Solution pour les problèmes des enfants L’éducation est chose astreignante, source d’énervements. Elle devient par chance toujours moins nécessaire. Un nouveau gadget pour les enfants de quatre à neuf ans émerveille Anja Knabenhans, auteur de la chronique ci-dessous, qu'ATHLE.ch a traduit pour vous.

.
Photo : Garmin

Lien vers la version originale de la chronique d’Anja Knabenhans, parue dans la NZZ du 10 janvier 2017 

Peut-être que je vais me faire mal voir à cause des lignes qui suivent. En tant que journaliste, je n’aurais pas le droit de faire de manière si ostensible de la publicité. Mais je ne peux me retenir : quiconque a des enfants entre quatre et neuf ans doit absolument acheter la Garmin Vivofit Junior ! Le premier bracelet d’activités pour enfants est sorti – et c’est une pure merveille.

L’appareil collecte les pas, le sommeil et les 60 minutes d’activité quotidienne recommandée. Il « motive les enfants à être actifs », indique le texte publicitaire. Quel bienfait que les parents puissent enfin se libérer de cette fatigante tâche ! N’est-il pas casse-pied et mauvais pour les cordes vocales de constamment crier depuis le canapé à ses bambins de bouger davantage ? Dès à présent, le gadget fait un bip – et hop, le tour est joué ! Et ce n’est que si les 60 minutes quotidiennes d’activité physique ont été accomplies que de nouveaux chemins d’aventure peuvent être libérés via Smartphone.

Les parents définissent via l’appli Smartphone des tâches que le Vivofit Junior transmet aux petits. Toute tâche réalisée donne des sous virtuels qui peuvent être échangés contre des récompenses. Fini les âpres négociations sur la question de savoir qui fait quel petit travail ménager. Les rendez-vous réguliers sont également programmables. Comme l’indique le mode d’emploi : c’est « parfait pour les enfants qui ont besoin d’un rappel pour se brosser les dents ou faire leur lit ». Excellent : l’appareil s’occupe d’y penser.

Les échanges ennuyeux sont également caducs. Les parents connaissent ça : quand on demande aux enfants de raconter leur journée, il n’est pas rare qu’ils fournissent un long rapport de chaque insecte rencontré au bord du chemin. Le Tracker montre désormais d’un coup d’un seul le nombre de pas et quelles tâches ont été accomplis. Même le matinal « Bien dormi ? » devient superflu ; les données sont plus exactes que les babillages ensommeillés. A propos du matin : certains enfants ont de la peine à s’habiller rapidement – et ne fonctionnement malheureusement pas toujours comme on voudrait. Problème résolu ! Les parents peuvent désormais boire tranquillement leur café pendant qu’un Timer prend en charge les agacements matinaux via le Vivofit Junior.

Quiconque n’achète pas l’appareil renonce à un formidable allègement dans l’éducation ; et risque même de provoquer des dommages. Sans le gadget, l’enfant a toutes les chances de développer une sensibilité pour ses propres besoins, un sentiment de responsabilité et un rapport décontracté à l’activité physique.

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Top