Retour sur un week-end athlétique de folie EXPLOITS | Du jamais vu sur nos terres : ce week-end, en Allemagne et en Autriche, deux Helvètes ont vécu la compétition de leur vie et fait tomber quatre records suisses élite. Deux athlètes, deux trajectoires.

.
Photo : Géraldine Ruckstuhl avec son entraîneur Rolf Bättig. (c) Ulf Schiller

Alex Wilson au zénith
A Weinheim (GER), dans un meeting bien connu des sprinters, le Bâlois Alex Wilson (Old Boys Basel/26 ans) a remporté quatre courses en l’espace de trois heures : deux 100 m, un 4×100 m et un 200 m. Au bénéfice de conditions idéales, il a au passage abaissé d’un centième son record suisse du 100 m à 10″11 ; et celui de Kevin Widmer (1995) sur 200 m de 20″41 à 20″37.

 D’origine jamaïcaine, Wilson est naturalisé depuis 2010. Coup d’éclat en 2013 : il abaisse à Bulle le record national du 100 m à 10″12. Depuis, suite de hauts et de bas, sans courir plus vite. L’an dernier, il quitte son environnement de Bâle pour se rendre à Londres, sous la houlette du Jamaïcain Lloyd Cowan, entraîneur de renom, à la tête d’une cinquantaine de sprinters du meilleur niveau. D’abord, Wilson se plaint de l’entraînement, « énorme, trop dur », et de la forme « qui ne vient pas ». Suite à trois mois de camp d’entraînement en Floride, il claque samedi il y a une semaine un impressionnant 10″16 chez lui à Bâle. Dimanche dernier, peu après la course, il s’est excusé auprès de son staff d’avoir parfois rouspété.

Geraldine Ruckstuhl : star montante
A Götzis (AUT), au plus fameux Meeting multiples de la planète, la Lucernoise de 19 ans Geraldine Ruckstuhl (STV Altbüron) a réussi l’heptathlon de sa vie. La championne du monde U18 de 2015 a battu pas moins de six records personnels. Au javelot, sa discipline forte, elle a réussi 58,31 m : 3,20 m de plus que la meilleure marque suisse établie l’an passé par Nadja-Marie Pasternack. Puis, explosion de joie suite au décompte final : avec 6291 points, elle termine son premier heptathlon international élite avec 26 unités de plus que Corinne Schneider il y a 32 ans lors de son record suisse.

 En 2015, à 17 ans, Ruckstuhl est sacrée championne du monde U18 de l’heptathlon. Trop tôt pour les honneurs, clament alors d’aucuns : elle en fait trop, comme souvent chez les jeunes. Mais c’était sans compter sur son entourage, sensible, modeste, attentionné. Depuis toute petite, la Lucernoise s’entraîne dans son petit club, le STV Altbüron, en suivant les conseils avisés de son entraîneur de toujours, Rolf Bättig, qui gravit avec elle les échelons. Pour sûr qu’on entendra encore parler du duo.

Lien vers les vidéos des grands moments du Meeting de Langenthal
Lien vers l’article sur les excellents résultats d’Atcho, Sprunger et Wanders à Oordegem
Lien vers le résumé de tous les meilleurs résultats romands de la semaine

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Top