Helen Bekele 9e en 67’47 d’un semi de fous à Ras al-Khaimah RECORD PERSONNEL PULVÉRISÉ | La Romande d’adoption Helen Bekele (ETH/Stade Genève) a amélioré de plus de deux minutes son record du semi-marathon aux Emirats arabes unis. En 67’49, elle a terminé très bonne 9e de la course la plus dense de l’histoire. La victoire est revenue in extremis à Fancy Chemutai (KEN) en 64’52, à une seconde du record du monde de Joyciline Jepkosgei (KEN/5e de la course en 66’46). Côté masculin, Bedan Karoki gagne en solitaire en 58’42 (5e chrono mondial de tous les temps).

.

Photo : Helen Bekele juste avant le départ.

La Genevoise est partie en queue du peloton de tête, à allure de folie. Elle passe au 5e kilomètre en 15’32 (à une vitesse moyenne de 3’07 au km), avant de franchir les 10 km en 31’17 (3’10). Déjà à ce moment, emmenée par des lièvres masculins, les trois favorites avaient près d’une minute d’avance, en lutte non seulement pour la victoire, mais aussi contre le record du monde.

Bekele assure sa fin de course en 3’15, puis 3’20 au kilomètre, pour se classer très bonne 9e, dans l’excellent chrono de 67’47, deux minutes et une seconde de mieux que son record établi à Sarnen en 2016. A titre de comparaison : l’an passé, Fabienne Schlumpf a abaissé le record suisse de la spécialité à 1h10’17.

Bekele réalise là un brillant test en vue de son prochain marathon, disputé soit le 8 avril à Rotterdam (NED), soit le 22 à Vienne (AUT). Pour rappel : son record est depuis septembre dernier de 2h22’51.

Lien vers les résultats du RAK Half marathon

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Top