La chronique : Athletissima, concentré sportif unique en son genre Vous aimez le sport de haut niveau ? Vous regardez le Tour de France ? Wimbledon ? Vous rêvez d’une finale Federer-Nadal ? Vous préférez le foot ? La Champions League ? Ronaldo, Buffon ? Ou alors le FC Sion ? Ziegler ? Schneuwly ? Ou vous êtes branchés basket ? Monthey, bien sûr ! Bref, vous aimez le sport, d’ici et du monde entier, au plus haut niveau ?

.
Rendez-vous jeudi à Lausanne !
Pour la 42e édition d’Athletissima : un des cinq plus grands meetings d’athlétisme du monde. Labellisé depuis de nombreuses années « Diamond League », il fait partie de la plus prestigieuse série de compétitions athlétiques de la planète. Mieux encore que l’ancienne Golden League. Incroyable succession de champions aussi impressionnants les uns que les autres dès 18h sur le Stade olympique de la Pontaise. Quasi tous les plus grands noms de l’athlétisme mondial seront là, opposés aux meilleurs internationaux suisses. Pour des luttes épiques, des chronos, des distances et des hauteurs de folie.

26 champions olympiques et du monde
Comme chaque année, des avions entiers d’athlètes d’exception atterrissent ces jours sur le tarmac de Genève pour fouler la piste ultra-rapide du Stade de la Pontaise. A un mois des Championnats du monde de Londres, tous auront à cœur d’évoluer au plus haut niveau. En tout, ils seront 13 champions du monde et autant de champions olympiques.

Grosse bagarre sur 400 m
Un seul exemple : le 400 m masculin, qui vaut à lui seul le détour de Lausanne. Avec le seul détenteur de record du monde en même temps champion du monde et champion olympique en titre. Son nom ? Wayde Van Niekerk, Afrique du Sud : la grande star en devenir de l’athlétisme mondial. Alors qu’Usain Bolt déroule ses derniers shows, Van Niekerk est tout différent : calme, humble, force tranquille, terriblement efficace, juste admirable.

Dix jours après son record du monde du 300 m (30″81) à Ostrava (CZE), il fera à Lausanne son premier 400 m en Europe. Face à tous les meilleurs mondiaux. Attention : ça va chauffer. Surtout qu’à la Pontaise, au vu des conditions météo annoncées, ça pourrait aller très très vite. Qui sait, peut-être plus vite que jamais…

Lea Sprunger dans son jardin
Côté Suisses, ils seront tous là : Kariem Hussein (400 m haies), Mujinga Kambiudji (200 m), Selina Büchel (800 m), Alex Wilson (100 m), Sarah Atcho (200 m) et bien sûr la Lausannoise Lea Sprunger (400 m haies). Suite à son impressionnant record suisse dimanche passé sur 400 m plat au Résisprint international de La Chaux-de-Fonds (51″09), elle en veut cette fois au second record national d’Anita Protti, celui du 400 m haies. Pour le battre, elle doit courir sous les 54″25. « Le record du 400 m plat, c’est bien, mais c’est celui des haies que je veux » ! Chez elle, à la maison, devant son public, qui va pour sûr se déplacer en nombre. Au vu de ses adversaires, il est possible qu’elle finisse tout derrière – et batte quand même le record.

Athletissima, c’est le meeting de tous les superlatifs : un condensé de tout ce que vous pouvez vivre en regardant le Tour de France, Wimbledon, le FC Sion, la Champions League, Monthey. Le plus haut niveau, dans toutes les disciplines, tout près de chez vous, jeudi, à Lausanne !

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Top