Europe U23 J3 | Réactions | Atcho MÉDAILLÉE D’ARGENT ! RÉSUMÉ | Une médaille d’or et une d’argent : la troisième journée des Europe U23 à Bydgoszcz a été faste pour la Suisse. Côté romand on notera avant tout la médaille d’argent de Sarah Atcho (Lausanne-Sports) sur 200 m. Côté Helvétique, le titre d’Angelica Moser et l’énorme exploit de Dany Brand en demi-finale du 400 m haies. Mention bien également pour Lore Hoffmann (CA Sierre), 5e de la finale du 800 m pour son premier grand rendez-vous international.

.

Sarah Atcho (Lausanne-Sports) MÉDAILLÉE D’ARGENT des Europe U23 sur 200 m en 22″90! Réaction en larmes quelques instants après l’arrivée.

Une belle finale se dessinait ce soir sur le 200m féminin avec en vedette aux côtés de la Suissesse Atcho deux Britanniques et une Ukrainienne. A l’extérieur d’Atcho, la plus rapide des demi-finales Finette Agyapong prend un départ canon et déboule en tête dans la dernière ligne droite. La Lausannoise tente tant bien que mal de venir mettre l’Anglaise sous pression en sortie de virage, mais la bête noire de la Vaudoise dans ces championnats tient bon et conserve une demi-foulée d’avance jusqu’à 10 mètres de l’arrivée. Atcho donne tout sur la fin de course et se jette sur la ligne mais échoue à 3 petits centièmes de l’or. Aucun regret pour autant : non seulement la Vaudoise passe à nouveau aisément sous les 23 secondes, mais elle signe même un nouveau record personnel en 22″90… et s’effondre en larmes (de joie) à l’annonce officiel des résultats. La régularité de ses trois courses et cette médaille d’argent renforcent s’il le fallait encore la confiance d’Atcho avant le 4×100 m de dimanche et Mondiaux de Londres, deuxième point d’orgue annoncés d’une superbe saison.

Angelica Moser CHAMPIONNE D’EUROPE U23! Réaction quelques minutes après un énième titre pour le phénomène suisse du saut à la perche.

Pour son 1er grand championnats international, Lore Hoffmann (CA Sierre) termine 5e du 800 m des Europe U23. Un beau succès et une déception pour la Sierroise qui a cru à la médaille jusque dans les derniers mètres et termine seulement à 13 centièmes du podium.

Hoffmann n’avait rien à perdre dans cette course. Après avoir impressionné son monde en séries, elle se retrouve en finale pour courir face aux meilleures Européennes. Suite à un départ très prudent, la néo Suissesse remonte progressivement. A la cloche, elle est enfermée à la corde, ce qui la force à contourner 3 de ses adversaires dans la ligne droite opposée pour malgré tout retrouver sa position initiale avant le dernier virage. Une nouvelle opportunité s’offre à elle à l’abord des derniers 100m, lorsque plusieurs coureuses commencent à piocher. Il semble même un instant qu’Hoffmann puisse venir chercher la 3e place, mais Hoffmann était partie un peu trop tôt et coince à 40 m de la ligne, son adversaire anglaise arrache le bronze, alors qu’une autre athlète la passe encore sur le fil et la relègue au 5e rang final. Si sa performance de jeudi nous avait laissé rêver d’un podium, ce résultat reste excellent et augure d’un avenir prometteur pour la sympathique Valaisanne, qui pourrait bien prendre plaisir à arborer les couleurs helvétiques.

22″99: Sarah Atcho a contrôlé avec brio sa demi-finale sur 200 m. Rendez-vous à 20h30 pour la finale!

On prend les mêmes et on recommence ! En demi-finale, Sarah Atcho se retrouvait à lutter avec sa rivale anglaise Finette Agyapong, qui lui avait déjà donné du fil à retordre en séries. Si la Lausannoise avait dû serrer les dents pour s’imposer au premier tour, elle a cette fois laissé filer la victoire tout en assurant sa qualification en terminant seconde avec un nouveau chrono sous les 23 secondes. Rendez-vous à 20h30, pour une finale qui s’annonce palpitante, avec également Ama Pippi, une autre athlète britannique de haut calibre qui tentera de mettre des bâtons dans les roues de la sprinteuse helvétique.

49″37: ÉNORME Dany Brand, qui pulvérise son record d’une seconde et ne manque les minima mondiaux que pour 2 centièmes.

50″92 sur 400 m haies: Alain-Hervé Mfomkpa s’arrête en demi-finale et termine au 12e rang de ces Europe U23. Avec le sourire… et la forme qui revient petit à petit.

Au couloir numéro 9, Alain-Hervé Mfomkpa a longtemps couru à l’aveugle dans cette demi-finale. Face à des adversaires très costauds, il n’a malheureusement pas pu suivre le rythme de tête imposé par le Français Ludvy Vaillant. Le Lausannois a bien tenté d’accrocher le coureur du couloir adjacent, mais il finit par coincer dans la dernière ligne droite et doit laisser filer ses espoirs de qualification.  Il signe tout de même un chrono sous les 51 secondes en 50″92, mais manque son objectif de finale en terminant au 12e rang. Après un coup d’arrêt pour blessure durant le mois de juin, Mfomkpa aurait aimé revenir à son meilleur niveau pour ces championnats. Il y est presque, mais il lui faudra encore un peu de patience avant de retrouver toutes ses sensations.

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Top