Sprunger, Atcho et Mouthon prêts pour la saison indoor NEWS | Les meilleurs sprinters romands sont de retour de camp d’entraînement en Afrique du Sud et sont en forme ! Lea Sprunger (COVA Nyon), Sarah Atcho (Lausanne-Sports) et Bastien Mouthon (CA Riviera) seront en lice dès ce week-end à Karlsruhe (GER) et Macolin. Point de la situation avec leur entraîneur Laurent Meuwly joint par téléphone.

.
Image : (c) capture d’écran de la vidéo tournée en Afrique du Sud par Stéphane Diriwaechter

World Tour et Mondiaux : Sprunger ambitieuse

La 5e des Mondiaux de l’été dernier sur 400 m haies Lea Sprunger a annoncé de gros objectifs pour cet hiver. Elle participera à l’Indoor World Tour et aux Mondiaux de Birmingham sur 400 m, avec à chaque fois l’ambition de lutter pour la victoire. « Lea est concentrée, prête et tous ses entraînements références sont meilleurs que l’an dernier, en vitesse comme en résistance : physiquement elle est solide et capable de gagner partout », affirme Laurent Meuwly. « J’ai cependant rendu Lea attentive au fait que cette saison serait très différente des précédentes. Il n’y aura pas d’abord deux meetings à Macolin pour se rassurer sur le plan chronométrique. Elle sera directement dans le bain face à des concurrentes qui ont pour la plupart déjà débuté leur saison. Elle sera en danger d’entrée. Elle a maintenant la maturité pour ça et c’est évidemment aussi l’expérience de Belgrade l’an dernier qui justifie ce choix de se frotter tôt à la concurrence ».

Sprunger fera sa rentrée sur 400 m ce samedi à Karlsruhe (GER), première étape de l’Indoor World Tour où l’on retrouvera également Mujinga Kambundji (60 m) et Selina Büchel (1500 m) ; avant d’enchaîner le 8 à Madrid (ESP), le 15 à Torun (POL), le 18 avec les Championnats suisses à Macolin sur 200 m, peut-être le 25 à Glasgow (GBR) et finalement à Birmingham (GBR) où elle compte bien courir à trois reprises entre le 1er et le 4 mars. « Pour l’instant, elle est annoncée à Glasgow, mais seuls les trois meilleurs résultats comptent pour le World Tour. Donc selon comment se passent les trois premières étapes, on prendra ce week-end de pause pour préparer Birmingham », explique Meuwly.

Question chrono, les détentrices des records nationaux indoor du 200 m (Mireille Donders/22″96) et du 400 m (Anita Protti/51″41), qui avaient conservé in extremis leur bien l’an dernier, ont du souci à se faire.

Atcho sans pression, du 60 m au 400 m

Sarah Atcho effectuera sa rentrée avec trois courses ce week-end à Macolin : le 60 m et le 200 m samedi, puis le 400 m dimanche. « Sarah est prête aussi. Elle a fait de très bons temps sur les tests. Elle va faire cette saison en salle sérieusement et on verra ce que ça donne. Les minima pour Birmingham (7″30 sur 60 m et 53″15 sur 400 m) ne sont pas un objectif en soi, mais si elle les fait en passant sur l’une ou l’autre des distances ou même les deux, on ira évidemment aux Mondiaux », détaille Meuwly. « Je pense qu’elle a ses chances sur les deux distances : notre préparation s’est faite en vue de faire le meilleur 200 m possible cet été aux Europe à Berlin, mais aussi de pouvoir aider l’équipe de 4×400 m aux mêmes championnats. Elle a donc les armes pour faire un bon 400 m. Sur 60 m, elle n’est qu’à 2 centièmes des minima, mais l’enjeu risque d’être plus de terminer parmi les deux meilleures [ndlr : seuls deux Suissesses seront qualifiées pour les Mondiaux indoor] que de faire les Minima. En plus de Mujinga Kambundji, Salomé Kora et Ajla Del Ponte sont aussi très bien actuellement. Kora a notamment fait de gros progrès sur le départ et pourrait aller très vite ».

Mouthon de retour en forme

Bastien Mouthon est annoncé sur 200 m samedi et sur 400 m dimanche à Macolin. Il est lui aussi au bénéfice de très bonnes jambes : « Il a pu s’entraîner durant les trois semaines de camp sans blessures. Certaines séances ont été dures pour lui, mais il a aussi réussi d’excellents entraînements, notamment en vitesse. Et il a aussi beaucoup gagné en force. A mon avis, il est de retour à son niveau d’il y a deux ans quand il avait failli battre le record suisse indoor du 200 m ».

Petite blessure pour Hussein

La nouvelle recrue du groupe de Meuwly Kariem Hussein a annoncé cette semaine qu’il ne prendrait pas part à la saison indoor : « Il s’est fait mal il y a quelques jours sur un 200 m. Les médecins ont diagnostiqué une lésion à l’aponévrose de l’ischio. C’est moins grave qu’une lésion musculaire. Depuis on a fait tout ce qui est possible : physio, traitement PRP (Plasma Riche en Plaquettes) et il a déjà repris avec du vélo et des petits squats. En ne courant pas après le temps pour faire l’indoor, l’idée est de pouvoir reprendre l’entraînement normal plus tôt, dans 15 jours ça devrait être bon ».

Commentaire : Pour l’instant, côté Suisses, seules Mujinga Kambundji (60 m en 7″14) et Angelica Moser (4,41 m à la perche) ont fait des étincelles internationales en ce début de saison indoor. La poudre risque de parler davantage dès ce week-end, avec l’entrée en compétition du groupe à Laurent Meuwly. Ses athlètes ont passé beaucoup de temps au chaud, ont travaillé comme des dingues et sont très ambitieux. Généralement, si le coach se réjouit, c’est bon signe… La question n’est pas tant de savoir si des records suisses vont tomber cet hiver, mais combien. Nous, on parie sur trois – ce qui est juste énorme !
.

 Découvrez des images de Sprunger, Atcho, Mouthon, Hussein et d’autres Romands en Afrique du Sud dans la vidéo réalisée par le directeur du CNP Lausanne/Aigle Stéphane Diriwaechter ici.

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Top