Match des 6 cantons à Colombier | Tous contre le Canton de Vaud PREVIEW | Samedi après-midi se déroule sur le Stade du Littoral à Colombier le traditionnel Match des 6 cantons romands. Organisé cette année par l’Association neuchâteloise d’athlétisme (ANA), il offre la possibilité aux meilleurs athlètes de la région de s’affronter sous les couleurs de leur canton. Comme ces dernières saisons, tout le monde se battra pour déboulonner le grand dominateur des années passées, le canton de Vaud. Début du Match à midi, résultats à 17h15, souper dès 18h. Horaire, liste des inscrits et directives en bas d’article.

.
Le concept du Match des 6 cantons est simple : un athlète par discipline et par canton pour un classement à la place (7-5-4-3-2-1 points) : Fribourg, Jura, Neuchâtel, Genève, Valais et Vaud. Et la possibilité de s’aligner hors-concours. Le tout avec bon nombre des meilleurs espoirs athlétiques romands de la partie. Aperçu rapide des forces en présence.

Sprints hommes | Chuard, De Grace, Devantay, Mumenthaler, Biya et Di Nocera
Pour son début de saison, le multiple champion suisse jeunesse vaudois Sylvain Chuard aura fort à faire sur 100 m et 200 m. D’abord sur 100 m, face au demi-finaliste du 60 m des Mondiaux indoor de Birmingham Jean-Yann De Grace (MRI) aligné pour Genève, mais aussi contre le spécialiste international fribourgeois de 400 m Charles Devantay. Deux autres sprinters présents sont déjà descendus sous les 11 secondes : le bondissant Jarod Biya, désormais en lice pour le CA Genève, et le médaillé sur 200 m en indoor élite l’an passé, le Valaisan Kevin Di Nocera. Sur le demi-tour de piste, Chuard sera face au talent montant du sprint genevois Timothé Mumenthaler, qui a réalisé à deux reprises la semaine dernière les minima pour les Europe U18 sur 100 m (10″96).

Belle course en perspective également sur 400 m, avec le puissant coureur de 800 m fribourgeois Arnaud Dupré, opposé au Genevois de 17 ans Liam Gumprecht, qui a décroché la semaine dernière les minima européens U18 sur 400 m haies (55″47) et manqué d’un rien la limite sur 400 m (50″10).

Sprint femmes | Hermet, Egger, Ambrosini, Gutschmidt, Lussi, Penaranda et Vancardo
Liste de départ bien fournie également sur le sprint féminin. Avec trois filles possédant des records sous les 12 secondes : la véloce Genevoise Laetitia Hermet, l’internationale U20 de l’an passé Marine Egger et l’espoir gruérien Coralie Ambrosini. Elles seront opposées à une génération de U18 ambitieuse, avec les Genevoises Joyce Lussi et Lena Penaranda, qui ont toutes deux réussi les minima pour les Europe U18 la semaine dernière (12″35), et la Vaudoise championne suisse indoor sur 60 m dans cette catégorie Melissa Gutschmidt en lice pour la première fois cette saison. Attention également à la Chablaisienne Léonie Pointet, elle aussi U18. Ambrosini sera quant à elle également au départ du 100 m haies.

Sur 200 m, on aura un œil sur la Fribourgeoise Veronica Vancardo, désormais U20 et déjà chronométrée en 38″93 sur 300 m et 1’32 sur 600 m en ce début de saison. La spécialiste de 400 m effectuera ses débuts sur sa distance de prédilection 9 jours plus tard à Bâle.

Le demi-fond court pour les Valaisans ?
En demi-fond court, le Valais cherchera à mettre tout le monde d’accord en récoltant quatre victoires et donc quatre fois le maximum de points. Sur le 800 m féminin, la 5e des Europe U23 et championne suisse en titre Lore Hoffmann va pour sûr ne laisser que des miettes à ses adversaires. Sur 1500 m, on peut se réjouir d’une nouvelle lutte entre la favorite Sabine Bonvin et la vainqueur de l’an dernier Fiona Héritier.

Chez les garçons, le quatrième des championnats suisses de l’été passé Guillaume Laurent va tenter le doublé. Sur ses talons lors de ses deux premières sorties, la révélation jurassienne de ce début de saison, le jeune Louis Dolce aura à cœur de renverser la vapeur sur 800 m. Tout comme le Vaudois Timo Roth, autre finaliste suisse de l’été dernier. Sur 1500 m, le plus dangereux adversaires de Laurent est l’international fribourgeois U20 de cross Yan Volery. Comme chaque année, beaux sprints assurés dans la dernière ligne droite.

Dans le demi-fond long, sur 3000 m, on retrouvera pour le canton de Vaud l’international marocain Mohammed Boulama. Victime d’un accident de moto en fin d’hiver, il s’est annoncé sur le retour lors de ses dernières sorties sur route. S’il appuie sur le champignon, ça peut facilement donner un chrono sous les 9’ – et donc une victoire facile. Même si la course se joue au sprint, il part grand favori, tant il possède une bonne vitesse terminale. Attention cependant au Jurassien Jérémie Fleury, médaillé de bronze du 1500 m des Suisses en salle cet hiver. Côté féminin, la grande favorite est la Vaudoise Céline Monnard.

Technique hommes | Streit, Carron, Biya, Dällenbach, Moulinier et Santoli
Les disciplines techniques ne seront pas en reste, avec les présences du Vaudois champion suisse indoor en titre de la hauteur Vivien Streit, qui a déjà franchi 2,05 m en outdoor cette saison, du champion suisse en titre au javelot Laurent Carron pour le Valais, du détenteur du record suisse U20 de la longueur Jarod Biya, de l’espoir genevois du saut à la perche Keanu Dällenbach et des deux médaillés nationaux neuchâtelois au marteau Yann Moulinier et Robin Santoli, reconvertis dans le bob mais néanmoins engagés pour donner un coup de main à leur canton.

Au poids, on verra pour Genève en démonstration le Français Romain Gotteland, multiple vainqueur des championnats suisses, opposé, outre à Moulinier, à l’ancien médaillé suisse, le Jurassien Anouck Racordon.

Technique femmes | Engondo, Wehrli, Jaccard, Scheder
Côté féminin, on espère retrouver à Colombier la Vaudoise Marithé Engondo, qui a réussi la semaine dernière les minima pour les Europe U18 en hauteur (1,73 m), avant de se blesser légèrement lors d’un camp avec l’équipe nationale jeunesse. Dans les disciplines techniques, les autres têtes d’affiche sont la deuxième performeuse suisse de tous les temps au disque Lydia Wehrli pour Genève, les spécialistes de longueur Célia Jaccard (VD) et Sarah Leech (FRA/GE) ainsi que la perchiste fribourgeoise U23 Noémie Scheder.
.

Commentaire : absence des pseudo-stars
Si on comprend que nos deux-trois vedettes internationales aient d’autres priorités que le Match des 6 cantons, on assiste depuis quelques années à un phénomène plus inquiétant : des athlètes de moins de 20 ans, de niveau national, aux ambitions internationales, déclinent la sélection de leur canton pour participer à d’autres compétitions, jugées plus dignes de leur rang. Attitude malsaine, voire arrogante, hélas cautionnée par certains entraîneurs, trop souvent avec conséquence que ces mêmes athlètes disparaissent rapidement de la circulation, après une blessure, une baisse de performance ou de motivation, sans même avoir compris que l’athlétisme était un moyen de se retrouver, tous ensemble, en famille, entre amis, autour d’une même passion.

Lien vers l’horaire du Match des 6 cantons
Lien vers la liste des athlètes annoncés
Lien vers le règlement

 

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Top