Lausanne Marathon : fini la course aux chiffres NOUVEAUTÉ | Pour sa 26e édition du dimanche 28 octobre prochain, le Lausanne Marathon change de cap et limite le nombre de coureurs de chacune de ses courses (marathon, semi-marathon, 10 km et walking). Alors que près de 15'000 coureurs étaient en lice l’an passé, le nombre est bloqué à 14'000 cette année.

.
Si la plupart des épreuves de running font la course aux chiffres et aux records, le Lausanne Marathon se démarque et limite son nombre de coureurs. « Pour plus de qualité et une pérennisation des services aux coureurs », indiquent les organisateurs.

Tels sont les maxima de coureurs pour 2018 :

  • 2’000 sur le marathon
  • 5’000 sur le semi-marathon
  • 6’000 sur les 10 km
  • 1’000 sur les 10 km walking et nordic-walking

Pour un total maximum de 14’000 coureurs. Comme annoncé il y a peu, les courses enfants de samedi disparaissent du programme. L’organisateur invite les tout jeunes coureurs à participer au Marchethon, course pour la lutte contre la mucoviscidose qui a lieu cette année le 6 octobre 2018 à Dorigny.

Lien vers le Lausanne marathon
Lien vers les inscriptions en ligne (d’ores et déjà ouvertes !)

Commentaire | Faire de nécessité vertu
Alors que le nouveau directeur du Zürich Marathon (l’ancien cycliste et dopé Armin Meier, successeur de Bruno Lafranchi) élabore des stratégies pour trouver son public-cible (les femmes aisées au milieu de la trentaine ; les plus de 45 ans courent à New York, les 25-35 ans à Berlin) et augmenter son nombre de marathoniens à 20’000*, les organisateurs du Lausanne Marathon ont une autre vision et ouvrent une nouvelle voie : celle de la limitation des coureurs sur ses trois distances. Pour plus de qualité et de confort pour les coureurs – et pour se démarquer des autres grands marathons en Suisse, Zurich, bien sûr, mais surtout Lucerne, qui a lieu le même week-end que Lausanne.

*Voir la NZZ du vendredi 20 avril 2018 (p. 47)

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Top