Europe de cross : Les Suissesses brillent, les Romands déçoivent INTERNATIONAL | Deux Suissesses se sont illustrées ce matin aux Championnats d’Europe de cross à Chia (ITA) : la jeune Bernoise Delia Sclabas, 6e chez les U20, et la Zurichoise Fabienne Schlumpf, excellente 8e de la course élite. Les Fribourgeois Yan Volery (SA Bulle) et Andreas Kempf (TSV Düdingen) ont pour leur part souffert face à la concurrence internationale, terminant respectivement 77e U20 et 57e élite.

.
Photos : par Michael Rüegg et Gian-Marco Meier à Chia.

Le meilleur résultat suisse depuis Anita Weyermann

Dans une course étirée dès les premiers mètres par les deux Kenyanes aux passeport turc Yasemin Can et Meryem Akda, Fabienne Schlumpf a fait preuve de maîtrise et d’intelligence pour pondérer le départ rapide, avant de réussir une fin de parcours très solide et s’offrir un excellent 8e rang final, à 20 secondes de la médaille de bronze glanée comme l’an dernier par la Norvégienne Karoline Grovdal. Si elle n’a pas réussi l’énorme exploit dont elle pouvait rêver, la gagnante de la Corrida bulloise et finaliste olympique sur 3000 m steeple a prouvé qu’elle avait franchi un nouveau palier cet hiver et consolidé sa place au sein de l’élite européenne. Il s’agit du meilleur résultat helvétique élite en cross depuis près de 20 ans et les exploits d’Anita Weyermann, qui avait notamment terminé 4e des Mondiaux de Marrakech (MAR) en 1998.

Delia Sclabas au contact des meilleures

Engagées face aux meilleures U20 du continent, alors même qu’elle termine tout juste sa première année chez les U18, la double championne d’Europe sur piste de sa catégorie Delia Sclabas a fait fort en terminant 6e, à 32 secondes du phénomène allemand Konstanze Klosterhalfen et à 6 petites secondes seulement du podium.

Volery et Kempf mis à mal

Yan Volery et Andreas Kempf, les deux Romands retenus par Swiss Athletics pour être du voyage en Italie ont pour leur part eu plus de mal face à l’élite continentale. Chez les U20 et pour sa première expérience internationale, Volery termine au 77e rang final (4e Suisse) sur 85 participants, à plus de 2 minutes du vainqueur après 6 km. En élite et sur 10 km, Kempf doit lui se contenter du 57e rang sur 75 concurrents (30’24). Dans une course emmenée sur un train d’enfer par les Britanniques et les Turcs, le coureur du TSV Düdingen concède au final 2’49 à la tête de course et une vingtaine de secondes à son coéquipier Marco Kern. Loin de l’objectif fixé par Swiss Athletics (première moitié du classement).

Lien vers les résultats complets

Commentaires

commentaires

Auteur

Autres articles en lien avec ce sujet

*

Top