Chronique | Un été très international L’été athlétique sera très international, avec pas moins de cinq grands rendez-vous en stade et deux hors stade. A commencer bien sûr par les Mondiaux d’athlétisme à Londres du 4 au 13 août ; mais aussi, dès cette semaine, les Championnats d’Europe U23 en Pologne (13 au 16 juillet), puis les Européens juniors en Italie (20-23 juillet), les Jeux de la Francophonie en Côte d’Ivoire (26 juillet au 1er août) et les Universiades à Taiwan (19 au 30 août) pour ce qui est de la piste. En montagne, suite aux Europe de ce week-end en Slovénie qui ont vu le sacre de la Chablaisienne Maude Mathys, les Mondiaux de la discipline se dérouleront les 30 juillet et 6 août en Italie.

.
7 Valaisans en lice pour la Suisse
Au total, 7 représentants du canton seront alignés en grands championnats cet été. C’est la Sierroise Lore Hoffmann (CA Sierre) qui ouvrira le bal. Elle sera engagée ce jeudi en séries du 800 m aux Championnats d’Europe U23 à Bydgoszcz (POL) : sa grande première à ce niveau. Il y aura trois séries : Hoffmann devra finir dans les deux premières de sa course ou réussir un des deux meilleurs chronos des viennent ensuite pour se qualifier pour la finale. Tâche qui s’annonce difficile au vu de son rang d’engagement. Elle possède en effet le 14e chrono des 24 athlètes sur les listes de départ.

La semaine suivante, aux Europe U20 à Grossetto (ITA), on retrouvera Julien Bonvin (CA Sierre) sur 400 m et 4×400 m ainsi que Sonja Andenmatten (LV Visp) sur 800 m. Tous deux étaient déjà de la partie l’été dernier aux joutes continentales U18.

Pour sa dernière saison, Flavien Antille (CABV Martigny) prendra part au décathlon des Jeux de la Francophonie, tandis que Maude Mathys (BCVS Mount Asics), François Leboeuf et Pierre-André Ramuz (tous deux CABV Martigny) représenteront nos couleurs aux Mondiaux de course de montagne.

Des Suisses plus ambitieux que jamais
Surfant sur la vague, les meilleurs athlètes du pays n’ont pas l’intention de faire de la figuration au plus grand rendez-vous de l’athlétisme mondial de l’année. A Londres, les stars Lea Sprunger, Kariem Hussein, Selina Büchel et autres Nicole Büchler et le relais féminin de sprint auront tous une finale mondiale en ligne de mire. Au niveau continental jeunesse, certains jeunes Helvètes viseront même les titres et médailles. Ce sera notamment le cas de cinq filles : la championne du monde U18 de 2015 Géraldine Ruckstuhl (U20/heptathlon), la double championne d’Europe U18 2016 Delia Sclabas (U20/1500 et 3000 m), la talentueuse et olympienne Lausannoise Sarah Atcho (U23/200 et 4×100 m), ou encore la championne du monde U20 Angelica Moser (U23/perche) et la championne d’Europe U20 Caroline Agnou (U23/heptathlon), toutes déjà décorées sur le plan international.

Hors stade, tous les regards seront rivés sur Maude Mathys. Suite à son sacre européen de ce week-end et à la domination affichée ces dernière semaines, la mère de famille d’Ollon comptera parmi les grandes favorites pour la couronne mondiale.

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Top