Lausanne Marathon | Chasse aux minima pour Hrebec sur marathon – Sclabas et Bekele sur 10 km PREVIEW | Du 10 km à l’épreuve reine des 42,195 km, les courses élite du Lausanne Marathon 2017 promettent des étincelles. A 40 ans, la Chablaisienne Laura Hrebec tient la forme de sa vie et s’attaquera aux minima pour les Championnats d’Europe 2018 à Berlin sur marathon (2h40). De nombreuses autres têtes d’affiche animeront les épreuves.

.
Laura Hrebec (CS 13 Etoiles) ne s’en cache pas : le Lausanne Marathon est son grand objectif de l’année. Après avoir décroché avec la manière un deuxième titre consécutif de championne suisse de semi-marathon début septembre à Uster et avoir terminé brillante 3e de Morat-Fribourg, elle aura en ligne de mire dimanche les 2h40 synonymes de minima pour les Championnats d’Europe 2018 à Berlin. En vue de sa deuxième grande compétition internationale suite à sa 39e place aux Europe d’Amsterdam 2016, pour lesquels elle s’était qualifiée à… Lausanne. Le Fribourgeois Stéphane Demierre sera à ses côtés pour l’aider. La 3e des deux dernières éditions Marija Vracic (CRO) sera aussi au départ.

Côté masculin, l’Ethiopien Tsegaye Molla, 19 ans, fait office de favori. Le jeune coureur a terminé le marathon d’Amsterdam en « roue libre » dimanche dernier en 2h20. L’Ethiopien de Zurich Dadi Fikru, deuxième l’an dernier et son compatriote Masha Haile, basé en France voisine, seront ses principaux adversaires.

Les phénomènes Sclabas et Bekele sur 10 km

Comme chaque année, le parcours rapide et attractif du 10 km du Lausanne Marathon attire de nombreux excellents coureurs suisses et internationaux. A ne pas manquer : le phénomène Delia Sclabas (Gerbersport). Dans les traces d’Anita Weyermann, la jeune Bernoise de 16 ans rafle tout sur son passage. En 2017, elle a été sacrée championne d’Europe U20 du 3000 m et du monde de duathlon et d’aquathlon. Elle est la tenante du titre à Lausanne.
Attention : la tâche s’annonce plus compliquée que l’an passé pour Sclabas. Elle aura notamment à faire à l’invitée de marque de cette 25e édition du Lausanne Marathon : l’Ethiopienne du Stade Genève Helen Bekele, qui vient de réussir un phénoménal chrono de 2h22 (4e) au marathon de Berlin ; 20e performance mondiale de l’année pour la vainqueur du Lausanne Marathon 2015. Attention également à la Kenyane de St-Julien en France voisine Mercyline Jeronoh, chronométrée en 33’15 l’an dernier sur cette distance.

Le 10 km hommes promet lui aussi un beau spectacle, avec notamment l’impressionnant vainqueur de l’an dernier en 28’18 Bernard Matheka (KEN) ainsi que le champion suisse en titre du 10’000 m Sullivan Brunet (Stade Genève). Le Kenyan Ezekiel Meli jouera lui aussi les premiers rôles. Alors que côté régionaux, on retrouvera Tolossa Chengere (ETH/Epalinges), Miguel Allueva (ESP/Lausanne), Alexandre Jodidio (CABV Martigny), Zouhair Oumoussa (FRA/Lausanne) et Grégory Wyss (US Yverdon) au départ.

Le vainqueur de Morat-Fribourg sur semi-marathon

Le 1er octobre, le Lausannois d’adoption Wodajo Alemayehu (ETH) s’est offert le succès le plus prestigieux de sa carrière en remportant la classique Morat-Fribourg. Il sera dimanche au départ du semi, entre autres face à Samir Baala (FRA), 3e du marathon en 2016 et frère du médaillé olympique sur 1500 m Mehdi Baala. Côté helvétique, le duel entre l’Aiglon François Leboeuf (CABV Martigny) et le Valaisan Jérémy Pointet s’annonce intéressant. Pour un chrono sous les 1h10 ?
Chez les femmes, l’Ethiopienne Habiba Sherif Bedu est la favorite, devant les Romandes Laurence Yerly (Cernier) et Theres Leboeuf (Aigle).
.
.

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Top