Mondiaux J8 | Nos photos et commentaires LONDON 2017 | Nouvelle soirée mondiale athlétique dans le Stade olympique de Londres, on doit l’avouer, un peu moins excitante pour nous autres Helvètes, étant donné qu’il n’y avait qu’une seule Suissesse au départ, Selina Büchel, sortie en demi-finale du 800 m. Sinon, le spectacle a continué de plus belle. Notamment avec deux impressionnantes Américaines sur 3000 m steeple, une très sereine Dafne Schippers sur 200 m et une malheureuse Ivana Spanovic en longueur. Meilleures photos et commentaires dans cet article.

.
Photos : (c) Daniel Mitchell/ATHLE.ch

« 1 de 3 »

On est déçus | Selina Büchel échoue encore une fois au poteau
What a pity ! Encore raté pour Selina Büchel : après les Mondiaux de Pékin 2015 et les JO de Rio 2016, la sympathique St-Galloise échoue une nouvelle fois aux portes de la finale du 800 m. Pour trois fois rien, aujourd’hui 29 centièmes. Alors même qu’elle a beaucoup progressé sur 400 m (52″97 aux Championnats suisses à Zurich), la double championne d’Europe ne trouve toujours pas le chemin pour entrer dans la course à la médaille. Problème physique ? Pas à notre avis. Psychique ? Pas vraiment non plus. De planification ? Possible. Tactique ? Possible itou. Enormément de paramètres entrent en jeu en grands championnats sur le double tour de piste. Et il faut bien le dire, à Londres, Büchel n’a pas eu de chance au tirage au sort, tombant dans une série des plus compliquées.

On s’étonne | Les Etats-Unis mettent le Kenya KO sur le steeple
Grosse surprise sur 3000 m steeple féminin, discipline traditionnellement dominée par les athlètes des Hauts-Plateaux. Doublé américain suite aux 7 tours et demi de piste. En 9’02, la star d’outre-Atlantique Emma Coburn écrase la course, pulvérise le record des Etats-Unis et celui des championnats pour s’imposer haut-la-main, quasi bouche fermée, alors que sa compatriote Courtney Frerichs, tout frais produit du système universitaire US, la talonne pour l’argent, en écrabouillant elle aussi son record de… 16 secondes et s’étonnant elle-même de son exploit. Avant d’exploser au plus haut niveau vendredi en finale, elle évoluait plus ou moins au niveau du record suisse de Fabienne Schlumpf. Surprenante révolution sur la planète steeple.

On constate | Un titre de champion du monde peut se jouer pour un rien
Au dernier essai du concours de la longueur, Ivana Spanovic (SER) a réussi un super saut, de visu largement au-delà des 7,02 m de l’Américaine Brittney Reese, en tête du concours. Pourtant, le bond n’a été mesuré « qu’à » 6,91 m. Quatrième, la Serbe a dû se rendre à l’évidence : son dossard s’était légèrement détaché dans le dos, laissant une trace sur le sable bien avant son corps. Médaille en chocolat, alors qu’elle a sauté au niveau du titre mondial. Cruel.

Les images de notre photographe peuvent être achetées pour une utilisation libre de droit pour la modeste somme de CHF 20.- ici.

***

Lien vers notre dossier spécial Londres 2017
Lien vers l’horaire et les résultats

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Top