucci – champion d’Europe du marathon de Zurich en 2014 – censé partir en 13’40 sur les premiers 5000 m a reçu l’ordre de passer en « seulement » 13’50. Et pour cause : il y a deux semaines en Belgique, Moen a bouclé son 5000 m en 13’42, dans la course qui a vu Julien Wanders terminer 2e en 13’27 (PB).

Tant le site de l’IAAF que le site spécialisé letsrun.com présentent la course comme un duel entre Moen et la star suisse Wanders, rappelant au passage les exploits de début d’année de ce dernier (record d’Europe U23 et 8e place aux Mondiaux de semi). Coach de Moen et proche de Wanders, l’Italien Renato Canova est même intervenu sans détours dans la discussion sur le forum de letsrun.com : « Actuellement, la forme de Julien est meilleure que celle de Sondre ».

Autant dire que la course s’annonce passionnante et que le record national de Christian Belz (27’53″16) est en danger. Dans les listes des meilleurs Suisses de tous les temps, on retrouve à ce jour : Belz, Markus Ryffel (27’54), Stéphane Schweickhardt (28’02) et Wanders (28’06). Objectif officiel pour Wanders : descendre pour la première fois sous les 28 minutes et jouer la gagne sur son seul 10’000 m avant les Europe de Berlin. Notre pronostic : une victoire suisse avec un record national – mais pas de Norvège – pour quelques secondes.

Sprunger pour surmonter Rome (400 m haies, 20h03)
Comme la semaine dernière à Rome, le 400 m haies féminin sera la première épreuve du programme principal à Oslo. Comme à Rome, on retrouvera Lea Sprunger dans les blocs. Mais alors qu’en Italie, la Romande a raté son entrée dans la saison (8e en 56″36), elle montrera jeudi soir que sa préparation est bonne en vue des Championnats d’Europe à Berlin.

Sprunger et son entraîneur Laurent Meuwly sont tous deux d’accord sur un point : à l’entraînement, la forme est bonne, si ce n’est excellente, sur la lancée de ce qu’elle a montré cet hiver en salle (victoire sur le World Tour). Reste maintenant à régler les détails techniques pour faire descendre le chrono et se rapprocher de la tête du peloton.

La course d’Oslo sera particulièrement intéressante puisque, en cette année de championnats d’Europe, Sprunger affrontera pour la première fois celle qui pourrait être sa plus grande contradictrice à Berlin : la double championne du monde tchèque Zuzana Hejnova, qui n’a pas non plus pas commencé en fanfare (55″36 il y a 10 jours à Eugene). Elle retrouvera également les favorites américaines Dalilah Muhammad et Shamier Little, l’Italienne qui l’a devancée à Rome Yadisleidis Pedroso, la Canadienne Sage Watson et sa partenaire d’entraînement depuis cette saison : la Norvégienne Line Kloster qui a obtenu une place de départ à domicile. Notre pronostic : une 4e place en 55″30.

Büchel de nouveau face à forte concurrence (800 m, 20h45)
Il y a 10 jours à Eugene, la course était partie trop vite pour Selina Büchel, qui n’avait pu que limiter les dégâts une dizaine de mètres derrière le peloton pour terminer dans la douleur en 2’03, loin de ses ambitions. A-t-elle retrouvé ses jambes depuis ? Notre pronostic : un chrono en 2’01, suffisant pour se rassurer et retrouver la bonne pente, mais pas pour laisser derrière elle beaucoup plus que les deux Norvégiennes d’une course qui s’annonce à nouveau très relevée, cette fois avec Caster Semenya (RSA), Francine Niyonsaba (BRI), Habitam Alemu (ETH), Laura Muir (GBR), Brenda Martinez (USA), Nelly Jepkosgei (KEN) et Lovisa Lindh (SWE).

A noter pour finir que les températures annoncées sont inhabituellement hautes pour la saison en Norvège (26 degrés annoncés à 19h) : idéal pour les sprints, moins pour le fond.

Lien vers le programme, les listes de départ et les résultats

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Top