Abraham, Kempf et Hrebec sélectionnés pour Berlin, Lyon déçu INTERNATIONAL | Swiss Athletics a annoncé hier avoir retenu 10 marathoniens pour les Championnats d’Europe de cet été à Berlin. Trois Romands seront de la partie, dont le champion d’Europe de semi 2016 Tadesse Abraham. Julien Lyon (Stade Genève), l’autre Genevois qui a fait parler la poudre à Amsterdam et emmené l’équipe suisse vers le titre, n’a pour sa part pas convaincu les sélectionneurs après avoir abandonné à deux reprises sur marathon ces deux dernières semaines.

.
Photo : (c) Daniel Mitchell/ATHLE.ch

Hrebec repêchée
En octobre, au Lausanne Marathon, dans des conditions de vent difficiles, Laura Hrebec (CS 13 étoiles) avait manqué d’un rien (26 secondes) la limite européenne (2h40). La mère de famille d’Illarsaz avait ensuite décidé de ne pas retenter sa chance ce printemps et d’attendre le verdict du comité de sélection. Bien lui en a pris, puisqu’au lendemain de sa victoire de prestige sur les 20KM de Lausanne, elle a appris lundi que la Suisse enverrait une équipe de 5 filles à Berlin et qu’elle serait, comme il y a deux ans à Amsterdam, du voyage.

La Chablaisienne complète une équipe ambitieuse emmenée par la détentrice du record suisse du marathon Maja Neuenschwander (2h26’49) et la toute fraîche recordwoman nationale du semi Martina Strähl (1h09’31). Dommage que la récente vainqueur du marathon de Zurich Maude Mathys (2h31’17) n’aie pas placé la compétition dans son programme : avec elle, les Helvètes auraient compté parmi les favorites au titre continental par équipe. Les deux autres athlètes sélectionnées sont Suzanne Ruegger (LK Zug) et Karoline Moen Guidon (TG Hütten).

Abraham pour défendre son titre
Le Genevois d’adoption Tadesse Abraham n’est autre que le tenant du titre européen (les années de Jeux olympique, le marathon des Europe est remplacé par un semi). Il se rendra à Berlin avec l’objectif de défendre son titre et emmènera derrière lui une équipe composée de Patrick Wägeli (LC Frauenfeld), Christian Kreienbühl (TV Oerliken), Marcel Berni (TV Länggasse Bern) et Andreas Kempf (TSV Düdingen), qui ont tous couru un marathon entre 2h17 et 2h19 ces 6 derniers mois. Adrian Lehmann (2h15 cet automne à Berlin) n’est qu’entre parenthèse : il lui faudra d’abord se remettre d’une réaction de stresse (i.e. une fracture de fatigue) à l’os iliaque.

Pas la même équipe qu’en 2016
On s’en souvient volontiers : il y a deux ans à Amsterdam, le trio composé de Tadesse Abraham, Julien Lyon et Adrian Lehmann avait créé la sensation en décrochant le titre européen par équipe. L’équipe de choc ne sera pas de retour cet été à Berlin. Lehmann est incertain et Lyon, gêné depuis deux ans par des blessures, a manqué à deux reprises son comeback ces deux dernières semaines : d’abord en abandonnant au 24e km (après un premier semi très rapide, en 1h08) à Zurich, puis en lâchant prise au 35e km une semaine plus tard à Düsseldorf (GER). Ses explications ici. Grosse déception pour celui qui avait repris l’entraînement depuis le début de l’année au Kenya. Sans ses deux lieutenants de haut rang, Abraham aura beau briller, l’équipe suisse ne semble pas en mesure de rivaliser avec les meilleures nations européennes.

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Top